Psychiatrie

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les 9 194 psychiatres sociétaires de la MACSF, dont 3 816 libéraux, ont adressé 28 déclarations (dont 10 sans suite) contre 34 en 2018, dont 28 en exercice libéral (34 en 2018), soit une sinistralité de 0,73 %. Ces déclarations se répartissent en 5 plaintes pénales, 9 procédures civiles, 2 procédures ordinales, 5 réclamations amiables et 7 saisines d'une CCI.

 

Sommaire

Diagnostic >
Prise en charge >
Expertise >
Divers >

Diagnostic

  • Réclamation critiquant la prise en charge d’une patiente transférée le lendemain de son admission aux urgences et décédée.

Prise en charge

Consultation au cabinet

  • Prescription d’anxiolytiques et de neuroleptiques pour syndrome anxiodépressif sévère. Survenue d’un blépharospasme, persistant à l'arrêt du traitement neuroleptique.
  • Multiples plaintes fonctionnelles d'une patiente dépressive, plaintes qu'elle attribue à ses traitements psychotropes.
  • Réclamation concernant un traitement allégué inapproprié, délivré dans le cadre de l’urgence.
  • Réclamation concernant la survenue d’un syndrome de Lyell suite à la prise de LAMICTAL® laissant des séquelles à type de tétraparésie, une cécité et un syndrome pseudobulbaire.
  • Patient étiqueté bipolaire ayant changé de psychiatre. Diagnostic de dépression névrotique conduisant à la prescription d'antidépresseurs. Suicide par pendaison.
  • Deux sociétaires mis en cause concernant une décision de récusation d’une patiente par une équipe de chirurgie bariatrique.
  • Suicide d'une patiente suivie en psychiatrie pour conjugopathie, 10 jours après avoir été examinée.
  • Réclamation concernant un défaut de prise en charge d’un patient ayant commis un homicide quelques jours après une consultation.

Hospitalisation ou suites d'hospitalisation

  • Réclamation concernant les conditions de prise en charge d’un patient au décours d’une énième tentative de suicide.
  • Suicide d'une femme de 59 ans dans les suites d'une hospitalisation en établissement psychiatrique.
  • Réclamation concernant les conditions de prise en charge d’une patiente bipolaire. Mise en cause de tous les acteurs.
  • Décès d'un patient par défenestration au domicile paternel alors qu'il était hospitalisé en psychiatrie. Schizophrénie dysthymique avec de multiples hospitalisations.
  • Trois sociétaires mis en cause concernant le retard de prise en charge d’un surdosage en lithium. Troubles neurologiques sévères ayant nécessité un séjour en réanimation. Evolution favorable.
  • Réclamation concernant un défaut de prise en charge allégué avec prescription d’un dosage inadapté de SIFROL®.

Expertise

  • Pas de déclaration en 2019.

Divers

  • Réclamation concernant un signalement aux autorités de justice pour traumatismes sexuels répétés de la part du père d’un enfant mineur.

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×