Téléconsultation avec Leah : témoignage d'une nutritionniste

Le 06.10.2020 par Dr C. Chicheportiche
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La téléconsultation a de nombreux avantages : un certain confort d'utilisation pour le médecin et pour le patient, plus de contrainte de déplacement et un temps de consultation adapté au besoin. Une pratique qui se répand de plus en plus... Le docteur Chicheportiche, nutritionniste, nous partage son expérience sur la téléconsultation avec Leah.

Pourquoi faites-vous des téléconsultations ?

Je suis dans une démarche d'accompagnement. C'est une démarche qui s'inscrit dans le temps, avec des consultations itératives et avec des modifications de comportements alimentaires. Cela s'intègre dans une pratique régulière. Cela nécessite de voir les patients, de les revoir, de les suivre, de les encourager et de les corriger, de modifier leur approche...

Pour quel type de patients ?

Je le propose vraiment à des profils de personnes qui ont l'habitude du numérique, pour lesquels le numérique est entré un peu dans leur pratique.
On a des jeunes actifs qui bougent beaucoup, qui quittent l'école, qui vont six mois à Singapour, 6 mois à Tokyo, ou on a des gens qui sont mutés tout simplement en France ou à l'international, et ça peut être un vrai argument parce que ça leur permet de continuer à avoir un suivi avec quelqu'un qu'ils connaissent, avec quelqu'un avec qui ils ont commencé à travailler, sans pour autant perdre ce lien.

L’accueil des patients a-t-il été positif ?

Je n'ai pas senti de réticences. Ça marche plutôt bien, c'est assez confortable pour le patient, et confortable pour moi. C'est facile, je trouve que l'application est assez ergonomique et assez intuitive donc c'est facile de naviguer dedans.
Je trouve ça assez simple et assez confort.

Pourquoi Leah ?

Je trouvais que LEAH c'était pas mal parce que l'outil propose une technologie visuelle, et dans notre pratique c'est important d'avoir le contact visuel, et également car le site est fait de telle façon qu'on peut partager des documents. On a des bilans biologiques, on peut avoir des radiologies, des échographies, bref, tous les examens complémentaires peuvent être examinés, avec le patient, ce permet d'avoir la même démarche que celle que l'on a en consultation, à savoir, une démarche d'accompagnement dans les résultats de ses analyses. Il y a également un rappel technologique, c'est à dire qu'on n'est pas obligé de rappeler aux patients de se connecter, ça se fait automatiquement. À partir du moment où vous créez le rendez-vous, un SMS est envoyé*. Il y a une vraie fonctionnalité et c'est la force de ces services.

Quel avenir pour la téléconsultation ?

Ça sera forcément un mode de travail à un moment ou à un autre. On peut imaginer que ces outils nous aident aussi à mieux gérer certaines situations spécifiques. Un jour comme aujourd'hui est un bon exemple, c'est un jour de grève et les patients ne viennent pas.
Vous voyez, c'est vide...! Donc je ne sais pas quelle place ça prendra mais je ne peux pas imaginer que ça prenne pas une place importante.

 

Découvrir nos offres partenaires 

 

A lire aussi : Téléconsultation avec Leah : Témoignage d'un généraliste

*plus à jour car Leah n’est plus sur application mobile et il n’y a plus de système de création de rendez-vous

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner