Masseurs-Kinésithérapeutes

Le 01.10.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les 34 487 masseurs-kinésithérapeutes sociétaires de la MACSF, dont 32 928 kinésithérapeutes et kiné-ostéopathes libéraux, ont adressé 96 déclarations, dont 43 sans suite, contre 122 en 2017. Ces déclarations se répartissent en 2 plaintes ordinales et 94 réclamations amiables.

La sinistralité des masseurs-kinésithérapeutes est globalement stable. Dans la majorité des cas, il s'agit de déclarations amiables. Quels sont les principaux motifs de réclamations ?
Découvrez l'interview du Docteur MILJKOVIC, médecin urgentiste conseil.

Chute et dommage corporel

Lors de rééducation à domicile

  • Kinésithérapie d'entretien chez une patiente paraplégique. Fracture du tiers supérieur de la diaphyse fémorale lors d'un massage appuyé. Ostéosynthèse par clou centromédullaire.

Lors de rééducation au cabinet

  • Facture de la hanche nécessitant une hospitalisation de 3 mois et demi avec rééducation.
  • Rupture du tendon fléchisseur de l’index droit nécessitant une intervention chirurgicale.
  • Hémothorax sur fractures de côtes. Drainages itératifs et séjour prolongé en hospitalisation.
  • Contusion cervicale sur état antérieur majeur (hernies discales cervicales + NCB) et un traumatisme crânien modéré.
  • Fracture du radius, évoluant vers une pseudarthrose, finalement opérée.
  • Fracture de 2 côtes lors d'un appui au niveau du grill costal.
  • Fracture de l’avant-bras, plâtrée pendant 6 semaines.
  • Fracture de l'humérus.
  • Fracture déplacée patellaire morcelante, ostéosynthèse.
  • Fracture du fémur chez une patiente porteuse d'une sclérose en plaque.
  • Fracture du poignet, ostéosynthèse.
  • Hématome de hanche.
  • Décharge électrique violente due à un problème de branchement lors de la réalisation d'une séance d'électrothérapie.
  • Lors d'une séance d'ondes courtes pour pathologie vertébrale, déplacement d'une des électrodes au niveau de la boucle du soutien-gorge. Brulures du 2nd et 3ème degré.
  • Fracture du fémur.
  • Brulures cutanées au niveau du dos et des cervicales par projection d'alcool chauffé servant à nettoyer des ventouses.
  • Traumatisme de l'épaule, avec gêne fonctionnelle.
  • Traumatisme facial avec plaie frontale suturée et hématome en regard de la hanche gauche.
  • Fracture du col du fémur et fracture de l'humérus.
  • Facture de l'humérus, ostéosynthèse.
  • Fracture tassement du plateau supérieur de L2, traitée par corset et hospitalisation 8 jours.

Physiothérapie

  • Brûlures dans les suites :
  1. D’une application d'une bouillotte dans le dos, laissée sans surveillance, brûlures du 3ème degré.
  2. D’une séance de cryothérapie au niveau du genou droit.
  3. D'application de cryothérapie pour tendinopathies des achilléens, évolution favorable.
  4. D'une séance de técarthérapie pour périarthrite scapulohumérale. Brûlure du 3ème degré sus-axillaire.
  5. D’une séance d’ultrasons. Brûlure avec phlyctène du pouce.

Complications ou aggravation lors des séances

Pathologies diverses

Majoration ou déclenchement de douleurs rachidiennes

  • Névralgie cervicobrachiale et différents troubles au décours d'une manipulation pour cervicalgies.
  • Rééducation d'un rachis lombaire scoliotique, décompensation de la scoliose.

Autre

  • Fracture du 2ème métatarsien du pied droit chez un enfant de 2 ans et demi, plâtre. Rééducation sans problème. A distance, découverte d’un pied-bot droit.
  • Dissection de l'artère vertébrale gauche sur dysplasie au décours d'une manipulation cervicale, laissant persister divers troubles dont des vertiges et un syndrome dépressif.
  • Fracture du plateau tibial chez une patiente ayant une sclérose en plaque et ne se déplaçant qu’en fauteuil roulant depuis des années. Traitement orthopédique, simple immobilisation.
  • Déchirure musculaire du gastrocnémien lors d'une séance de rééducation pour entorse du ligament latéral externe de la cheville gauche.
  • Majoration des douleurs du bassin après séances de rééducation pour les hanches.
  • Fracture du scaphoïde lors d'un appui sur les mains au cours d'une séance de kinésithérapie.
  • Réclamation concernant l'interruption d'une technique LPG pour lipomodelage.
  • Déchirure musculaire au cours d'une séance de massages, entraînant un hématome de cuisse et des troubles neurologiques.
  • Fracture de l'humérus droit lors d'une séance de rééducation chez un patient hémiplégique droit ancien, spastique, traitement orthopédique.
  • Rééducation du rachis lombaire. Lésion du labrum de la hanche gauche secondaire à des étirements.
  • Réclamation concernant la survenue supposée d'une rupture de coiffe après réalisation de séances de kinésithérapie pour tendinite de l’épaule.
  • Lésions méniscales lors d'une manœuvre de kinésithérapie pour rééducation lombaire.
  • Réclamation concernant un cortège de troubles dont des acouphènes et hypoacousie au décours d'une séance de massages du rachis cervical (2 cas).

En post-opératoire

  • Mobilisation d'une prothèse d'épaule au cours d'une séance de kinésithérapie.
  • Rupture de ligamentoplastie lors d'une séance de kinésithérapie post-opératoire. Reprise chirurgicale.
  • Rupture tendineuse lors d'une séance de kinésithérapie après réparation des fléchisseurs de la main droite.
  • Rupture d'un tendon d'Achille lors d'une séance de kinésithérapie pour rééducation d'une ligamentoplastie du genou, intervention chirurgicale.
  • Rupture tendineuse itérative au niveau d'un doigt dans les suites d’une suture chirurgicale conduisant à une arthrodèse.
  • Fracture de P1 du 5ème doigt au cours de séance de rééducation chez une patiente multi-opérée de la main.
  • Rupture tendineuse lors d'une séance de rééducation après intervention orthopédique comportant un transfert tendineux de la main.
  • Réclamation concernant la rupture d'ancrage d'une acromioplastie lors d'une séance de kinésithérapie, conduisant à une reprise chirurgicale.
  • Patient pris en charge en rééducation au décours d'une réparation des fléchisseurs du 5ème doigt gauche. Rupture du tendon sur la zone cicatricielle.
  • Rupture itérative du tendon d’Achille au cours de la rééducation.

Déontologie

  • Pas de déclaration en 2018.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×