LVMH : l’affaire est dans le sac

Le 20.10.2020 par L'équipe financière MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les marchés ont été affectés en début de semaine par de nouvelles craintes liées au risque sanitaire, mais ont terminé par une séance haussière vendredi, bénéficiant des premiers résultats trimestriels encourageants.

Campagne présidentielle américaine

Les marchés parient actuellement sur une victoire du camp démocrate, avec le contrôle du Sénat. Ce scénario semble réduire le risque d’une contestation des résultats, mais également augmenter la probabilité d’un accord autour du plan de soutien budgétaire. Le dernier débat présidentiel prévu doit se dérouler ce vendredi.

Incertitude autour du Brexit

La situation sur le Brexit pèse sur l’environnement économique car elle reste sans avancées majeures malgré la date limite du 15 octobre, fixée par Boris Johnson qui a déclaré que les entreprises devaient se préparer à une absence d’accord d’ici la fin d’année. Le bras de fer entre Bruxelles et Londres se poursuit et les négociations devraient désormais se focaliser sur des accords sectoriels, évitant une fin de période de transition sans accord. Entre la pandémie et la sortie de l'Union Européenne, les perspectives du Royaume-Uni sont particulièrement incertaines.

Prévisions économiques et saison des résultats

Cette semaine, le FMI a revu à la hausse ses prévisions de croissance mondiale pour 2020, expliquées en partie par un rebond de la croissance plus fort au troisième trimestre, et a revu à la baisse ses prévisions pour 2021 en prenant acte de l’impact du renforcement des mesures de confinement partiel. La période de publication des résultats du troisième trimestre connait un bon début aux États-Unis, avec une dynamique favorable pour le secteur bancaire. Les publications vont s’intensifier cette semaine, avec comme facteur dominant l’évolution du virus et des prévisions limitées pour les prochains trimestres.

CAC 40 en légère baisse  

Dans ce contexte, le CAC 40 perd 0,22% sur la semaine, enregistrant une baisse prononcée jusqu’à jeudi, puis un rebond marqué sur la seule journée de vendredi. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche un recul de 15,63%.

Les valeurs du luxe (LVMH : +5,03%, Hermès : +3,73%) apparaissent dans les principales hausses du CAC 40 cette semaine, portées par les bons résultats de LVMH qui surperforme le consensus sur ses ventes. Unibail Rodamco Westifeld progresse de près de 23% cette semaine, sous l’effet de l’annonce de la potentielle annulation de l’augmentation de capital, très dilutive pour les actionnaires. Le projet doit être soumis aux actionnaires le 10 novembre. Les valeurs bancaires finissent en fin de classement cette semaine : AXA, Crédit Agricole et BNP Paribas perdent respectivement 6,46%, 4,25% et 3,46%. 

Marchés des changes et des taux

La monnaie unique termine la semaine à 1,17 dollar/euro. Le rendement de l’Etat français à 10 ans s’enfonce en territoire négatif et termine à -0,35%.

Achevé de rédiger le 19/10/2020

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×