La Météo financière - Juillet 2020

Le 21.07.2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les marchés semblent se positionner depuis plusieurs semaines sur un scénario de sortie de crise rapide. La reprise économique apparait meilleure que prévue, mais la pandémie est loin d'être maîtrisée, notamment aux États-Unis.

Performance des profils et des unités de compte MACSF*

Données au 30/06/2020

Légende météo des UC

Voir tous les supports et leurs performances

 

Les temps forts sur les marchés ce mois-ci 

 

  • Alors que selon les prévisions des grands organismes internationaux,  la « crise du grand confinement » se traduira par la plus profonde récession d’après-guerre, les actions mondiales ont déjà retracé l’essentiel de leurs pertes depuis le début de l’année (-5,82% au 30 juin pour l’indice MSCI World en euros).
  • Ce rebond s’est poursuivi au mois de juin, sur un rythme toutefois moins soutenu qu’en avril et mai.  Les actions des zones géographiques les plus en retard au premier semestre ont surperformé de manière notable, à l’image de l’indice des actions émergentes (+7,4% en €), suivi par les actions européennes (+3,6%).
  • Le sentiment de décalage entre l’évolution des marchés financiers et le niveau d’incertitude pesant sur les perspectives économiques globales reste très présent. Les marchés actions mondiaux viennent en effet d’enregister un des meilleurs trimestres depuis 10 ans, portés principalement par les grandes capitalisations boursières américaines de la technologie (GAFAM).    

Contexte économique

  • Cette crise apparait déjà comme une des plus sévères et homogènes géographiquement de l’histoire, avec, selon la Banque mondiale, 93% des pays  qui connaîtront une récession en 2020. Le FMI prévoit un recul de l’économie mondiale de 4,9% pour cette année (-10% pour la zone euro, -8% pour les Etats-Unis).
  • Le redressement de l’activité s’est poursuivi en juin dépassant majoritairement les attentes. Les nouvelles mesures de relance monétaire et budgétaire ont éclipsé les risques économiques que fait peser la détérioration de la situation sanitaire au niveau mondial. Les États-Unis, et certains pays d’Amérique Latine et d’Asie sont en effet menacés à des degrés divers par les mesures de reconfinement partiel annoncées pour contrer la flambée des nouvelles contaminations. 
  • La hausse du chômage, particulièrement violente aux Etats-Unis même si le reflux a commencé, pèsera durablement sur la confiance des ménages et donc sur la consommation. Certains secteurs comme le tourisme vont rester durablement impactés et l’accroissement des faillites d’entreprises au second semestre va continuer de peser sur les perspectives d’emploi.

Le point de vue de l'équipe financière MACSF

 

  • La reprise économique devrait se poursuivre en tendance sans générer de pressions inflationnistes. Cela devrait favoriser la poursuite des soutiens monétaires et budgétaires massifs favorables aux marchés d’actifs risqués.
  • Toutefois les valorisations apparaissent maintenant élevées sur la base du consensus des investisseurs prévoyant une baisse d’environ 20% des résultats en 2020. 
  • Dans ce contexte, nous maintenons une allocation équilibrée. Il nous semble encore difficile d’accroitre la prise de risque compte tenu du rebond déjà constaté. Les incertitudes sanitaires, sociales, ou encore plusieurs point d’attentions politiques (Brexit, élections présidentielles américaines) devraient maintenir un niveau significatif de volatilité.. 

Nos recommandations d'investissement sur les unités de compte

Nous maintenons nos recommandations en faveur de nos supports actions plus cycliques et offensifs, qui pourraient continuer de surperformer,  comblant ainsi une partie de leur retard par rapport aux valeurs de croissance.  

Fonds actions

  • Nous conservons une vue positive sur le fonds d’actions internationales Pictet Global Megatrend Selection, dont la plupart des thématiques d’investissements ont une nouvelle fois surperformé les marchés d’actions mondiaux au premier semestre. Le fonds a bénéficié particulièrement de son exposition aux secteurs de la technologie de l’information et de la consommation.  
  • Nous restons positifs sur Médi Actions, investi dans les grandes valeurs françaises et européennes, qui présente un biais plus cyclique, favorable aux valeurs issues des secteurs de l’industrie, de l’automobile ou encore de la finance. Ces valeurs restent sous-valorisées, et pourraient continuer de bénéficier d’un rattrapage à court terme, car l’économie européenne bénéficie actuellement d’un soutien budgétaire et monétaire très important.
  • Nous restons neutre sur notre fonds d’actions internationales DWS Top Dividende, investi sur des valeurs internationales de qualité, qui accuse un retard par rapport aux marchés d’actions mondiaux, pénalisé principalement par sa sélection de valeurs et certains de ses biais sectoriels (faible exposition aux valeurs technologiques, surpondération des valeurs pétrolières…) 
  • Nous maintenons une vue positive sur le secteur des biotechnologies (Candriam Equities Biotechnology) qui affiche une performance positive en 2020, bien supérieure aux indices d’actions mondiaux. Le secteur reste dynamique et soutenu par les nouvelles données cliniques liées au traitement de la pandémie. Toutefois, le lancement de la campagne présidentielle aux Etats-Unis pourrait être une source de volatilité d’ici la fin de l’année. 

Fonds patrimoniaux

  • Au sein de notre gamme de fonds patrimoniaux,Carmignac Patrimoine réalise une performance positive particulièrement remarquable depuis le début de l’année (+3,50% au 30/06/2020), essentiellement grâce à son exposition actions sur des valeurs de croissance américaines et de la nouvelle économie chinoise.

Gérer mon épargne

(1) Performance annuelle nette de frais de gestion et de frais de garantie plancher et brute de prélèvements sociaux, calculée sur la base d’une prime nette directement investie sur le profil au 1er janvier avec une rémunération de 1,70% nette sur le fonds en euros.

(2) Pour les UC : Performance annuelle depuis le 31/12/2019, au 30/06/2020, brute de frais de gestion, de frais de garantie plancher et de prélèvements sociaux.

L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur. Les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers. La description et le fonctionnement des supports en unités de compte sont détaillés dans la notice d’information du contrat, dans les Documents d’Information Clés (DIC) et dans les Documents d’Information Clés pour l’Investisseur (DICI) ou dans les documents équivalents agréés par l’AMF, disponibles sur la page Supports financiers du site macsf.fr.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×