Cumul emploi-retraite : est-ce fait pour moi ?

Le 11.01.2022 à 09:00 par l'équipe éditoriale MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Cumul emploi-retraite : est-ce fait pour moi

Que vous souhaitiez compléter votre pension ou simplement rester actif, vous avez la possibilité, une fois à la retraite, de reprendre une activité professionnelle grâce au cumul emploi-retraite, sous certaines conditions.

Le cumul emploi-retraite : qu'est-ce que c'est ?

  • Le cumul emploi-retraite, qui peut être total ou partiel, permet de reprendre une activité professionnelle, indépendante ou salariée, et de cumuler les revenus de cette activité avec vos pensions de retraite.
  • Que vous soyez médecin, dentiste, infirmière, kinésithérapeute ou praticien hospitalier notamment, et quel que soit votre régime d’affiliation, le cumul emploi-retraite est possible, sous certaines conditions.
  • Attention : depuis le 1er janvier 2015, en reprenant une activité à la retraite, vous cotisez à vos régimes de retraite mais ne pouvez plus acquérir de droits, quel que soit le régime de retraite (de base ou complémentaire).

Les conditions du cumul emploi-retraite

Le cumul emploi-retraite est possible sous deux formes : le cumul total (ou libéralisé) et le cumul partiel (ou plafonné).

Le cumul total est possible si :

  • vous avez liquidé toutes vos retraites de base et complémentaires des régimes de retraite français, étrangers et des organisations internationales ;
  • vous remplissez les conditions (d'âge ou de durée d'assurance) ouvrant droit à une pension de retraite de base à taux plein.

Si vous ne remplissez pas ces deux conditions, vous pouvez bénéficier d'un cumul partiel, qui sera plafonné différemment en fonction de votre régime d'affiliation.

  • pour les professions libérales, vos revenus nets ne devront pas dépasser le plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 41 136 € pour 2021 ;
  • pour le régime général, le total mensuel de votre nouveau revenu et de vos pensions ne devra pas dépasser la moyenne mensuelle de vos revenus d'activité des 3 derniers mois civils (ou 1,6 fois le Smic si ce montant est plus avantageux).

En cas de dépassement du plafond, quel que soit le régime, la retraite de base sera réduite d'autant.

Conditions spécifiques aux statuts des agents hospitaliers

En tant que retraité de la fonction publique hospitalière, vous pouvez cumuler votre pension de retraite avec les revenus issus d’une activité professionnelle. Ce cumul peut être intégral ou partiel et suit des conditions qui varient selon :

  • la date d’effet de votre première pension : à partir de 2015 ou avant 2015 
  • le secteur dans lequel vous reprenez votre activité : public ou privé

 J’exerce en libéral, quelles démarches pour ma demande de cumul emploi-retraite ?

  • Informer votre caisse de retraite de la reprise d'une activité professionnelle dès que possible ou au plus tard dans le mois qui suit votre reprise d'activité.
  • Transmettre à votre caisse de retraite tous les éléments d’information et les pièces justificatives relatifs à votre reprise d'activité.

C'est votre caisse de retraite qui vous informera de la forme de cumul à laquelle vous pouvez prétendre.

Je suis salarié, quelles sont les modalités de ma reprise d'activité ?

  • Chez le même employeur, la reprise d’activité ne peut se faire qu’après un délai de 6 mois. Si la reprise d’activité est immédiate, le paiement de la pension de retraite sera suspendu durant le délai de carence de 6 mois.
  • Chez un nouvel employeur, il est possible de reprendre une activité salariée dès le lendemain de la date du départ à la retraite.

Avantages et inconvénients du cumul emploi-retraite

  • Les avantages : vous augmentez vos revenus grâce au cumul emploi-retraite.
  • Les inconvénients : vous payez des cotisations à fonds perdus sur vos revenus d'activité, car vous ne générez pas de droits supplémentaires à la retraite. De plus, les caisses n’envisagent pas d’appliquer une réduction de cotisations.

Avant d’opter ou non pour le cumul emploi-retraite, il convient donc de mener une réflexion globale, qui prend en compte votre situation personnelle, vos projets et vos besoins à la retraite. C’est pourquoi il est indispensable de faire des simulations le plus tôt possible, et avant le départ en retraite, afin d’être aussi sûr que possible de la fiabilité de l’option retenue.

En savoir plus :
Consultez tout le dossier " Retraite : comment bien vous y préparer ? " >

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
Plan d'épargne retraite

Avec le RES Retraite, préparez votre retraite et profitez d’un complément de revenus en rente ou en capital.

À lire aussi

Retraite : comment bien vous y préparer

Retraite : comment bien vous y préparer ?

Que vous soyez jeune retraité ou sur le point de le devenir, le passage à la retraite est une nouvelle étape de votre vie qui amène de nombreuses...

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner