Christine The Queen !

Le 14.09.2021 à 16:00 par L'équipe financière MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les marchés actions européens ont peu évolué dans l’attente de la réunion de la BCE. Dans cet environnement, les taux, notamment européens, ont globalement légèrement progressé.

La BCE un peu moins accommodante   

Peu de surprise lors de la réunion de rentrée de la BCE : les achats d’actifs du programme d’urgence PEEP seront « recalibrés» pour les derniers mois de l’année, adaptés en fonction de l’amélioration de la situation macroéconomique. L’impact de ces annonces a été relativement mineur, puisque l’institution européenne a précisé qu’elle conserverait toute sa flexibilité si besoin. La Banque d’Angleterre a, quant à elle, été plus directe en évoquant d’ores et déjà une « sortie de crise » laissant envisager une probable remontée des taux directeurs.  

Japon : démission surprise du premier ministre japonais  

La démission surprise du premier ministre a laissé penser à un nouveau stimulus monétaire pour relancer l’économie. Le gouverneur de la banque du Japon a, en effet, indiqué qu’il continuerait à maintenir une politique monétaire très accommodante au-delà de la crise du Covid, tant que l’objectif d’inflation de 2% n’aura pas été atteint. En réaction, le marché action japonais a continué à surperformer, avec une hausse de plus de 4% sur la semaine. Les investisseurs parient sur l'annonce d'un soutien à l'économie.  

Marché du travail américain   

Après le rapport sur l’emploi, légèrement décevant, publié la semaine dernière, les demandes d’inscription au chômage ont baissé pour le mois d’août aux États-Unis, atteignant leur plus bas niveau depuis plusieurs mois. Dans le même temps, les offres d'emploi ont atteint des niveaux records, confirmant une forte activité.   

L’allocation chômage supplémentaire de 300 dollars par semaine a pris fin lundi dernier, et peut pousser les travailleurs, à nouveau, sur le marché de l’emploi.  

Le CAC 40 clôture la semaine en léger retrait  

Le CAC 40 recule de 0,39% sur la semaine et progresse toujours d’environ 20% depuis le début de l’année.  

Le secteur du luxe se maintient en haut de tableau, avec LVMH (4,50%), Hermès (3,75%), Kering (1,92%).  En bas de tableau, Sanofi perd près de 7%, après l’annonce de l’acquisition de la biotech américaine Kadmon et Alstom continue sa chute avec une perte de plus de 8% sur la semaine. 

Marchés des changes et des taux 

La monnaie unique est stable à 1,18 dollar/euro et le rendement de l’Etat français à 10 ans, revenu en territoire positif dans la semaine à 0,03%, termine la semaine à 0%.   

 

Achevé de rédiger le 14/09/2021 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner