COVID-19: quel impact sur les soignants?

Le 19.06.2020 par MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
bilan soignants post covid

Le secteur de la santé a vécu la crise sanitaire du COVID-19 comme un bouleversement*. En première ligne pour assurer la prise en charge des malades ou stoppés dans leur pratique par le confinement, tous les soignants ont été touchés par cette pandémie à des degrés divers. Celle-ci a également impacté leur santé, leur façon de travailler et leur vie personnelle.

Rythmes de travail, de fortes disparités

L’impact de la crise sanitaire liée au COVID-19 sur les soignants s’est traduit à des niveaux différents selon leur profession, leur spécialité, leur secteur d’activité, et la circulation du virus dans leur région. Tous les soignants hospitaliers ont vu leur charge de travail augmenter, de façon particulièrement significative pour les aides-soignants et les infirmiers. L’activité a doublé pour tous les soignants exerçant en Île-de-France et dans le Grand Est.

Pour préserver les leurs pendant la crise sanitaire,

14 %

des soignants ont choisi de vivre séparés de leur famille.

À l’inverse, les limites aux déplacements mises en place dans le cadre du confinement ont entraîné un ralentissement d’activité pour 65 % des soignants libéraux. Ce mouvement s’est accompagné d’une baisse de rémunération pour 60 % d’entre eux. Cette diminution du rythme de travail a été nettement moins marquée chez les aides-soignants, infirmiers et pharmaciens libéraux.

Un peu plus de

1/3

des libéraux ont enregistré une baisse importante de leur charge de travail.

Adapter la pratique et le suivi des patients 

La crise a contraint plus de

4/5

des professionnels à modifier leur mode d’exercice.

Tous secteurs confondus, la crise est venue bouleverser les habitudes de travail des soignants. Pour 85 % d’entre eux -- 89 % des libéraux et 81 % des hospitaliers – cette période a débouché sur le développement de nouvelles méthodes de travail. Pour pallier la réduction du nombre de visites à domicile, l’arrêt des consultations et le renoncement à certains actes, les professionnels ont eu recours à d’autres moyens leur permettant d’accompagner et de suivre leurs patients. La télémédecine a connu un essor important : 63 % des libéraux indiquent avoir dispensé des conseils par téléphone, tandis que 48 % ont eu recours à des téléconsultations. Pour les professionnels des établissements de soins, ces chiffres s’établissent respectivement à 40 % et 25 %.

COVID et vie privée

La pandémie a fortement perturbé la vie familiale des soignants impliqués dans sa gestion, les obligeant à respecter les gestes barrières au sein de leur foyer (55 %), à décontaminer leurs affaires (77 %), de même qu’à pratiquer la distanciation sociale avec leurs proches.

Pour préserver les leurs pendant la crise sanitaire,

14 %

des soignants ont choisi de vivre séparés de leur famille.

Les soignants hospitaliers infectés par le virus

25 727 cas de COVID-19

ont été recensés au sein des équipes des établissements de santé d’hospitalisation publics et privés.

Infirmiers (29 %) et aides-soignants (24 %) sont fortement représentés parmi les personnels infectés. 10 décès sont à déplorer : 5 médecins, 4 aides-soignants et 1 professionnel de santé d’une autre catégorie.

Les effets à long terme de la crise sanitaire

Alors que la pandémie est en recul, les répercussions de la crise sanitaire sur la vie quotidienne des soignants continuent à se faire sentir. Fatigue physique, anxiété, stress et troubles du sommeil sont évoqués par plus de la moitié des professionnels interrogés. 

À l’issue de la crise,

2/3

des soignants éprouvent une lassitude morale.


*Étude réalisée, entre le 23 avril et 14 mai 2020, par 360 Medics et TousPourLaSanté et Recensement des professionnels des établissements publics ou privés infectés par le coronavirus Sars-CoV-2, mis en place par Santé publique France en lien avec le GERES et avec l’appui des CPIAS, depuis le 22 avril 2020.

Sources :

Étude 360Medics et TousPourLaSanté, avec un terrain du 23 avril au 14 mai 2020

https://www.caducee.net/actualite-medicale/14894/deces-et-contamination-des-soignants-l-heure-des-comptes-est-venue.html

https://www.pharmaradio.fr/article/le-moral-des-soignants-au-plus-bas-595

https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/recensement-national-des-cas-de-covid-19-chez-les-professionnels-en-etablissements-de-sante

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×