Neurologie

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les 1 339 neurologues sociétaires de la MACSF ont adressé 19 déclarations dont 4 sans suite (18 en 2018). Ces procédures se répartissent en : 5 procédures civiles, 1 procédure pénale, 1 réclamation amiable et 12 saisines d'une CCI.

Sommaire

Diagnostic >
Prise en charge >
Geste >
Divers >

Diagnostic

  • Réclamation concernant un diagnostic supposé erroné de SEP à l’origine d’effets secondaires de la corticothérapie instituée. Diagnostic récusé, plusieurs années plus tard, à l’occasion d’une hospitalisation pour un AVC.
  • Patient de 19 ans hospitalisé pour suspicion d'AVC, diagnostic confirmé. Décès peu de temps après d'une maladie de Wilson méconnue.
  • Patiente décédée des suites d'un AVC du tronc cérébral. Consultation trois jours plus tôt pour une symptomatologie de vertiges avec nausées.
  • Retard de diagnostic et de prise en charge allégué, d’un accident vasculaire ischémique en deux sites constitué en deux temps.
  • Baisse d'audition chez une femme de 73 ans amenant au diagnostic de méningiome, évolution défavorable avec décès à un an. Consultation neurologique unique 4 ans auparavant pour algie vasculaire de la face du côté opposé.
  • Consultation pour des douleurs latéro thoraciques mal définies, traitement symptomatique. Hémorragie méningée sur rupture d’anévrysme. Importantes séquelles.

Prise en charge

  • Patiente de 80 ans suivie en consultation pour une maladie de Parkinson traitée par dopathérapie, ayant développé une addiction aux jeux et des pulsions sexuelles.
  • Patiente cirrhotique évoluée (hypertension portale et varices œsophagiennes) hospitalisée pour sevrage imposé d’une addiction à l’alcool. Ulcères de jambe d'évolution défavorable avec une altération de l’état général.
  • Réclamation concernant la prescription de DEPAKINE® pendant deux grossesses en 2001 et 2007. Information sur les risques tératogènes délivrée et prescription de SPECIAFOLDINE®.
  • Réclamation concernant un retard psychomoteur chez un enfant né d’une mère traitée par KEPPRA® au cours de sa grossesse.
  • Patiente ayant présenté une toxidermie au TEGRETOL®, prescrit dans le cadre de son épilepsie.
  • Patiente née en 1957 admise dans le service de gastroentérologie pour vomissements fébriles avec céphalées, avis spécialisé. PL récusée en urgence. Evolution défavorable, décès.

Geste

  • Pas de déclaration en 2019.

Divers

  • Cure de hernie discale L5-S1 gauche. Persistance de douleurs, électromyogramme réalisé deux ans plus tard, interprété comme normal. Patient convaincu d’un échec chirurgical.
  • Réclamation concernant la prescription de SIFROL®, surdosage allégué.
  • Mise en cause à titre systématique d’un grand nombre de praticiens ayant pris en charge la patiente pendant 2 ans suite à une intervention en urgence pour hernie discale L5-S1.

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×