Actualité santé - 28 juin 2019

Le 28.06.2019 par Sophie Lorieau, Juriste
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
pharmacovigilance

Retrouvez notre veille d'actualité du monde de la santé : Androcur® - étude de pharmacovigilance, données de pharmacovigilance sur les vaccins pédiatriques obligatoires, recommandations sur l’antibiorésistance, charte d’engagement des professionnels de santé libéraux, guide de bonnes pratiques de la HAS sur le bon usage des actes de télémédecine...

Androcur® - étude de pharmacovigilance

Selon l’étude de pharmacovigilance du CRPV de Fernand-Widal, quatre cas de développement de méningiome pendant la grossesse après l’arrêt des traitements par acétate de cyprotérone ont été signalés. Deux femmes ont été opérées pendant leur grossesse et les deux autres après l'accouchement.

Les résultats de l’enquête montrent une importante prescription hors AMM, une localisation préférentielle des méningiomes sur la base du crâne et une longue durée d’exposition.

L’ANSM indique qu’un comité d’experts (CSST) va se réunir au second semestre 2019 afin d’aborder plusieurs points comme par exemple la conduite à tenir chez les femmes souhaitant une grossesse, la contraception en cas de méningiome et la prise en charge des personnes transgenres en parcours de transition. Les experts pourront procéder à des auditions publiques et recueillir les témoignages des patients.

Elle rappelle, qu’à partir du 1er juillet 2019, pour toute initiation de traitement, une attestation d'information du risque de méningiome devra être obligatoirement cosignée par le patient et son médecin prescripteur et être remise au pharmacien pour toute délivrance.

Concernant les renouvellements, la mesure s'appliquera à compter du 1er janvier 2020.

> Recommandations de l’ANSM pour Androcur
> Prescription médicale hors AMM : à quelles conditions ?

Vaccins pédiatriques obligatoires - données de pharmacovigilance

Dans un rapport mis en ligne le 26 juin, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) indique que le profil de sécurité d'emploi des vaccins pédiatriques concernés par l'obligation vaccinale des enfants de moins de deux ans est conforme à celui décrit dans leurs résumés caractéristiques du produit (RCP) respectifs, et aucun nouveau signal de sécurité n'a été mis en évidence. 

962 déclarations d’un ou plusieurs effets ou événements indésirables, pour un total de 38 millions de doses vaccinales administrées entre 2012 et 2017 ont été recensées par l’Agence.

> Extension de l’obligation vaccinale pédiatrique à 11 vaccins

Recommandations sur l’antibiorésistance

De nouvelles recommandations pour traiter les infections à entérobactéries et à Pseudomonas aeruginosa chez l'adulte viennent d'être publiées par la Haute Autorité de Santé (HAS).

L’objectif est de réduire la consommation d’antibiotiques, principalement à l’hôpital et de mieux utiliser les carbapénèmes et leurs alternatives.

Les recommandations proposent une liste de facteurs de risque à prendre en considération et des prélèvements microbiologiques adaptés à chaque patient avant la prescription d’antibiotiques.

Comme le précise la synthèse de ce document, en l’absence de signes de gravité, la présence d’un facteur de risque d’infection à entérobactérie résistante à C3G ne justifie pas la prescription de carbapénèmes (AE). 

> Résistance aux antibiotiques : comment mieux les prescrire
> Un anesthésiste condamné pour avoir prescrit oralement un traitement antibiotique

Professionnels de santé libéraux - charte d’engagement sur la qualité

L’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) a mis en ligne une charte de 12 engagements de professionnels de santé libéraux envers leurs patients, en matière d’éthique, d’écoute et de qualité de la prise en charge.

Cette charte est destinée à être affichée dans les lieux d’accueil et d’attente des officines et des cabinets. 

 

 
Charte d'engagement des libéraux

 

> Stratégie de transformation du système de santé "Ma santé 2022" : Emmanuel Macron annonce un « changement de paradigme »

HAS - bon usage des actes de télémédecine

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie un guide de bonnes pratiques et plusieurs autres documents destinés aux professionnels dans le bon usage et la qualité des actes de téléconsultation, téléexpertise et téléimagerie.

Y sont détaillées les conditions requises pour une mise en œuvre sécurisée de ces pratiques (planification, locaux, équipements informatiques et gestion de documents).

Cela concerne tous les actes réalisés en établissements de santé, sociaux ou médico-sociaux, au domicile des patients et en ville.

La HAS précise que ces guides s’accompagnent de grilles d’entretien entre le médecin et le patient faisant appel à cette méthode afin de s’assurer que cela correspond aux attentes de celui-ci.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×