Banques centrales : seconde vague de soutien ?

Le 25.08.2020 par L'équipe financière MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Cette semaine aura été marquée par de nouveaux records successifs sur les marchés américains, soutenus par les grandes valeurs technologiques GAFA. Les marchés européens ont relativement moins progressé, souffrant de la hausse de l’euro et des craintes suite au rebond de la pandémie, en particulier en Espagne et en France.

Activité économique en août : divergence des deux côtés de l’Atlantique

Aux Etats-Unis, les indicateurs d’activité PMI pour le mois ont poursuivi leur rebond aussi bien du côté du secteur manufacturier que du côté des services, avec des niveaux actuels supérieurs à ceux d’avant crise. En Europe, la vigueur de la reprise économique dans les principaux pays européens est plus faible, impactée par la faiblesse de la demande étrangère et le retour des restrictions pour éviter un rebond de l’épidémie. Si globalement les indicateurs restent dans la zone d’expansion, le secteur des services apparaît le plus touché.

Ces chiffres ne semblent pas remettre en cause le rebond du PIB anticipé pour le 3ème trimestre en zone euro, mais plutôt l’amplitude de ce rebond. Du côté des Etats-Unis, le fort rebond du PIB anticipé semble gagner en probabilité. Le maintien des contraintes sanitaires impactera toutefois durablement la croissance, obligeant les gouvernements à adopter de nouvelles mesures de soutien budgétaire.

Politiques monétaires toujours accommodantes

Selon le dernier comité de la banque centrale américaine, les gouverneurs de la Fed semblent inquiets face aux incertitudes de la reprise économique et restent prêts à envisager un nouvel assouplissement monétaire et à maintenir des mesures de soutien plutôt offensives. Jérôme Powell s’exprimera cette semaine dans le cadre du symposium annuel et virtuel de Jackson Hole.

En zone euro, les minutes de la dernière réunion de la BCE ont indiqué que les gouverneurs pourraient accroître à l’automne des mesures de soutien à l’économie. Si les gouverneurs ont exprimé leur soulagement de voir que l’Union Européenne avait évité une récession encore plus prononcée, ils s’inquiètent cependant des possibles turbulences à venir pour l’économie.

Le CAC 40 sous les 4 900 points

Dans ce contexte, le CAC 40 a perdu 1,34% à 4 896 points sur la semaine. Depuis le début de l’année, l’indice parisien perd 18,10%, reculant de seulement 0,80% entre fin juin et fin août (au 21/08).

En haut de tableau, Capgemini signe la meilleure performance (2,38%), suivi par Accor (1,90%) et Worldline (1,16%). En bas de tableau, Veolia perd 5,85%, suivi par Renault (-5,75%) et Unibail Rodamco Westfield (-5,59%).  

Marchés des changes et des taux

L’euro se renforce face au dollar et évolue désormais à un plus haut annuel à 1,18 dollar pour un euro. Le rendement de l’Etat français à 10 ans reste en territoire négatif à -0,20%.

 

Achevé de rédiger le 24/08/2020
 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×