Sages-femmes : les motifs de réclamation des patients en 2020

Le 28.09.2021
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En 2020, les 18 999 sociétaires sages-femmes de la MACSF ont adressé 34 déclarations, soit une sinistralité de 0,18 % contre 0,16 % en 2019.

Ces déclarations se répartissent en 1 procédure administrative, 4 procédures civiles, 1 procédure ordinale, 7 procédures pénales, 21 réclamations amiables.

Les 4 865 sages-femmes libérales ont adressé 23 déclarations. Leur sinistralité s’établit à 0,47 % contre 0,65 % en 2019.

SOMMAIRE

L'analyse de l'expert >
Accouchement >
Suivi de grossesse >
Suivi du post partum >
Gestes >

L'analyse de l'expert

Y a-t-il eu un impact de la crise sanitaire pour les sages-femmes ? Leurs pratiques ont-elles été bouleversées pendant le confinement ? Par quel type de mises en cause sont-elles le plus souvent concernées ? Le Dr Thierry Houselstein, Directeur médical du Groupe MACSF, nous livre son analyse en vidéo.

Accouchement

  • Deux sociétaires mis en cause pour survenue d’une souffrance fœtale aiguë à l’origine d’une encéphalopathie anoxo-ischémique.
  • Retard de diagnostic et de prise en charge d’une pré-éclampsie. Fœtus mort-né.
  • Naissance d’un enfant en état de mort apparente par césarienne en urgence après de multiples tentatives d’extraction par voie basse, ventouse et forceps. Séquelles neurologiques majeures.

Suivi de grossesse

Suivi du post partum

  • Perforation utérine lors de la pose d’un DIU nécessitant une cœlioscopie pour extraction chirurgicale.
  • Erreur de prescription de vitamine D à l’origine d’une néphrocalcinose et de troubles cardiaques.
  • Deux sociétaires mis en cause dans la survenue du décès néo-natal à 14 heures de vie après un accouchement spontané à terme et une bonne adaptation à la vie extra-utérine. Hypotonie et teint grisâtre au décours d’une tétée.

Gestes

  • Réclamation concernant les conditions de retrait d’un implant contraceptif avec survenue d’une infection.
  • Migration d’un implant contraceptif de type EXPLANON® nécessitant une intervention chirurgicale pour extraction (2).
  • Perforation utérine lors de la mise en place d’un DIU nécessitant une cœlioscopie pour extraction.
  • Injection d’AUGMENTIN® chez une patiente allergique à la Pénicilline. Décès.

 

Retour au Rapport annuel sur le risque des professionnels de santé


Découvrez notre dossier thématique consacré aux sages-femmes <

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Formations

Nos juristes et médecins vous proposent un large choix de formations adaptées à votre situation professionnelle.

Le plus : elles sont illustrées par l'analyse des situations réelles issues de nos dossiers.

À lire aussi

Décisions de justice et avis CCI

Retrouvez l'analyse des décisions de justice (civiles et pénales) et des avis des commissions de conciliation et d’indemnisation (CCI) rendus...

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner