Anesthésistes-réanimateurs : les motifs de réclamation des patients en 2020

Le 28.09.2021
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En 2020, les 5 210 sociétaires anesthésistes-réanimateurs de la MACSF ont adressé 105 déclarations, soit une sinistralité de 2,02 % contre 3,46 % en 2019.

Ces déclarations se répartissent en 18 procédures civiles, 1 procédure ordinale, 2 procédures pénales, 46 réclamations amiables et 38 saisines d'une CCI.

Les 770 anesthésistes-réanimateurs libéraux ont adressé 88 déclarations. Leur sinistralité s’établit à 11,43 %, contre 17,92 % en 2019.

SOMMAIRE

L'analyse de l'expert >
Bris dentaires >
Anesthésie générale et complications précoces >
Anesthésie locorégionale >
Complications de l'accouchement >
Cathéters veineux >
Complications postopératoires >
Complications chirurgicales >
Activité de réanimation >

L'analyse de l'expert

Docteur Paola Mascitti, Anesthésiste-réanimateur, consultante MACSF.

Les sinistres déclarés en anesthésie en 2020 font suite à des complications qui peuvent être classées en fonction : 

  • Du "Timing d’apparition" : les complications postopératoires sont plus fréquentes que celles survenues en peropératoire. La période postopératoire reste donc la plus "fragile", tenant compte de la vulnérabilité des patients, des difficultés de communication et de la répartition des tâches entre médecins.
  • Origine et gravité : la complication la plus grave reste l’arrêt cardiorespiratoire surtout d’origine cardiovasculaire (coronaire ou état de choc prioritairement hémorragique) et secondairement respiratoire. Parmi les complications neurologiques on distingue les AVC et les neuropathies périphériques post anesthésie locorégionale qui sont, étonnamment, peu nombreuses si l’on considère le volume de blocs pratiqués. Cela signifie que la technique est actuellement bien maîtrisée et sécurisée grâce à l’utilisation de l’échographie et aux recommandations des sociétés savantes.
  • Discipline chirurgicale : sans surprise, les complications plus fréquentes sont de nature infectieuse et concernent l’orthopédie avec mise en place de matériel (infections du site opératoire) et la chirurgie viscérale (péritonite postopératoire). Les anesthésistes sont donc souvent impliqués, au même niveau que les chirurgiens, dans la gestion de l’antibiothérapie per et postopératoire.

Les dossiers d’anesthésie en obstétrique sont, heureusement, minoritaires et concernent le plus souvent des complications neurologiques potentielles de l’anesthésie neuraxiale.  

Les sinistres concernant l’activité de réanimation sont en nombre inférieur probablement en raison du fait que les patients admis sont déjà cliniquement graves et présentent au moins une défaillance d’organe. Nous n’enregistrons pas - pour 2020 - de sinistres liés à la prise en charge des patients avec pneumopathie à Sars-Cov-2.

Bris dentaires

Anesthésie générale et complications précoces

Divers

  • Plaie rhino-pharyngée par fausse-route de la sonde d’intubation, suture immédiate. Suites marquées par un œdème pharyngé important et un pneumomédiastin nécessitant une reprise chirurgicale. Évolution favorable.
  • Syndrome d’inhalation lors de l’induction pour anesthésie générale en vue d’une ligamentoplastie du genou. Évolution favorable.
  • Deux sociétaires mis en cause dans la survenue d’un AVC ischémique du tronc cérébral secondaire à une hémorragie postopératoire dans les suites d’une arthrodèse du rachis cervical.
  • Choc hémorragique peropératoire au cours d’une chirurgie bariatrique de type by-pass sous cœlioscopie. Décès.

SSPI

  • Bradycardie et chute tensionnelle dans les suites d’une prostatectomie radicale par laparotomie pour cancer. Défaillance hémodynamique, décès.

Complications positionnelles

  • Déficit du nerf radial gauche au décours d’une endoscopie digestive.

Anesthésie locorégionale

Blocs nerveux périphériques

  • Déficit du nerf musculo-cutané et du nerf axillaire au décours d’une chirurgie de l’épaule réalisée sous bloc inter-scalénique.
  • Déficit sensitif des 4e et 5e doigts au décours d’une neurolyse du nerf cubital au coude réalisée sous bloc axillaire.

