Deuxième vague de baisse ?

Le 15.06.2020 par L'équipe financière MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Après plusieurs semaines de hausses consécutives, des nouvelles peu rassurantes sur le développement de la pandémie et la prudence de la Fed ont inversé la tendance et entrainé une baisse généralisée sur les marchés actions.

Détérioration des chiffres de la pandémie

Alors que le nombre de nouveaux cas continue de baisser en Europe, la semaine a été marquée par une progression des cas en Amérique latine, en Afrique et dans certains pays d’Asie du Sud-Est. Aux Etats-Unis, la situation est très contrastée, avec une forte augmentation du nombre de cas dans certains Etats tels que la Floride, le Michigan, le Texas et la Californie. Le Texas a enregistré sa plus forte augmentation quotidienne, seulement quelques jours après la réouverture de l’Etat. Enfin, en Chine, de nouveaux clusters sont apparus et certaines mesures de confinement ont été remises en place.

Discours prudent de la Fed et maintien de la politique monétaire très accommodante

Jerome Powell, le président de la Fed, a réitéré son message de prudence, tout en insistant sur les impacts durables de la crise sanitaire sur l’économie américaine. Les propos prudents de la Fed ont pesé sur les marchés, avec la révision à la baisse des prévisions de croissance, à -6,5% pour 2020, puis un rebond de 5% pour 2021. Dans ce contexte, la Fed a promis de continuer à soutenir l’économie pendant plusieurs années, en maintenant les taux proches de zéro, au moins jusqu’à fin 2022. Steven Mnuchin, le Secrétaire d’Etat au Trésor, a de son côté indiqué que les Etats-Unis avaient absolument besoin d’un nouveau plan de relance, qui devrait être annoncé cet été.

Démarrage de la campagne présidentielle américaine ?

Les élections américaines sont revenues sur le devant de la scène, avec la publication d’un nouveau sondage, montrant une progression du candidat démocrate Joe Biden, et la baisse de la cote de popularité du Président actuel Donald Trump. La crise sanitaire, considérée comme ayant été « mal gérée » et le retour des questions concernant les droits civiques semblent peser sur le candidat républicain.

CAC 40 : Nette baisse sur la semaine

Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en baisse de 5,8%. Depuis le début de l’année, l’indice parisien perd 19,05%.

Aucune valeur ne termine dans le vert cette semaine. Les pertes les plus importantes sont enregistrées par les secteurs les plus cycliques tels que l’automobile (Renault -15,16%, Peugeot -12,73%) ou la banque (Société Générale -12,36%, BNP Paribas -10,60%). A l’inverse, en haut de tableau, les valeurs plutôt défensives ont surperformé le marché, à l’image de Sanofi (-0,16%), Capgemini (-1,64%) ou encore Atos (-1,89%).

Marchés des changes et des taux

Le dollar termine la semaine, inchangé, à 1,13 dollar pour un euro. Le rendement de l’Etat français à 10 ans est repassé en territoire négatif à -0,04%.

Achevé de rédiger le 16/06/2020

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×