Le canal de la hausse bloqué

Le 30.03.2021 à 09:00 par L'équipe financière MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les marchés actions sont restés volatils cette semaine, partagés entre la dégradation sanitaire en Europe, les espoirs de reprise économique visibles dans les indicateurs d’activité de mars et des politiques toujours expansionnistes aux Etats-Unis.

La situation sanitaire inquiète toujours en Europe… 

L’épidémie ne faiblit pas en Europe, où l’Italie, la France, l’Allemagne puis les Pays-Bas ont annoncé de nouvelles mesures de contraintes sanitaires, ce qui a alimenté un regain d’aversion pour le risque avec une baisse de l’euro contre dollar et une baisse des taux souverains.  

… impactant majoritairement le secteur des services  

Les indicateurs d’activités PMI provisoires de mars sont malgré tout sortis meilleurs qu’attendus en zone euro (indicateur composite à 52,5 contre 48,8 en février). Le contraste est cependant élevé entre le secteur industriel qui bénéficie toujours de la reprise du commerce mondial et de la demande de biens (les contraintes sur la production et l’approvisionnement sont cependant croissantes), et le secteur tertiaire, en contraction depuis septembre.

Soutiens monétaire et budgétaire aux Etats-Unis 

Janet Yellen et Jérôme Powell ont défendu leur stratégie cette semaine, devant la Chambre des Représentants, abordant principalement les hausses d’impôts et l’inflation. Janet Yellen a cependant insisté sur le fait que la hausse des taxes, pour financer notamment le nouveau plan de relance dans les infrastructures et la transition écologique, qui doit être validé d’ici la fin d’année, ne se fera pas tant que l’économie n’est pas suffisamment rétablie. De son côté Jérôme Powell a insisté sur le maintien d’une politique monétaire accommodante.  

Volatilité sur les prix du pétrole 

Le blocage accidentel du canal de Suez par un porte-conteneurs panaméen a, cette semaine, généré des tensions sur les marchés des matières premières, et, a notamment contribué à la hausse des prix du pétrole. L’OPEP+, qui se réunit ce jeudi 1er avril, pourrait être incitée à laisser sa production inchangée, se mettant volontairement en retard face à la reprise de la demande mondiale. 

Le CAC 40 limite son repli     

L’indice parisien termine la semaine en repli de 0,15%, mais toujours en progression de 7,88% depuis le début de l’année.  
En haut de tableau, Legrand (5,49%), STMicroelectronics (4,57%) et Saint Gobain (4,45%) signent les meilleures performances. En bas de tableau, Renault, Kering et Veolia reculent de 6,21%, 4,83% et 4,36% respectivement.

Marchés des changes et des taux

La monnaie unique termine la semaine en baisse à 1,18 dollar/euro. Le rendement de l’Etat français à 10 ans recule également à -0,10%. 

Achevé de rédiger le 29/03/2021

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner