La complémentarité des métiers, un cercle vertueux

Publié le 04.02.2021
envoyer un email envoyer un email envoyer un email Partager sur LinkedIn

Rarement évoquée, la complémentarité des métiers est pourtant une notion qu’il est bon de regarder de près. En effet, qui dit métiers complémentaires dit décloisonnement, transversalité, échanges, agilité, mobilité... Autant d’avantages, ça mérite bien qu’on s’y attarde un peu non ?
A la MACSF, nos métiers sont tous connectés entre eux pour un seul et même objectif : la satisfaction de nos sociétaires. Cet engagement partagé par chacun de nos collaborateurs leur permet de maintenir un très haut niveau de prestation tout en s’offrant l’opportunité de vivre des expériences professionnelles uniques.

La réussite est complète quand les métiers se complètent

La complémentarité des métiers, c’est comme une course de relais. Le chrono final est bon si chaque participant a parfaitement joué son rôle au sein de l’équipe. La course dans laquelle la MACSF est engagée au quotidien ressemble à celle-ci. Pour continuer à évoluer en toute sérénité aux avant-postes de nos marchés, nous devons faire partie des meilleurs sur chacun de nos métiers. En simplifiant légèrement, on peut en distinguer deux grandes familles :

  • les activités dites “internes”, centrées sur l’offre ou le service, les fonctions support, etc.
  • les activités dites “externes”, tournées vers la mise en œuvre, la commercialisation, la relation sociétaire, etc.

A la MACSF, c’est jamais l’un sans l’autre. Et ce qui est vrai entre ces deux grandes familles se vérifie aussi au sein de chacune d’elles. Probablement une résonance de notre esprit mutualiste qui structure notre ADN le plus profond et pour lequel la réussite n’a de sens que si elle profite à tous.

Conséquence, au moindre perfectionnement effectué sur l’une de nos expertises, c’est l’ensemble de notre chaîne métier qui grandit. Nos sociétaires sont gagnants. Nos collaborateurs aussi, comme nous le précise ce chargé de clientèle en agence : « A la MACSF, la promesse de vente est toujours tenue. Même dans les moments compliqués. On a une confiance aveugle dans les produits et les services que nous commercialisons, nous savons qu’ils ont été pensés dans l’intérêt du sociétaire. On sait qu’on ne sera jamais mis en porte-à-faux, que notre parole ne sera jamais mise en doute. La confiance qui en découle est précieuse au quotidien. Pour un vendeur, franchement, c’est confortable ».

Mettre son avenir professionnel en mode anticipation

Quand on rejoint une entreprise, généralement, on ne regarde guère plus loin que ses futures missions. C’est légitime. On n’a pas encore fait ses preuves, il pourrait être mal vu de poser des questions sur le job d’après. Pourtant, la valeur réelle d’une opportunité professionnelle dépend aussi de son potentiel d’évolution. En clair, est-ce que l’entreprise que vous envisagez de rejoindre a la volonté d’animer une politique active de mobilité interne ? Si oui, en a-t-elle les moyens ? Par exemple, son offre métiers est-elle suffisamment large pour envisager de multiples parcours ?

A la MACSF, la mobilité est au cœur de notre politique de gestion des carrières ; près de 100 de nos collaborateurs changent chaque année de périmètre professionnel (cliquez ici pour lire un autre article MACSF traitant de ce sujet). Notre engagement est de permettre à chaque talent de se projeter dans un nouveau challenge au sein de l’entreprise dès lors que son parcours le justifie. Et là, tout est possible, à partir du moment où cela répond aux souhaits du collaborateur et aux enjeux de l’entreprise. Résultat, à la MACSF, nous ne serons jamais surpris de voir un commercial prendre un poste aux RH, pas plus que de voir quelqu’un du marketing rejoindre le terrain pour prendre la responsabilité d’un portefeuille clients. C’est aussi ça la logique de complémentarité des métiers, une dynamique ouverte à tous qui efface la notion de pré-carré au bénéfice de la réussite collective.

Des métiers connectés, un accélérateur de mobilité

Nous le voyons, la complémentarité des métiers a finalement une importance de premier plan. Plus on connecte ses expertises, plus l’entreprise est fluide. Les passerelles se créent de façon naturelle et les mouvements y sont facilités. En décloisonnant les savoirs, on libère les énergies. D’un côté, on consolide la logique d’appartenance, la force du collectif, de l’autre, on facilite la mobilité, la transversalité. Chaque collaborateur peut ainsi trouver sa place dans l’organisation tout en s’initiant à d’autres environnements et commencer à esquisser les contours de son évolution. La complémentarité des métiers est donc un accélérateur de mobilité très efficace.

A la MACSF, l’offre emploi est riche par le nombre d’opportunités proposées (plus de 200 postes seront à pourvoir d’ici 2024, partout en France) mais aussi par la manière dont vous allez pouvoir construire votre parcours professionnel. Vous souhaitez découvrir l’intérêt de métiers complémentaires ? Cliquez ici. La MACSF recherche des talents supplémentaires.

envoyer un email envoyer un email envoyer un email Partager sur LinkedIn