La météo des UC : octobre 2017

Le 18.10.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Performances et perspectives des supports en unités de compte MACSF au 30 septembre 2017.

Performance des profils et des unités de compte*

Données au 30/09/2017

Météo des UC octobre 2017

Détail des supports financiers    Détail des performances des profils

Légende météo des UC

Tout investissement/désinvestissement sur un support en unités de compte expose à un risque de perte en capital. Au titre de garanties exprimées en unités de compte, les montants investis sur ces supports ne sont pas garantis mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Ces données ne sauraient constituer un acte de conseil et ne revêtent qu’un caractère informatif. Elles ne sauraient engager la responsabilité du groupe MACSF.

L’été indien sur les marchés

La tendance économique globale reste positive en ce début de dernier trimestre 2017, avec un cycle de reprise mondiale qui se poursuit, comme l’a confirmé le FMI qui a relevé ses prévisions de croissance pour la zone euro de 2,1% en 2017 et de 1,9% en 2018. En septembre, les actions européennes retrouvent leur plus haut de l’année, et progressent de 12,86% (Euro Stoxx 50) alors que les actions américaines enregistrent de nouveaux plus hauts historiques. Le dollar a légèrement rebondi sur le mois de septembre affichant encore une perte de 13% par rapport à l’euro depuis le début de l’année ; et les rendements obligataires à 10 ans sont légèrement remontés des deux côtés de l’Atlantique.

Dans ce contexte où les marchés ont globalement intégré l’amélioration macroéconomique, nous restons prudents quant à nos recommandations. En effet, le rythme de normalisation des politiques monétaires des principales banques centrales nous semble être sous-estimé par les marchés. La valorisation élevée des actions américaines, tirée notamment par les grandes capitalisations GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) couplée à une volatilité au plus faible nous conduit à préférer les actions européennes  moins chères.
Nous continuons de privilégier les supports patrimoniaux (Eurose et JPM Global Income gagnent respectivement 5,00% et 4,62% au 30/09), qui bénéficient de la hausse du marché actions, avec moins de risques. Parmi les fonds actions, nous maintenons notre préférence pour DWS Top Dividende, dont le profil est défensif, ainsi que pour Médi Emergents. En effet, Les actions des pays émergents continuent de bénéficier de fondamentaux favorables (stabilisation des marchés des devises, réduction de la volatilité des devises, mise en œuvre de réformes) qui leur ont permis de surperformer les actions des autres zones géographiques depuis que nous les recommandons (juin 2017). 

Détail des performances par support

Fonds Patrimoniaux

  • Carmignac Patrimoine : +0,76% YTD au 30/09/2017 
     
    La performance de Carmignac Patrimoine, tirée par l’exposition aux marchés actions qui est restée proche de 50%, le maximum autorisé, a été pénalisée par les couvertures mises en place dans la gestion du risque de taux d’intérêt. L’exposition au dollar américain, qui perd 13% par rapport à l’euro, a également pesé sur la performance du fonds.
  • Eurose : +4,99% YTD au 30/09/2017 
     
    La performance à fin septembre d’Eurose, investi exclusivement en actifs européens, s’explique essentiellement par l’exposition aux actions européennes, dont la performance a dépassé 12%. Cette exposition est restée proche de 35%, le maximum autorisé.
  • JPM Global Income : +4,62% YTD au 30/09/2017 
     
    JPM Global Income, fonds flexible investi dans des actifs de rendement, se place dans le premier quartile des fonds de sa catégorie en 2017. Le fonds a bénéficié de son exposition aux obligations haut rendement (30%) et du renforcement de son exposition aux actions internationales. La couverture systématique du risque de change a protégé le fonds de la baisse du dollar.

Fonds Convertibles

  • Médi-Convertibles : +3,82% YTD au 30/09/2017 
     
    Médi Convertibles, fonds d’obligations convertibles européennes profite principalement de la bonne performance des actions sous-jacentes depuis le début de l’année.

Fonds Actions

  • Médi-Actions : +13,08% YTD au 30/09/2017 
     
    Médi-Actions, fonds d’actions européennes, surperforme son indice de référence de plus de 1% à fin septembre. Les marchés d’actions européennes continuent de bénéficier de l’amélioration de la conjoncture économique, des bons résultats des entreprises et de l’atténuation des risques politiques. Le positionnement du fonds favorable aux financières et aux valeurs cycliques a contribué à la bonne performance relative.
  • DWS Top Dividende : +0,14% YTD au 30/09/2017 
     
    DWS Top Dividende, fonds d’actions internationales distribuant des dividendes élevés et en croissance, enregistre une performance inférieure à celle des grands indices d’actions internationales à hauts dividendes. La faiblesse du dollar par rapport à l’euro continue d’impacter négativement la performance des actions américaines, ces dernières représentant environ 35% du portefeuille.
  • Pictet-Global Megatrend Selection : +8,97% YTD au 30/09/2017 
     
    Pictet-Global Megatrend Selection enregistre une performance significativement supérieure (+7,05%) à celle de son indice de référence. Les 9 stratégies (Energies propres, Communication numérique, Nutrition, Santé, Marques de prestige, Robotique, Sécurité, Bois, Eau) composant le fonds ont toutes contribué à cette performance. Les thématiques Communication numérique, Robotique et Marques de prestige ont affiché les meilleures performances.
  • JPM Highbridge US Steep : -3,76% YTD au 30/09/2017 
     
    La performance de JPM Highbridge US Steep sur les 9 premiers mois de l’année 2017 est pénalisée par la dépréciation du dollar contre l’euro. La sous-exposition structurelle du fonds au méga capitalisation boursières (Amazon, Facebook…) contribue largement à la sous-performance du fonds par rapport à son indice de référence, le S&P 500.
  • Médi Emergents : +12,97% YTD au 30/09/2017 
     
    Médi Emergents surperforme son indice de référence de plus de 1% à fin septembre. Les actions des marchés émergents bénéficient d’un meilleur contexte macroéconomique, après une période d’ajustement des prix des matières premières et des devises. Les marchés d’actions brésiliens, chinois et indiens enregistrent les meilleures performances en euros depuis le début de l’année.
  • Médi Immobilier : +10,36% YTD au 30/09/2017 
     
    Médi Immobilier réalise une performance en ligne avec son indice de référence sur les 9 premiers mois de l’année 2017. Le fonds bénéficie des bons résultats semestriels des sociétés immobilières allemandes (26% du portefeuille). Les actions de sociétés immobilières cotées bénéficient toujours d’un contexte de taux bas.

Repères météo des UC octobre 2017

(1) Performance annuelle nette de frais de gestion et de frais de garantie plancher et brute de prélèvements sociaux, calculée sur la base d’une prime nette directement investie sur le profil au 1er janvier avec une hypothèse de rémunération de 2% nette sur le fonds en euros. Il convient de rester prudent sur cette hypothèse de rémunération de 2% sur le fonds en euros, qui sera susceptible d’être revue en cours d’année. 
(2) Pour les UC : performance annuelle depuis le 31/12/2016, brute de frais de gestion, de frais de garantie plancher et de prélèvements sociaux.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×