Chirurgie urologique

Le 01.10.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

34 déclarations (dont 4 sans suite) ont été enregistrées pour cette spécialité en 2018, contre 39 en 2017 : 12 procédures civiles, 3 procédures ordinales, 1 procédure pénale, 9 réclamations amiables et 9 saisines d'une CCI.

Retour sur les différents risques en chirurgie urologique. Bien que l'information des patients reste insuffisante, le respect scrupuleux des protocoles par les praticiens conduit à une baisse de la sinistralité.
Le point avec le Docteur Jean-Edouard Clotteau, chirurgien viscéral conseil.

Prise en charge

  • Retard de prise en charge d'une occlusion sur brides.
  • Deux sociétaires mis en cause pour une montée de sondes urétérales avant chirurgie pour endométriose. Changements répétés à l'origine d'une hématurie et d'une anurie levée par nouvelle montée de sondes.

Complications chirurgicales

Chirurgie réno-urétéale   

  • Choc septique sur colique néphrétique obstructive avec retard de prise en charge, survenue au cours de l’hospitalisation.
  • Lithiase pyélique opérée en urgence par urétéroscopie et sonde JJ, puis lithotritie extracorporelle. Endocardite bactérienne à l'origine d'une intervention sur valve mitrale, et lésions ischémiques mésentériques.
  • Sondes JJ posées par associé en vue intervention pelvienne. Anurie par hématurie bilatérale.
  • Pyélonéphrite lithiasique étiquetée « appendicite » par urgentiste malgré mot du médecin traitant. Retard au traitement et décès lors de la montée de sonde JJ.
  • Incontinence urinaire mixte, très nombreuses interventions successives dont certaines innovantes, sans effet.
  • Syndrome de jonction chez patiente présentant maladie de Cacchi et Ricci. Résection de la sténose par lombotomie après bilan. Hématome lombaire nécessitant réintervention. Récidive du syndrome de jonction reprise par une autre équipe.
  • Calcul caliciel gauche ôté par urétéroscopie souple. Déchirure double de l'uretère contraignant à lombotomie pour suture urétéropyélique et réintervention pour traiter la plaie urétérale inférieure passée inaperçue.
  • Plaie urétérale droite après hystérectomie réalisée par confrère. Réimplantation urétérovésicale et anti-reflux aux suites simples mais troubles neurologiques cruraux droits, en bonne voie de régression. Cure d'incontinence urinaire d'effort par TOT ensuite.

Chirurgie prostatique et vésicale

  • Prostatectomie totale avec curage pour cancer de la prostate. Chute de la sonde, remise en place sous AG. Incontinence urinaire persistante et sténose urétrale opérée par un autre praticien.
  • Cancer de prostate opéré sous cœlioscopie, plaie rectale immédiatement suturée. Fistule traitée par colostomie. Nouvelle reprise 1 an après.
  • Cancer de prostate ayant bénéficié de nombreuses interventions pendant plusieurs années. Bricker au cours duquel une compresse sera oubliée puis retirée.
  • Adénocarcinome de prostate opéré en cœlioscopie robot assisté. Ostéïte pubienne nécessitant une mise à plat par orthopédiste, puis pyélonéphrite droite traitée efficacement par antibiothérapie adaptée. Guérison sans séquelle urologique.
  • Tumeur maligne de vessie, chimiothérapie première non supportée puis pelvectomie sans problème. Syndrome hémorragique le lendemain matin, transfusions puis transfert et réintervention au CHU. Hémostase d'une artère obturatrice. Décompensation viscérale au décours avec ischémie viscérale au-dessus de toute ressource thérapeutique. Décès.
  • Cancer infiltrant de vessie. Pelvectomie sans problème et Bricker. Suites marquées par hémorragie pelvienne nécessitant une reprise, après réanimation et transfert au CHU. Ischémie viscérale et défaillance multiviscérale puis décès.
  • Défaillance du matériel lors d'une urétéro-rénoscopie avec plaie à l'origine, malgré sonde JJ, d'un urinome qui s'infectera, nécessitant des soins prolongés.
  • Cancer de prostate, prostatectomie sous robot sans problème. Arrêt cardiaque au réveil.
  • Hyponatrémie sévère, d'étiologie indéterminée, au décours d'une résection endoscopique de prostate et d'une tumeur de vessie. Brûlure de la racine de cuisse par plaque de bistouri nécessitant des soins prolongés.
  • Arthrite d'épaule au décours d’une adénomectomie par laser.
  • Adénomectomie par voie haute compliquée par :
  1. Une plaie iléale lors de l'ablation du cerclage. Iléostomie temporaire.
  2. Une arthrite septique d'épaule à Escherichia coli, quelques jours après une intervention pour adénome prostatique.

Chirurgie de prolapsus

  • Important prolapsus génital opéré par cœlioscopie. Plaie du rectum suturée et suites simples mais cure du prolapsus différée.
  • Prolapsus génital et névralgies pudendales opérées en cœlioscopie robot assistée par un premier opérateur. Plaie urétérale ignorée à l'origine d'une collection rétropéritonéale et fasciite de la cuisse. Néphrostomie puis anastomose urétéro-vésicale.
  • Hystérectomie totale non conservatrice par cœlioscopie pour métrorragies chez femme de 47 ans, par gynécologue. Plaie vésicale traitée d'abord efficacement par sonde vésicale, puis fistule vésico-vaginale tardive nécessitant voie haute. Possible infection urinaire nosocomiale associée.
  • Incontinence urinaire d'effort. Bandelette TOT. Névralgie obturatrice persistante malgré résection d'une branche de la prothèse.

Autres

  • Hernie inguinale droite opérée par Schouldice. Lésion du nerf génitofémoral responsable de douleurs, troubles sensitifs et dépression, malgré antalgiques et libération chirurgicale du nerf.

Divers

  • Circoncision à l'âge de 2 ans, sous anesthésie générale. Arrêt cardiorespiratoire au réveil, rapidement récupéré. Séquelles tardives évoquées.
  • Réclamation concernant un fragment de lame tubulée (corps étranger) laissé en place après chirurgie urologique.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×