Chirurgie générale, viscérale et digestive

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

61 déclarations ont été enregistrées pour cette spécialité en 2019, contre 80 en 2018 : 1 plainte administrative, 19 procédures civiles, 1 plainte ordinale, 20 réclamations amiables et 20 saisines d'une CCI.

Le Docteur Jean-Edouard Clotteau, Chirurgien viscéral conseil, revient en images sur la sinistralité enregistrée en 2019 par la MACSF en chirurgie viscérale et digestive.

Sommaire

Prise en charge >
Chirurgie gastrique et bariatrique >
Chirurgie intestinale >
Chirurgie de paroi >
Pancréas >
Ponction-biopsie >
Foie >
Vésicule biliaire >
Chirurgie gynécologique >
Divers >

Prise en charge

  • Occlusion d'allure fonctionnelle chez une femme de 65 ans aux antécédents de résection rectale pour cancer. COLOPEG® par sonde gastrique, du fait de l’inefficacité des lavements. Intervention le soir même : pancolite ischémique nécessitant une iléostomie complétée quelques jours plus tard.
  • Tableau douloureux de la fosse iliaque droite chez un patient polyvasculaire multi-opéré. Iléite évoquée, scanner. Prescription d’antibiotiques. Abcès appendiculaire.

Chirurgie gastrique et bariatrique

  • Sleeve gastrectomie pour obésité morbide compliquée par : une collection intra-abdominale nécessitant un drainage (1cas), une fistule de l’anastomose nécessitant une ou plusieurs reprises chirurgicales (3 cas), un agrafage de la sonde de calibrage nécessitant une conversion (1 cas), une fistule digestive traitée par mise en place d’une endoprothèse (2 cas), une hémorragie digestive sous antiagrégants plaquettaires d’évolution favorable (1 cas), un lâchage d’anastomose nécessitant une reprise (1 cas), une thrombose mésentérico-portale nécessitant une thrombolyse (1 cas), une carence vitaminique avec syndrome de Korsakoff (1 cas), une fistule gastro-pulmonaire nécessitant plusieurs reprises chirurgicales (1 cas).
  • By pass pour obésité morbide compliqué par : un oubli de compresse nécessitant une reprise chirurgicale (1 cas), une fistule digestive nécessitant une reprise chirurgicale (1 cas).
  • Gastrectomie totale cœlioscopique pour tumeur pré cancéreuse de l'estomac. Suites marquées par trois fistules successives, une hémorragie, un abcès de paroi, une sténose de l'anastomose œso-jéjunale, qui sera dilatée en endoscopie.
  • Anneau de gastroplastie mis en place en 1996 et repositionné en 2017. Dysphagie complète et mégaœsophage soulagés par desserrage de l'anneau. Ablation secondaire de l'anneau, mais découverte d'un fragment de tubulure dans la région cæcale qui sera retiré sous cœlioscopie.
  • Obésité morbide récidivante malgré la mise en place d’un anneau chez homme de 41 ans. Ablation de l'anneau et sleeve gastrectomie dans le même temps. Oubli du boîtier compliqué d’une thrombose portale et mésentérique réagissant bien aux anticoagulants.
  • Ablation d'un anneau de gastroplastie mal supporté. Fragment de cathéter laissé en place à l'origine de douleurs qui disparaîtront lors de son ablation plusieurs mois après.
  • Deux sociétaires mis en cause par un patient pris en charge pour une obésité morbide traitée par sleeve gastrectomie sous cœlioscopie. Occlusion sur bride un an après nécessitant une reprise. Nécrose gastrique avec perforation et pancréatite, motivant une gastrectomie partielle et toilettes itératives, puis abcès résiduel traité par voie externe.
  • Hernie hiatale avec œsophagite résistante au traitement médical, intervention de Nissen sous cœlioscopie. Abcès abdominaux objectivés après retour à domicile, drainages percutanés permettant la guérison.
  • Reflux gastro-œsophagien invalidant, intervention de Nissen puis de Toupet. Douleurs persistantes rattachées au drain de Blake qui sera retiré à distance.