Rachianesthésie

  • Acouphènes et céphalées dans les suites de l’évacuation d’un hématome post-chirurgical du genou, réalisée sous rachianesthésie. Blood-patch inefficace.

Anesthésie péribulbaire

  • Cécité monoculaire gauche dans les suites d’une chirurgie itérative de décollement de rétine sous anesthésie péribulbaire.
  • Lésion cornéenne nécessitant une greffe dans les suites d’une cure chirurgicale de cataracte réalisée sous anesthésie péribulbaire.
  • Perforation oculaire lors de la réalisation d’une anesthésie péribulbaire pour chirurgie de cataracte. Reprise chirurgicale laissant persister une baisse d’acuité visuelle.

Complications de l'accouchement

  • Arrêt cardio-respiratoire maternel dans les suites immédiates d’une analgésie péridurale imposant une césarienne en urgence. État pauci relationnel chez la mère et encéphalopathie néonatale chez l’enfant.
  • Insuffisance rénale terminale sur troubles de l’hémostase avec hémolyse majeure au décours d’une hémorragie du post-partum après accouchement par voie basse.
  • Syndrome dépressif réactionnel dans les suites d’une hystérectomie d’hémostase au décours d’un accouchement par voie basse déclenché pour diabète gestationnel.
  • Deux sociétaires mis en cause pour déficit du SPE avec syndrome dépressif réactionnel au décours d’un accouchement par voie basse réalisé sous anesthésie péridurale.

Cathéters veineux

  • Douleurs neuropathiques secondaires à de multiples tentatives de pose d’une voie veineuse sur le dos du pied en vue de la réalisation d’une chirurgie orthopédique.

Complications postopératoires

Complications multiples suivies du décès

  • Syndrome coronarien aigu au décours d’une prostatectomie par voie haute chez un patient porteur d’un rétrécissement aortique.
  • Arrêt cardio-respiratoire d’origine indéterminée dans les suites immédiates d’une endoscopie digestive. Décès après 9 jours de coma.
  • Détresse respiratoire d’étiologie indéterminée puis défaillance multiviscérale au décours de la pose d’une prothèse totale de genou.
  • Syndrome d’inhalation au décours d’une colectomie droite. Défaillance multiviscérale.
  • Hémopéritoine avec choc hémorragique au décours d’une hystéroscopie réalisée en ambulatoire. Arrêt cardiorespiratoire.
  • Syndrome coronarien aigu à J2 d’une prostatectomie pour adénome par voie haute.
  • Défaillance ventriculaire droite postopératoire précoce dans les suites d’une chirurgie de décompression pour péricardite chronique constrictive. Évolution défavorable avec défaillance respiratoire et rénale puis syndrome hépato-rénal.
  • Infarctus du myocarde étendu dans les suites d’une séance de sismothérapie sous anesthésie générale réalisée pour syndrome dépressif sévère.

Complications diverses

  • Insuffisance rénale aiguë transitoire par hémolyse après utilisation d’un Cell Saver au cours de la mise en place d’une prothèse totale de hanche.
  • Détresse respiratoire aiguë dans les suites précoces d’une chirurgie de l’obésité par by-pass chez un patient à haut risque cardiovasculaire et respiratoire. Tétraparésie de réanimation.
  • Hématome sous-dural aigu iatrogène de révélation brutale à J4 d’une phlébectomie réalisée sous rachi-anesthésie. État pauci relationnel.
  • Détresse respiratoire aiguë au décours d’une chirurgie bariatrique par sleeve gastrectomie. Complications multiples avec syndrome de défaillance polyviscérale, tétraparésie de réanimation et amputation du membre inférieur gauche sur CIVD.
  • Arrêt cardiorespiratoire au décours d’une anesthésie générale pour endoscopie digestive laissant persister des séquelles cérébrales anoxiques.
  • Baisse de l’audition et troubles psychologiques au décours de la fermeture de l’appendice auriculaire gauche par système AMULET, réalisée sous anesthésie locale et sédation.
  • Pneumopathie d’inhalation au décours de la mise en place d’une prothèse totale de hanche. Évolution favorable.
  • Infection de matériel dans les suites de l’implantation d’une électrode de neurostimulation médullaire pour douleurs neuropathiques chroniques après chirurgie du rachis lombaire.

