Fermeture du cabinet : quel message de répondeur ?

Le 19.03.2020 par Stéphanie Tamburini, Juriste MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Quel message laisser sur le répondeur du professionnel de santé ?

Dans cette période de crise sanitaire liée au coronavirus, certains cabinets libéraux sont obligés de fermer leurs portes pour éviter la propagation du virus ou parce que le soignant est lui-même positif au COVID-19.

Dans ces conditions, quel message laisser sur son répondeur téléphonique ?

Un impératif : assurer la continuité des soins 

Dans le contexte épidémique, la continuité des soins doit être assurée.

C’est d’autant plus important que les patients peuvent appeler à la fois en raison de leurs symptômes, craignant d’être infectés (c’est d’ailleurs la marche à suivre recommandée par le ministère de la Santé pour les cabinets de médecine générale), mais aussi pour la prise en charge d’un autre trouble ou d’une pathologie chronique.

Dans ces circonstances exceptionnelles, le message laissé habituellement (appel au 15 en cas d’urgence, renvoi vers un confrère, rappel aux horaires d’ouverture, etc.) n’est plus adapté et il est recommandé d’éviter d’utiliser la fonction "enregistreur". Si cette désactivation n’est pas possible, il faut alors préciser au patient de ne laisser aucun message.

 

Généralistes : quel message laisser sur votre répondeur ? 

Pour les généralistes, la fermeture résulte quasi-exclusivement de la maladie du praticien ou de son obligation de préserver sa patientèle.

Le ministère de la Santé a élaboré une "doctrine de ville" sur la prise en charge en cabinet, consultable ICI. Elle n’évoque pas la problématique des messages à laisser sur le répondeur en cas de fermeture du cabinet mais comporte quelques informations qui peuvent servir de guide.

Sur ces bases, nous vous proposons un modèle de message pour l'annonce de la fermeture du cabinet, qui doit évidemment être adapté selon les modes d’exercice et les spécificités de chaque territoire.

Le cabinet est fermé jusqu’à nouvel ordre [pour maladie].

Si vous craignez d’être atteint du COVID-19 :

  • si les troubles sont sans gravité (fièvre modérée, pas de difficultés respiratoires) et que vous n’êtes pas atteint de maladie chronique, il est recommandé de rester à domicile et de surveiller votre température deux fois/jour.
  • en cas de difficultés respiratoires, d’aggravation de l’état général ou si vous avez plus de 70 ans ou si vous êtes enceinte, contactez le SAMU-Centre 15 qui, après évaluation de votre état, organisera votre prise en charge ou vous orientera vers un médecin en capacité de vous prendre en charge, en présentiel ou en téléconsultation.

Pour toute autre pathologie non liée au COVID-19 :

  • En cas d’urgence, composez le 15.
  • Dans les autres cas, appelez le…. (numéro d’un confrère en activité, de la permanence des soins) ou rendez vous sur ce site…(pour obtenir une téléconsultation).

Pour le renouvellement de vos traitements, munissez-vous de votre dernière ordonnance et rendez vous dans votre pharmacie.

Merci de ne laisser aucun message sur ce répondeur

 

Kinésithérapeutes, quel message laisser sur votre répondeur ? 

S’ils risquent moins d’être sollicités par des patients susceptibles d’être atteints du COVID-19, les kinésithérapeutes peuvent être appelés pour la poursuite de soins usuels.

Nous proposons le modèle suivant, à adapter selon la nature de votre activité :

Le cabinet est fermé jusqu’à nouvel ordre [sur recommandation du Conseil de l’Ordre depuis le 17 mars ou pour maladie]. 

Pour les kinésithérapeutes pouvant poursuivre leur activité : Seuls les soins à domicile pour les patients atteints de pathologies chroniques nécessitant des désencombrements, les patients polyhandicapés et les personnes âgées dépendantes sont assurés.

Pour toute question autre, vous pouvez me contacter au…

Pour les kinésithérapeutes dans l’impossibilité d’assurer des soins, pour cause de maladie :  aucun soin ne pourra être assuré. Je vous invite à contacter le cabinet X au numéro de téléphone suivant :...

Merci de ne laisser aucun message sur ce répondeur

Chirurgiens-dentistes, quel message laisser sur votre répondeur ? 

Le Conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes recommande depuis le 18 mars la fermeture des cabinets dentaires dans la mesure où les moyens de protection spécifique manquent. Si les soins doivent donc cesser, le Conseil de l’Ordre préconise la mise en place d’une permanence téléphonique permettant d’orienter vers des cabinets dentaires de garde répartis par départements, où les praticiens seront correctement équipés.

L’organisation, en cours d’élaboration, comprend une régulation départementale des appels relatifs à la chirurgie-dentaire par des chirurgiens-dentistes qui apprécieront le degré d’urgence et pourront renvoyer vers le cabinet dentaire de garde.

Voici un modèle de message qui peut être utilisé :  

Suite à la recommandation du conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes, le cabinet dentaire est fermé jusqu’à nouvel ordre.

En cas d’urgence, merci de ne pas appeler le 15 mais le….(numéro de la régulation en chirurgie-dentaire)

Merci de ne laisser aucun message sur ce répondeur.

 

Pour toutes les autres professions

Les organisations professionnelles se mobilisent pour trouver des solutions adaptées. Ainsi, le syndicat national des psychologues préconise la mise en place de téléconsultations.

Nous serons sans doute amenés à enrichir et actualiser cet article au fil des initiatives qui seront prises selon les professions.

Mais quoiqu’il en soit, quand la fermeture est due à l’état de santé du soignant, l'annonce de la fermeture du cabinet doit toujours garantir la continuité des soins, en renvoyant vers un confrère et continuer à préciser qu’il faut appeler le 15 pour les urgences et la marche à suivre face à une suspicion de COVID-19.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Prévoyance des libéraux

Complétez les prestations insuffisantes de votre régime obligatoire en cas d'arrêt de travail, invalidité ou décès.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×