Chirurgie intestinale

  • Cancer du bas rectum de type épidermoïde. RCP décidant une radio-chimiothérapie première. Un an plus tard, amputation abdomino-périnéale par un autre chirurgien. Aucun résidu tumoral sur la pièce opératoire. Suites marquées par une fistule périnéale et vaginale.
  • Cancer du rectum réséqué après radio-chimiothérapie. Fistule à l'origine d'une colostomie de type Hartmann par nécrose du colon abaissé.
  • Douleurs abdominales et vomissements rattachés, après scanner, à un diverticule de Meckel. Laparotomie blanche, réalisation d’une appendicectomie. Le compte rendu anatomopathologique de la pièce opératoire ne mettra pas en évidence d’anomalie.
  • Tumeur du moyen rectum réséquée sous cœlioscopie après radio-chimiothérapie première. Fistule, malgré iléostomie de protection, traitée par voie anale puis endoscopie. Rétablissement de la continuité plusieurs mois après.
  • Homme de 67 ans, opéré d'un Crohn en poussée avec sténose digestive sous cœlioscopie. Hémicolectomie droite et anastomose. Péritonite postopératoire, iléostomie et résection colique. Transfert en réanimation, décès.
  • Sigmoïdite diverticulaire, colectomie gauche sous cœlioscopie avec suture protégée. Occlusion du grêle sur bride à J+6, puis éviscération et fistule du grêle à J+16, avec syndrome septique pulmonaire et pariétal. Alimentation parentérale de supplémentation. Evolution lentement favorable.
  • Résection du grêle pour volvulus, péritonite par lâchage anastomotique, reprise chirurgicale. Suites compliquées avec rétablissement de la continuité 5 mois après sous cœlioscopie. Eventration ultérieure.
  • Cancer du côlon transverse, colectomie sous cœlioscopie. Péritonite par perforation du grêle en amont de l'anastomose diagnostiquée après retour à domicile. Iléo-colostomie, rétablissement de la continuité ultérieur.
  • Cancer du côlon droit, colectomie droite et anastomose sous cœlioscopie. Fistules itératives, hémorragie et défaillance multiviscérale secondaire au choc septique, décès.

Chirurgie de paroi

Hernie inguinale

  • Hernie inguinale droite douloureuse opérée par technique de Lichtenstein. Suppuration postopératoire traitée par antibiotiques. Guérison, mais douleurs persistantes.
  • Hernie inguinale droite opérée sous cœlioscopie avec pose de plaque. Récidive précoce à l'origine d'une réintervention par un autre praticien. Douleurs d'allure névromateuses non soulagées par l’ablation de la prothèse et des agrafes.
  • Cure de hernie inguinale récidivée chez un homme de 78 ans, par voie médiane sous-péritonéale. Eventration précoce traitée par la même voie. Occlusion intestinale opérée par un remplaçant permettant de découvrir un champ opératoire qui sera enlevé.
  • Patiente de 42 ans présentant une tumeur anale, à type de carcinome épidermoïde traitée par chirurgie et radiothérapie. Dans les suites, complication post radique avec colite et anite nécessitant une prise en charge chirurgicale en raison d'une incontinence anale.

Hernie ombilicale

  • Diastasis sus-ombilical chez une femme de 60 ans, traitée sous cœlioscopie et en double équipe (raphie sus-ombilicale et gestes esthétiques). Récidive qui sera opérée un an après par un autre opérateur avec pose d’une plaque.

Cure d'éventration

  • Cure d'éventration médiane par plaque chez femme de 74 ans. Pince de Kocher rompue retrouvée plusieurs mois après dans l'abdomen exigeant une réintervention.
  • Cure de diastasis des grands droits chez homme de 73 ans par laparotomie et section aponévrotique. Eventration, le lendemain à domicile. Reprise chirurgicale ultérieure par une autre équipe avec pose d’une plaque intra-péritonéale.
  • Cure d’éventration post hystérectomie traitée par raphie. Infections pariétales nécessitant plusieurs mises à plat et des soins locaux prolongés. Cure itérative par un autre opérateur.

Pancréas

  • Pas de déclaration en 2019.

Ponction-biopsie

  • Pas de déclaration en 2019.

