STRATEGIE EPARGNE DU GROUPE MACSF

Publié le 10.01.2018
envoyer un email envoyer un email envoyer un email Partager sur LinkedIn

• LA MACSF, PREMIER ASSUREUR DES PROFESSIONNELS DE SANTE
• EN 2018, LA MACSF POURSUIT SON VIRAGE DIGITAL AU SERVICE DU CLIENT-SOCIETAIRE
• LES CHIFFRES 2018
• LE MODELE MACSF : UNE PERFORMANCE DANS LA DUREE
• ACTUALITE REGLEMENTAIRE EN 2018
• LE REGARD DES FINANCIERS
• PERSPECTIVES 2019

Stéphane Dessirier, Directeur général du Groupe MACSF 

« L’année 2018 a été très difficile sur les marchés financiers avec un CAC40 en baisse de 11% et un écartement significatif des spreads de crédit. Elle a été également marquée par une reprise de l’inflation qui pénalisera les épargnants ayant misé sur les livrets bancaires. Dans ce contexte chahuté, l’assurance-vie demeure un placement attractif sur le moyen et long terme même si la diversification permise par la bonne performance de notre fond euros n’a pas portée les fruits espérés cette année. Nous continuerons à accompagner nos sociétaires et clients dans leurs différents projets de vie à travers ce cadre privilégié d’épargne. »

Eric Dubos, Directeur financier

« Pour 2019, je crois que nous pouvons parler d’une année de transition. Nous sommes plutôt en fin de cycle de croissance économique dans beaucoup de pays, notamment les Etats-Unis. Nous prévoyons une croissance toujours positive mais en décélération et beaucoup moins synchronisée entre les principales zones géographiques que ces dernières années. Nous allons donc avoir un retour de la volatilité, une normalisation des primes de risque et une corrélation des actifs élevée. D'autant plus que les banques centrales vont continuer à réduire les liquidités des marchés financiers avec la fin des différents programmes d’achats d’actifs des banques centrales (Quantitative Easing).

Les taux devraient rester bas au cours de l'année 2019, même s’ils remontent un peu. C’est pourquoi nous ferons le choix de la plus grande prudence dans nos investissements obligataires et nous maintiendrons notre politique de diversification dans le fonds euros. Un écartement des primes de risque pourra créer des opportunités d’investissement dans une optique de moyen terme. »

Roger Caniard, Directeur financier

« Dans un marché confronté à un environnement immédiat compliqué, dont on se demande comment il va évoluer, les investisseurs sont devenus très prudents. Pourtant, la baisse du pétrole, la baisse sensible des taux longs, un discours de la Fed qui devient de plus en plus accommodant, une baisse marquée des tensions sur les taux italiens et des valorisations boursières de plus en plus attractives doivent être prises en compte. Reste à connaître l’issue des discussions sur le Brexit et à digérer une probable révision à la baisse des perspectives de bénéfices, mais l’investissement en action retrouve de l’intérêt dans une optique de long terme. »

Guillaume Rosenwald, Directeur général Epargne Retraite

« L’année 2019 va nous permettre de profiter pleinement de la remontée des spreads et la situation encore agitée des marchés, de par la situation géopolitique, nous ouvrira des opportunités d’investissement. L’utilisation massive des e-services, internet et application mobile par nos adhérents nous permettra de répondre avec réactivité, proximité et pertinence à leurs besoins de conseil tout en confortant un modèle de gestion économique.

Notre fonds en euros restera le socle idéal de la diversification de l’épargne de nos sociétaires dans le cadre du contrat RES Multisupport comme dans le cadre de notre produit Madelin dont la souplesse et l’attractivité vont croître avec la mise en place du nouveau dispositif « PACTE ». »

Retrouvez l'intégralité du dossier de presse (pdf - 1.80 Mo)

CONTACTS PRESSE

Annie Cohen – 01 71 23 83 69 / 06 71 01 63 06 – annie.cohen@macsf.fr

Marina Ducros – 01 71 23 88 43 / 06 98 41 99 77 – marina.ducros@macsf.fr

envoyer un email envoyer un email envoyer un email Partager sur LinkedIn