Inflation des doutes

Le 23.02.2021 par L'équipe financière MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les marchés actions ont légèrement progressé cette semaine, malgré une crainte particulière sur l’inflation qui se reflète dans l’évolution des taux souverains.

Etats-Unis : tension inflationniste

Les dernières données macroéconomiques ont été solides aux Etats-Unis. Les ventes au détail affichent de très bons chiffres, à +5,3% en janvier, stimulées par les premières distributions de chèques de relance. La production industrielle revient quasiment à des niveaux de pré-pandémie. L’indice d’activité de la région de New York a largement dépassé les attentes au mois de février (à 12,1% contre 6% estimé et 3,5% le mois précédent). Ces événements continuent d’alimenter le débat sur le retour de l’inflation. Cependant, la Fed a affirmé qu’une remontée des taux directeurs n’était pas à l’ordre du jour sur le court-moyen terme.

Situation plus nuancée en Europe

En Europe, la situation est plus nuancée, avec notamment des indices d’activité PMI qui confirment la dichotomie entre les secteurs industriels (57,7 contre 54,8 en janvier) et ceux des services (44,7 contre 45,4 en janvier) toujours impactés par la crise. L’activité globale (PIB) est restée légèrement en baisse au quatrième trimestre, affichant au total une baisse de 5% sur l’année 2020
Dans ce contexte, les taux européens remontent également, malgré une situation sanitaire différente de celle aux Etats-Unis avec des contraintes sanitaires strictes toujours en place, et des campagnes de vaccination en retard. Dans son compte rendu de janvier, la BCE a rappelé qu’une hausse des taux résultant d’une anticipation d’inflation ou d’une amélioration de la visibilité sanitaire ne modifiera pas sa politique monétaire ultra accommodante. 

Hausse du prix du pétrole

Les prix du pétrole ont continué de progresser au cours des dernières semaines, sous l'effet à la fois de la reprise de la demande (intégration des plans de relance budgétaire, optimisme quant au rebond de la croissance avec la diffusion progressive des vaccins), mais aussi d'une production plutôt ralentie (coupes de production de l’OPEP+, intense vague de froid au Texas). 

Le CAC 40 +3% sur février

L’indice parisien progresse de 1,23% sur la semaine, et affiche désormais une performance de 4% depuis le début de l’année. 
En haut de tableau, Vivendi progresse (12,41%) après avoir annoncé la potentielle distribution des actions de sa filiale Universal, à ses actionnaires. Le secteur bancaire progresse également à l’image de Société Générale (11,44%), Crédit Agricole (4,14%) et BNP Paribas (3,97%). En bas de tableau, Unibail Rodamco termine dans le rouge (-4,63%), suivi par Atos (-4,61%) et Kering (-3,63%).

Marchés des changes et des taux

La monnaie unique termine la semaine inchangée à 1,21 dollar/euro. Le rendement de l’Etat français à 10 ans a maintenu sa trajectoire haussière à -0,06%.

Achevé de rédiger le 22/02/2021

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner