Chirurgiens plasticiens (chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique) : les motifs de réclamation des patients en 2020

Le 28.09.2021
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En 2020, les 417 sociétaires chirurgiens plasticiens de la MACSF ont adressé 107 déclarations soit une sinistralité de 25,66 % contre 26,90 % en 2019.

Ces déclarations se répartissent en 14 procédures civiles, 6 procédures ordinales, 76 réclamations amiables, 11 saisines d'une CCI.

Les 309 chirurgiens plasticiens libéraux ont adressé 104 déclarations. Leur sinistralité s'établit à 33,66 % contre 32,36 % en 2019.

SOMMAIRE

L'analyse de l'expert >
Chirurgie mammaire >
Abdominoplastie >
Autres chirurgies >
Médecine esthétique >

L'analyse de l'expert

Docteur Rachel Pessis, Chirurgienne plastique, réparatrice et esthétique, consultante MACSF.

Les procédures en chirurgie plastique sont de façon générale motivées par deux grandes catégories : les "imperfections de résultat/insatisfaction de résultat" et les "complications".  

Il ne s’agit en général ni du même type de réclamation, ni du même type de contexte. Il paraît important de bien les distinguer afin de mieux les prévenir.  

Les complications sont des événements objectifs.

On peut comprendre qu’un patient ne s’y attende pas, surtout pour une chirurgie esthétique, et même s’il a été prévenu du risque en préopératoire. Il est parfois particulièrement frustrant de se voir reprocher une complication purement aléatoire comme un hématome ou un saignement, et il faudra alors pouvoir montrer que la complication a été traitée correctement.

Les complications liées à des maladresses chirurgicales doivent également être assumées, elles arrivent à chacun d’entre nous, et donnent lieu à un taux inévitable de procédures qui passent en quelque sorte en "pertes et profits". Il n’y a que celui qui n’opère pas qui n’a pas de complication. On conseillera surtout de ne jamais perdre le contact avec le patient, et de s’allier le concours de l’infirmière à domicile et du médecin traitant.  

Les imperfections de résultat/insatisfaction de résultat sont beaucoup plus subjectives.

On peut ainsi avoir un patient satisfait et un chirurgien qui l’est moins, et à l’inverse un patient mécontent alors que nous-mêmes jugeons le résultat parfait. On conseille à titre personnel d’avoir la "retouche facile". Parfois il suffit de peu pour finalement contenter un patient. 

L’arrêt d’activité temporaire et les déprogrammations dus à la crise sanitaire ont-ils engendré une augmentation de la sinistralité pour les chirurgiens plasticiens ? Pourquoi la phase d’expertise est-elle si importante en cas de mise en cause ? Le Dr Thierry Houselstein, Directeur médical du Groupe MACSF, répond à ces questions.

Chirurgie mammaire

Prothèses PIP

  • Nécrose cutanée et surinfection dans les suites d’une explantation de prothèses PIP avec correction de la ptôse mammaire, plusieurs interventions chirurgicales seront nécessaires.

Autre chirurgie mammaire

> Infection

  • Infection du site opératoire après mammoplastie d’augmentation.

> Mauvais résultat

  • Mammoplastie d’augmentation avec mise en place de prothèses dont le résultat esthétique est contesté (9).
  • Mammoplastie bilatérale dans les suites d’un cancer du sein, compliquée d’une nécrose cicatricielle imposant l’explantation des prothèses.
  • Résultat imparfait d’une reconstruction mammaire par lambeau du grand dorsal dans les suites d’une chirurgie de mastectomie pour cancer.

> Autre

  • Mammoplastie d’augmentation compliquée par :
  • une brûlure par bistouri (2),
  • un déplacement prothétique nécessitant une reprise chirurgicale,
  • la formation de coques péri-prothétiques (4),
  • une infection du site opératoire.
  • Choc cardiogénique sur poussée hypertensive dans les suites immédiates de l’induction anesthésique pour reprise de chirurgie esthétique mammaire. Évolution marquée par des infections et une lésion artérielle fémorale iatrogène à l’origine d’une amputation transfémorale.
  • Chirurgie de réduction mammaire compliquée par :
  • une cystostéatonécrose (2),
  • un hématome surinfecté nécessitant une reprise chirurgicale,
  • un résultat qualifié d’imparfait (3),
  • une désunion cicatricielle avec surinfection (2),
  • une nécrose de la cicatrice nécessitant une reprise chirurgicale (1).
  • Découverte d’une récidive d’un carcinome mammaire au décours d’un changement de prothèses bilatérales pour ptôse et coque fibreuse.
  • Mastopexie compliquée par une cystostéatonécrose minime.

