Résistance aux antibiotiques : comment mieux les prescrire

Le 05.11.2019 par Sophie LORIEAU, juriste
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Antibiotiques

Comment passer d’un « usage excessif » des antibiotiques à plus de mesure ? Là est la question que s’est posée la Haute Autorité de Santé (HAS), en partenariat avec la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF), soucieuse de maîtriser l’antibiorésistance.

En effet, les études révèlent que les traitements antibiotiques sont prescrits massivement et de façon inadaptée pour des pathologies infectieuses fréquentes chez l’adulte et l’enfant. Ce phénomène contribue, de fait, au développement de bactéries multi-résistantes et à des impasses thérapeutiques.

Les pathologies ciblées

Pour améliorer la prise en charge diagnostique et thérapeutique, deux types d'infection sont ciblés : les infections respiratoires hautes chez l’enfant et l’adulte (6 fiches) et les infections urinaires chez la femme (3 fiches).

Il s’agit pour les premières infections concernées de la rhinopharyngite et de l’angine aiguë (adulte et enfant), de la sinusite (adulte, enfant) et de l’otite (adulte, enfant). Les secondes concernent la Cystite aiguë simple, à risque de complication ou récidivante, la Pyélonéphrite aiguë et la Colonisation urinaire et cystite chez la femme enceinte.

Pour chaque pathologie listée, le médecin peut se référer aux préconisations de la HAS pour poser un diagnostic précis, rechercher d’éventuels facteurs de risque et choisir les antibiotiques les mieux adaptés au cas clinique. Selon la nature de l’infection, la prescription sera différente, comme par exemple pour la rhinopharyngite aiguë et l’angine chez l’enfant. Le recours aux antibiotiques ne doit pas être systématique et pour cela, les médecins sont invités à recourir au test de diagnostic rapide (TDR) pour détecter les angines aiguës d’origine virale.

L'article intitulé "Consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : une infection évitée, c’est un antibiotique préservé" présente les impacts sur la santé humaine en ville et en établissement de santé mais aussi sur la santé animale. 


Liens médicaux

1

Liens médicaux

A découvrir sur notre site :

 

 

 

 

Related objects

None

Des fiches pratiques pour accompagner la pratique

Pour faire face à l’antibiorésistance, la HAS et la SPILF ont décidé de proposer aux médecins, neuf fiches mémos pour les accompagner au quotidien et ainsi mieux prescrire ces médicaments en premier recours. Il s’agit de réfléchir, avant de prescrire, aux effets bénéfiques et néfastes de certains traitements et d’éviter ainsi des prescriptions inutiles. De même, certaines familles d’antibiotiques particulièrement génératrices de résistances, devront être réservées à des pathologies spécifiques ou des cas extrêmes. 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×