La Météo financière - Mai 2020

Le 11.05.2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Deux forces antagonistes vont désormais guider l'orientation des marchés : d'un côté la reprise de l'activité post-pandémie, de l'autre ses graves conséquences économiques. Les profils et supports MACSF résistent bien.

L'essentiel en vidéo

Performance des profils et des unités de compte MACSF*

Données au 30/04/2020

Légende météo des UC
La Météo des UC Mai 2020

Voir tous les supports et leurs performances

Les temps forts sur les marchés ce mois-ci 

  • Depuis les plus bas atteints fin mars, les indices actions ont nettement rebondi, les investisseurs ayant préféré se focaliser sur le ralentissement de l’épidémie, les mesures adoptées par les banques centrales et les annonces de déconfinement des deux côtés de l’Atlantique.
  • L’indice S&P 500 a regagné plus de 12% en avril, hausse justifiée par la bonne tenue des valeurs technologique américaines (GAFAM), qui ont bénéficié de l’économie « en ligne » et représentent désormais près de 20% de l’indice. Les marchés émergents et européens ont progressé respectivement de 9% et 5% sur le mois.
  • Le prix du pétrole a fortement chuté ce mois-ci (passant même en territoire négatif), impacté surtout par l’effondrement de la demande et par des capacités de stockage entièrement saturées aux Etats-Unis.  

Contexte économique

  • Les interventions massives et rapides des gouvernements et surtout des Banques centrales ont permis d’amortir le choc et de soutenir le rebond des marchés pour le mois d’avril. Partout dans le monde, les banques centrales ont encore assoupli leurs contraintes, permettant de fournir des liquidités quasi illimitées.
  • Les chiffres économiques ont envoyé des messages très clairs sur le ralentissement de l’économie, notamment sur l’emploi et l’activité. La croissance au premier trimestre s’est contractée de 4,8% aux Etats-Unis, 3,8% en Europe et 6,8% en Chine et les perspectives au second semestre sont historiquement sombres. Le FMI prévoit une contraction des économies développées d’environ 6% pour l’ensemble de l’année 2020.
  • La saison des résultats pour le premier trimestre a livré de mauvaises nouvelles pour une grande partie de l'économie mondiale, avec une baisse des bénéfices d’environ 12% et des anticipations revues à la baisse.
Repères avril 2020

Le point de vue de l'équipe financière MACSF

  • L’incertitude reste évidemment grande eu égard aux risques potentiels (nouvelle vague de pandémie, tensions sino-américaines…), ce qui ne sera pas sans conséquence sur la vigueur de la reprise et nous incite à la prudence.  
  • La crise économique liée aux politiques de confinement est d’ores et déjà brutale mais le flux de nouvelles macroéconomiques et les dommages sur les entreprises (résultats, faillites…) devraient rester durablement difficiles à évaluer.
  • L’ampleur du rally boursier depuis le 23 mars constitue en soi un motif de prudence pour le court terme et nous pensons qu’une probable correction serait l’occasion de renforcer l’exposition aux actions, toujours de manière progressive, dans une optique de long terme.

Nos recommandations d'investissement sur les unités de compte

Fonds patrimoniaux

Parmi nos fonds patrimoniaux, nous maintenons notre préférence pour les supports qui sont les plus flexibles et peuvent ainsi adapter leur allocation en fonction de la volatilité des marchés.

  • Carmignac Patrimoine, grâce à la forte réactivité des gérants sur les expositions aux différentes classes d’actifs, a bénéficié de la hausse des marchés actions et crédit en avril. La poche actions reste exposée sur des valeurs de croissance dans les secteurs de la santé, technologie, ou consommation. Le fonds garde un positionnement globalement prudent, avec une exposition à l’or d’environ 7%.
  • Nous maintenons également notre avis favorable sur le fonds flexible DWS Concept Kaldemorgen, qui a notamment bien géré son exposition aux marchés actions sur des titres de secteurs défensifs et bénéficiaires du contexte actuel. La position sur l’or est maintenue à près de 10%.  

Fonds actions

  • Nous restons positifs sur le fonds d’actions internationales Pictet Global Megatrend Sélection. La plupart de ses thématiques d’investissement, dont les secteurs défensifs de la santé, de la technologie ou de la consommation, ont encore surperformé sur le mois d’avril, mais continuent d’offrir des opportunités selon nous. Le fonds a bénéficié cette année de sa faible exposition aux secteurs énergie et finance.
  • Nous maintenons aussi notre vue positive sur DWS Top Dividende, investi sur des valeurs internationales de croissance de qualité, capables de maintenir le versement de leurs dividendes, alors qu’une baisse moyenne de plus de 40% des dividendes est attendue. Le fonds conserve un positionnement prudent avec plus de 60% du portefeuille investi dans des secteurs défensifs, et environ 10% de liquidités.
  • Notre avis reste favorable sur notre support de petites et moyennes valeurs européennes Echiquier Agenor SRI Mid Cap Europe. Le fonds surperforme nettement son indice de référence grâce à son exposition sur des valeurs de croissance résilientes, capables de maintenir une rentabilité élevée dans la durée, avec un bilan solide. Le fonds est totalement absent des secteurs les plus cycliques (énergie, finance, matériaux, tourisme). 
  • Nous avons également une vue positive sur le secteur des biotechnologies (Candriam Equities Biotechnology) qui affiche une performance positive en 2020 ! Le secteur de la santé au sens large bénéficie toujours de sa thématique de croissance structurelle de long terme et actuellement de l’accélération des dépenses de santé et des espoirs sur les traitements, les tests et les vaccins.

Gérer mon épargne

(1) Performance annuelle nette de frais de gestion et de frais de garantie plancher et brute de prélèvements sociaux, calculée sur la base d’une prime nette directement investie sur le profil au 1er janvier avec une rémunération de 1,70% nette sur le fonds en euros.

(2) Pour les UC : Performance annuelle depuis le 31/12/2019, au 30/04/2020, brute de frais de gestion, de frais de garantie plancher et de prélèvements sociaux.

L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur. Les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers. La description et le fonctionnement des supports en unités de compte sont détaillés dans la notice d’information du contrat, dans les Documents d’Information Clés (DIC) et dans les Documents d’Information Clés pour l’Investisseur (DICI) ou dans les documents équivalents agréés par l’AMF, disponibles sur la page Supports financiers du site macsf.fr.

Achevé de rédiger le 12/05/2020 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×