Abdominoplastie

  • Infection du site opératoire au décours d’une cure de diastasis réalisée dans le même temps qu’une dermolipectomie esthétique. Nécessité de plusieurs interventions chirurgicales.
  • Abdominoplastie compliquée par :
  • une éventration nécessitant une reprise chirurgicale (2),
  • une nécrose cutanée avec hématome surinfecté.

Autres chirurgies

  • Rhinoplastie à visée esthétique compliquée par :
  • un résultat insuffisant (6),
  • une nécrose de l’arête nasale.
  • l’oubli d’une mèche.
  • Réalisation d’un lifting cervico-facial compliqué par :
  • des cicatrices chéloïdes dans les suites (2),
  • un résultat jugé imparfait (3),
  • une kératite (2),
  • une infection nécessitant une reprise.
  • Péritonite par perforation du grêle dans les suites d’un lipofilling du thorax réalisé en ambulatoire. Plusieurs reprises chirurgicales.
  • Liposuccions multiples compliquées par :
  • un résultat allégué insuffisant (5)
  • une fasciite à streptocoque avec décès,
  • des cicatrices inesthétiques,
  • une infection du site opératoire.
  • Blépharoplastie compliquée par :
  • Une kératite,
  • Un résultat allégué imparfait.
  • Mauvais résultat fonctionnel d’une chirurgie de doigt à ressaut associé à une maladie de Dupuytren (2).
  • Nécrose et infection cutanée au décours de l’exérèse d’un nodule de Kaposi.
  • Résultat jugé imparfait de la mise en place d’implants glutéaux, nécessitant une reprise chirurgicale.
  • Section du nerf sciatique poplité interne au cours d’une cure de varices des membres inférieurs.
  • Résultat qualifié d’imparfait d’un lipofilling des fesses. Retouche à titre gracieux n’ayant pas permis de contenter la plaignante.
  • Hémorragies au décours d’un body lift, réalisé pour perte de poids importante après chirurgie bariatrique. Nécessité de pansements compressifs et de transfusions sanguines.
  • Résultat qualifié d’imparfait d’une reprise de cicatrices aréolaires.
  • Erreur d’identité lors d’un prélèvement réalisé en complément d’exérèse d’un mélanome malin. Retard au traitement complémentaire.
  • Résultat qualifié d’insuffisant d’une greffe capillaire chez une patiente porteuse d’une alopécie androgénique.
  • Mise en place de prothèses glutéales compliquée par :
  • un résultat imparfait,
  • une infection du site opératoire.
  • Infection au décours de l’exérèse d’un lipome cervico-dorsal sous anesthésie locale, nécessitant des soins locaux et une antibiothérapie prolongée.
  • Désunion de cicatrices opératoires de cuisse au cours d’une dermolipectomie des membres inférieurs dans les suites d’une chirurgie bariatrique. Cicatrisation dirigée avec résultat esthétique médiocre.
  • Résultat imparfait d’une chirurgie de correction d’une dysmorphose crânio-faciale.

Médecine esthétique

  • Cicatrices du visage au décours de séances de radiofréquence à visée esthétique.
  • Brûlures au décours d’une épilation laser des aisselles.

 

Retour au Rapport annuel sur le risque des professionnels de santé


Découvrez notre dossier consacré aux chirurgiens plasticiens et esthétiques <

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Formations

Nos juristes et médecins vous proposent un large choix de formations adaptées à votre situation professionnelle.

Le plus : elles sont illustrées par l'analyse des situations réelles issues de nos dossiers.

À lire aussi

Décisions de justice et avis CCI

Retrouvez l'analyse des décisions de justice (civiles et pénales) et des avis des commissions de conciliation et d’indemnisation (CCI) rendus...

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner