Impôt sur le revenu 2020 : quand faudra-t-il déclarer ?

Le 11.02.2020 par MARIE-CHRISTINE SONKIN

logo les échos

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Peut-être ferez-vous partie des heureux contribuables qui n'auront plus besoin de faire une déclaration de revenus. L'administration vient en tout cas de publier son rétroplanning.

Le prélèvement à la source va-t-il reléguer aux oubliettes la corvée de la déclaration des revenus ? Oui pour certains contribuables, mais pour nombre d'entre eux, par exemple ceux qui ne sont pas salariés ou qui ont des revenus fonciers, il ne faudra pas oublier de s'acquitter de cette tâche… sans dépasser les dates limites.

Ces dates, l'administration vient de les publier, notamment pour l'impôt sur le revenu.

Déclaration papier ou digitale

Selon le mode de déclaration, papier ou digital, vous ne bénéficierez pas des mêmes délais.

Les rares contribuables qui s'acquittent encore d'une déclaration papier devront rendre leur copie au plus tard le 14 mai 2020. Toutefois, si votre déclaration préremplie par l'administration est exacte (vos revenus n'ont pas changé et il n'y a pas de crédit d'impôt ou d'autres informations à ajouter), vous n'avez rien à faire. Votre déclaration sera considérée comme tacite comme le prévoit la loi de finances pour 2020. Dans le cas contraire, vous devez remplir et envoyer une déclaration de revenus.

Pour les déclarations digitales, les délais sont plus confortables. Ce sera le 19 mai pour les départements 1 à 19, le 26 mai pour les départements 20 à 49 et le 2 juin pour les départements 50 à 976.

Fin juillet, vous recevrez l'avis d'impôt 2020. C'est aussi fin juillet que vous recevrez le solde des réductions d'impôt pour lesquelles vous avez déjà perçu un acompte de 60% en janvier.

Lire aussi :

Prélèvement à la source : pourquoi avez-vous l'impression de payer plus d'impôts
Prélèvement à la source : ce qui change pour les particuliers employeurs

Nouveau taux

A partir du 1er septembre et jusqu'au 31 août 2020, l'administration qui aura traité votre déclaration de revenus 2019 vous appliquera un nouveau taux de prélèvement à la source (jusqu'à cette date, votre taux était calculé en tenant compte de vos revenus de 2018). Mais à tout moment de l'année, en cas de hausse ou de baisse de vos revenus ou encore de changement de votre situation familiale, vous pouvez modifier votre taux de prélèvement.

Enfin, sachez que si vous vous êtes trompé dans votre déclaration, vous aurez jusqu'à mi-décembre 2020 pour corriger votre déclaration en ligne sur impots.gouv.fr.

Sanctions en cas de retard

Si vous déclarez vos revenus en retard, votre impôt sera majoré de :

  • 10% en l'absence de mise en demeure,
  • 20% en cas de dépôt tardif de déclaration dans les 30 jours suivant la mise en demeure,
  • 40% lorsque la déclaration n'a pas été déposée dans les 30 jours suivant la réception d'une mise en demeure.

Des intérêts de retard sur l'impôt dû peuvent aussi vous être appliqués. Ceux-ci s'élèvent à 0,20% par mois de retard. Ces intérêts s'appliquent jusqu'au dernier jour du mois de la souscription de la déclaration de revenus.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×