Foie

  • Tumeur hépatique du segment IV dont la nature n'a pas pu être déterminée. Hépatectomie gauche, diagnostic d’hémangiome. Suites marquées par une fistule biliaire traitée par endoprothèse, nombreuses complications infectieuses.

Vésicule biliaire

  • Péritonite le lendemain d'une cholécystectomie réalisée par un autre praticien. Découverte d’un ulcère duodénal perforé : toilette abdominale et suture. Surveillance en réanimation pour insuffisance rénale.
  • Cholécystectomie sous cœlioscopie pour lithiase vésiculaire compliquée par : des plaies du cholédoque et/ou de l'artère hépatique droite nécessitant une ou plusieurs reprises chirurgicales (3 cas), une plaie du grêle nécessitant une reprise chirurgicale (1 cas), une lésion du canal cystique traitée par endoprothèse (2 cas), un clippage du cholédoque nécessitant une anastomose hépatico-jéjunale sur anse en Y (1 cas), une sténose secondaire des voies biliaires supérieures nécessitant une hépatectomie droite (1 cas), une embolie pulmonaire conduisant au décès (1 cas).
  • Réclamation concernant la survenue d'une plaie du grêle au cours d'une cholécystectomie, justifiant une laparotomie.

Chirurgie gynécologique

  • Abcès pelvien dans les suites d'une cure de prolapsus et d'incontinence urinaire réalisée par un autre praticien, compliquée d'une fistule récidivante. Laparotomie exploratrice ne mettant pas en évidence de lésion digestive. Abcès de paroi au décours.
  • Défaut de consentement pour réalisation d’une mastectomie gauche au cours du traitement d’un cancer du sein droit, découverte fortuite d'un nodule à gauche. Radio-chimio-hormonothérapie.
  • Hystéroscopie pour fibromyome utérin. Perforation utérine à l'origine d'une réintervention sous cœlioscopie. Abcès pelvien tardif, traité par ponction.
  • Mastectomie bilatérale pour cancer et reconstruction en un temps par implants avec aide d’un plasticien. Nécrose des mamelons contraignant à l'ablation des prothèses.

Divers

  • Kyste pilonidal excisé à plusieurs reprises par plusieurs chirurgiens. Séquelles douloureuses inexpliquées.
  • Paralysie récurrentielle droite au décours d’une médiastinoscopie effectuée dans le cadre d’une sarcoïdose.
  • Cure chirurgicale d'un anévrysme de l'aorte abdominale par une laparotomie, chez un patient polyvasculaire. Suites marquées par une ischémie mésentérique nécessitant une iléo-colectomie. AVC conduisant au décès.
  • Hémorroïdectomie chez un homme de 53 ans, porteur d'une valvulopathie mitrale. Fièvre après retour à domicile prise en compte avec retard, endocardite à streptocoque. Remplacement valvulaire secondaire.
  • Médiastinoscopie pour Hodgkin chez homme de 43 ans. Retard de dix-neuf jours d’une chimiothérapie du fait de la survenue d’un  hémothorax.
  • Réclamation concernant les conditions de pose d'une chambre implantable ayant nécessité deux incisions.
  • Goitre multinodulaire, thyroïdectomie lobo-isthmique en raison de difficultés opératoires. Plaie de l'œsophage réparée en peropératoire. Fistule œso-cutanée et troubles phonatoires, respiratoire et digestifs séquellaires.
  • Kyste pilonidal infecté chez une patiente de 20 ans. Excision avec plaie chirurgicale laissée ouverte pour cicatrisation dirigée. Suppuration persistante, réintervention, découverte d’un textilome.
  • Exérèse d’un kyste interfessier. Carcinome épidermoïde à l'origine d'exérèses itératives jusqu'au sacrum et colostomie. Radio-chimiothérapie complémentaires.

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

À lire aussi

Chirurgiens au bloc opératoire

Dossier : Responsabilité civile professionnelle du chirurgien

Chirurgiens, découvrez dans ce dossier thématique ce qu'il faut savoir sur votre responsabilité médicale.Quels sont les risques encourus au bloc opératoire ? Comment se défendre en cas...

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×