Epidémie du COVID-19 : un bilan lourd pour les infirmiers

Le 28.10.2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Infirmier bilan covid

Début octobre, l’Ordre National des Infirmiers (ONI) réalisait une consultation auprès de ses 350 000 infirmiers. Suite aux réponses de 59 368 d’entre eux, nous vous restituons les principaux enseignements de cette enquête : organisation des soins fragilisée, état de fatigue et de découragement, manque de valorisation du métier. L’impact de la crise sanitaire sur les conditions de travail des infirmiers apparaît lourd de conséquences.

Un système de soins au bord de la rupture

Face à l’augmentation du nombre de cas de COVID et l’obligation d’assurer la continuité des soins, les infirmiers alertent sur un risque de faillite du système de santé.

Ils pointent un problème de manque de personnel, notamment dans les établissements de soins où 33% d’entre eux affirment « être moins nombreux que d’habitude ».

Travaillant sous tension, 57% déclarent ne pas disposer du temps nécessaire pour prendre correctement en charge leurs patients.

Les leçons tirées de la première vague de l’épidémie ne semblent pas avoir été prises en compte. Il ressort de cette consultation le constat d’un défaut d’organisation et de planification : 55% des infirmiers libéraux regrettent de ne pas être intégrés à la prise en charge des patients COVID en ville.

Masque, blouse et gel, l’insuffisance des stocks d’équipements de protection se fait à nouveau sentir pour 44% des infirmiers, et pour les libéraux jusqu’à 68%.

Des situations à risques qui s’accumulent pour les infirmiers

La crise est venue alourdir la charge de travail de 59% des infirmiers, un taux qui monte à 79% pour les soignants salariés. Cela explique qu’un répondant sur cinq n’ait pas pris de congés depuis mars 2020.

Pour près de la moitié des répondants, leur état actuel d’extrême fatigue fait peser « un fort risque sur la qualité des soins ».

L’ensemble de la profession évoque des conditions de travail dégradées. Pour absorber le surcroît de travail induit par la crise, 30% des infirmiers sont contraints d’assumer des missions sortant du cadre règlementaire définissant leurs compétences.

Des infirmiers (3,5%) indiquent même avoir été invités à assumer leurs fonctions alors qu’ils avaient été testés positifs à la COVID. Tandis que 27% des infirmiers travaillant en établissement affirment avoir vu des collègues positifs devoir travailler.

Un état d’épuisement et de découragement généralisé

Avant le début de la crise, un tiers des infirmiers se déclaraient déjà « en situation d’épuisement professionnel ». Aujourd’hui, ils sont près de 60% à parler d’un état « d’épuisement professionnel ».

A cette fatigue, s’ajoute une forte démotivation. Face à leurs conditions de travail fortement dégradées, 37% des infirmiers interrogés disent réfléchir à changer de métier, tandis que 43% ne savent pas s’ils seront toujours infirmiers dans 5 ans.

Lassitude des infirmiers : quelles mesures pour éviter le pire ?

A court terme, tous les Français doivent prendre leurs responsabilités. Aider les infirmiers, c’est limiter la circulation du virus en se conformant strictement aux gestes barrières : port du masque, distanciation sociale et physique, lavage des mains, etc.

Soulager les infirmiers, à long terme, c’est donner à leur profession de vraies perspectives.

En plus de pourvoir les 34 000 postes actuellement vacants, il convient de créer les postes nécessaires pour répondre aux exigences du système de soins. Redonner au métier son attractivité passe par une revalorisation financière, de même qu’une réévaluation des missions infirmières : perspectives d’évolution de carrière et davantage d’autonomie.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
Pour les infirmiers hospitaliers

Des assurances adaptées à vos besoins et à un tarif accessible.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×