Retraite : les Français sont particulièrement inquiets

Le 26.04.2017 par HELENE DUPUY

logo les échos

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les actifs français sont particulièrement pessimistes concernant leur future retraite, révèle une étude mondiale d'HSBC. Les incertitudes liées au contexte économique y tiennent une forte place.

Seuls 10% des Français actifs pensent qu'ils pourront profiter d'une retraite confortable. Ils sont à ce titre de loin parmi les plus pessimistes du monde, puisque qu'ils sont plus d'un tiers dans les autres pays. C'est ce qui ressort d'une étude mondiale consacrée à « L'avenir des retraites » réalisée par HSBC dans 16 pays différents*.

Dans ce contexte, un actif français sur trois pense que les pensions publiques de retraite n'existeront plus au moment de la fin de sa carrière professionnelle. Et près de 80% s'attendent à connaître une diminution des pensions de retraites publiques. Dans les 15 autres pays sondés par l'étude, seuls 24% des actifs s'attendent à une disparition des aides étatiques au moment de leur retraite.

Les « Millenials » plus lucides

De même, 98% des personnes sondées en France (et 90% dans les 16 pays) considèrent que les vingtenaires et trentenaires français (ou « Millenials »**) seront en moins bonne position pour la retraite que les générations précédentes. Les baby-boomers sont vus comme les plus privilégiés pour 48% des Français (et 42% pour l'échantillon mondial).

Autre marqueur de cette inquiétude, les « Millenials » français pensent très tôt à la retraite. Ils commencent à épargner dès 24 ans pour préparer leur retraite, soit deux ans avant la moyenne internationale. Et ce n'est pas parce qu'ils espèrent partir plutôt tôt, bien au contraire : ils se projettent dans la vie active jusqu'à l'âge de 64 ans, soit 5 ans plus tard que leurs homologues des autres pays étudiés.

Un certain attentisme

Les incertitudes liées au contexte économique contribuent à un pessimisme général des actifs au sujet de leur future retraite. Ainsi, 63% des actifs français pensent que le niveau élevé de la dette nationale constitue un frein à l'ensemble des dispositifs d'aides aux personnes âgées. Ils sont 50% à penser que les faibles taux d'intérêt actuels constituent un frein à leur épargne retraite, et qu'ils seront obligés de travailler plus longtemps pour compenser cette perte. De manière générale, 61% des « Millenials » français pensent que leur génération sera confrontée à une moindre croissance économique que les générations précédentes (contre 53% en moyenne dans les 15 autres pays étudiés), toujours selon l'étude HSBC.

Ce sentiment d'inquiétude des Français vis-à-vis de leur retraite est pourtant assorti d'un certain attentisme, puisque 40% des Français n'ont pas encore commencé à épargner, alors qu'ils ne sont que 27% parmi les 15 autres pays. Non moins paradoxal, le constat selon lequel seulement 10% des « Millenials » dans le monde s'attendent à continuer de travailler après 65 ans. Cette classe d'âge a pourtant bien en tête que l'âge de la retraite continue de s'élever à travers le monde et que leur génération devra faire face à des pressions financières sans précédent.

Les règles du cumul emploi-retraite assouplies

Un retraité peut dans certaines conditions continuer de travailler tout en percevant sa pension de retraite. Jusqu'alors, lorsque les revenus tirés de son activité dépassaient certaines limites, sa pension était suspendue. Depuis la publication du décret du 27 mars 2017***, les seniors qui ne remplissent pas toutes les conditions du cumul emploi-retraite intégral bénéficient d'un mécanisme de plafonnement de leur pension de retraite. Cette dernière est donc désormais susceptible d'être réduite, mais plus suspendue.

> En savoir plus sur le cumul emploi-retraite

*10ème édition de l'étude mondiale HSBC consacrée à « L'avenir des retraites » menée sur un échantillon de plus de 18 400 personnes dans 16 pays différents (Argentine, Australie, Canada, Chine, Egypte, Emirats Arabes Unis, Etats Unis, France, Hong Kong, Inde, Indonésie, Malaisie, Mexique, Singapour, Taiwan, Royaume Uni), dont la France (1 000 personnes interrogées) en partenariat avec l'institut Ispos MORI.
** Les « Millenials » sont les personnes nées entre 1980 et 1997.
***Décret n° 2017-416 du 27 mars 2017 relatif au plafonnement du cumul d'une activité rémunérée et d'une pension de retraite.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF pour votre retraite
Retraite Madelin

La constitution d'une retraite complémentaire associée à une fiscalité avantageuse.

PERP

Un complément de revenus garanti à la retraite dans un cadre fiscal attractif.

Assurance vie

La constitution et la gestion de votre épargne en souplesse, dans un cadre fiscal privilégié.

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 06.12.2017 par logo les échos

Les retraités français parmi les mieux lotis de l'OCDE

Qu'il s'agisse de l'âge de départ, de la durée de la retraite ou des revenus, la France est championne des pays développés, selon le panorama publié par l'OCDE.

Le 05.12.2017 par logo les échos

Le pouvoir d'achat des retraités continue de baisser

La pension moyenne des retraités par rapport aux actifs progresse tout de même grâce au flux de nouveaux retraités ayant eu une belle carrière.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×