Gestion des anticoagulants

  • AVC hémorragique à J2 d’une cure chirurgicale de varices en ambulatoire avec reprise de l’ELIQUIS® le soir même de l’intervention chirurgicale en raison d’une ACFA.
  • Deux sociétaires mis en cause pour syndrome de la queue de cheval secondaire à un hématome épidural récidivant lié à une prescription inadaptée d’ARIXTRA® chez une patiente porteuse d’une thrombocytémie essentielle.
  • Paralysie incomplète du nerf sciatique dans les suites d’une arthroplastie totale de hanche chez une patiente sous AVK au long cours pour valvuloplastie aortique ayant présenté des hématomes à répétition.

Complications chirurgicales

Infections du site opératoire après chirurgie orthopédique et du rachis

  • Arthrite septique au décours de la mise en place d’une prothèse totale de hanche (4) ou d’une prothèse totale de genou (2) ayant nécessité plusieurs reprises chirurgicales et un traitement antibiotique de longue durée.
  • Deux sociétaires mis en cause pour infection du site opératoire après arthrodèse du rachis cervical. Reprise chirurgicale et traitement antibiotique prolongé. Décès quelques mois plus tard de cause indéterminée.
  • Infection du site opératoire au décours d’une arthrodèse du rachis lombaire ayant nécessité une reprise chirurgicale et un traitement antibiotique prolongé.
  • Arthrite septique après la mise en place d’une prothèse inversée d’épaule nécessitant une reprise chirurgicale et un traitement antibiotique.
  • Infection du site opératoire dans les suites d’une cure d’hygroma du genou nécessitant plusieurs reprises chirurgicales.
  • Dermohypodermite bactérienne à Staphylococcus aureus meti sensible dans les suites d’une chirurgie de rhizarthrose.

Chirurgie cardiaque et vasculaire

  • Choc hémorragique avec arrêt cardio-respiratoire récupéré dans les suites d’une chirurgie endo-vasculaire ilio-aortique compliquée d’une fuite péri-prothétique. Évolution favorable.
  • Paraplégie flasque dans les suites d’une chirurgie de remplacement aortique pour dissection aiguë.

Chirurgie viscérale

  • Néphrectomie droite par erreur au cours d’une surrénalectomie pour myélo-lipome.
  • Choc septique sur probable fistule du moignon au décours d’une intervention chirurgicale sous cœlioscopie en urgence pour péritonite appendiculaire. Évolution favorable.
  • Choc septique par fuite anastomotique dans les suites d’une hémi-colectomie réalisée pour syndrome occlusif sur polype. Évolution favorable.
  • Choc septique sur péritonite par fuite anastomotique dans les suites d’une colo protectomie sous cœlioscopie robot assistée pour diverticulose sigmoïdienne. Transfert en réanimation, évolution favorable.
  • Trois sociétaires mis en cause pour choc septique sur urinome infecté au décours d’une colo protectomie pour cancer rectal. Évolution défavorable et décès.

Divers

  • Échec thérapeutique dans les suites d’une neurolyse du nerf tibial postérieur, pour syndrome du canal tarsien, réalisée sous rachianesthésie.
  • Résultat insuffisant d’une arthrodèse de cheville réalisée sous anesthésie locorégionale avec persistance de douleurs. Mise en cause à titre systématique.

Activité de réanimation

  • Multiples complications de réanimation avec défaillance viscérale et CIVD à l’origine de l’amputation de l’extrémité des quatre membres chez une patiente admise pour leucémie aiguë myéloïde avec troubles de la coagulation.

 

Retour au Rapport annuel sur le risque des professionnels de santé


Découvrez notre dossier thématique consacré aux anesthésistes-réanimateurs <

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Formations

Nos juristes et médecins vous proposent un large choix de formations adaptées à votre situation professionnelle.

Le plus : elles sont illustrées par l'analyse des situations réelles issues de nos dossiers.

À lire aussi

Décisions de justice et avis CCI

Retrouvez l'analyse des décisions de justice (civiles et pénales) et des avis des commissions de conciliation et d’indemnisation (CCI) rendus...

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner