6 conseils pour vous aider à porter le projet de santé de votre MSP

Le 17.09.2018 par Jean-Jacques Cristofari
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Professionnels de santé rédigeant un projet de santé pour leur MSP.

Monter le projet de santé de votre MSP n’est pas toujours une démarche simple. Nos 6 conseils pour bien vous informer sur les étapes indispensables à sa constitution et les soutiens qui peuvent vous être apportés.

 

1. Bien s’organiser, un préalable indispensable au projet de santé de votre MSP

Une bonne organisation de la MSP constitue une solide garantie pour mener à bien un projet. Il vous faudra connaître :

  1. le niveau d’implication de chacun,
  2. le temps qu’il consacrera au projet,
  3. et sous quelle forme.

L’analyse du partage des valeurs communes à tous constitue un préalable indispensable à l’élaboration du projet de santé d’une MSP. Vous pouvez dans ce registre vous faire aider par un consultant externe en relation humaine ou un animateur d’équipe.

 

Vous devrez également vous interroger sur la nature juridique de votre structure commune. La Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires (SISA) constitue à cet égard une forme juridique particulièrement adaptée, en particulier si vous souhaitez signer un accord conventionnel interprofessionnel. Vous pouvez à cet effet faire appel à un notaire, un expert-comptable ou à un avocat spécialisé en droit des sociétés. Un recours à des sociétés d’audit et de comptabilité telles KPMG (1) ou Fiducial (2) peut également être recommandé.

 

2. Préparer la concertation au sein de votre maison de santé pluriprofessionnelle

Les professionnels devront ensuite se réunir régulièrement pour s’accorder sur les objectifs principaux de leur projet de santé. Désigner un coordinateur extérieur est préférable au choix d’un conseiller en interne. Car ce dernier, en tant que prescripteur, est juge et partie. Pour un bon fonctionnement interne de votre organisation, un coordinateur externe sera mieux à même de garantir la planification des tâches associées à votre projet de santé.

Il s’agit d’un métier bien défini. Certains coordinateurs sont formés à l’Ecole de Rennes (3), et offrent une garantie de compétence adaptée au métier. La société Facilimed (4) peut également vous mettre à disposition un coordinateur en temps partagé avec d’autres MSP ou en free lance.

 

3. Réfléchir à votre système d’information dès la rédaction de votre projet de santé

Le partage d’information sécurisé, qui devra être adapté aux besoins de gestion de la MSP comme de la coordination entre professionnels, constituera la clé du bon fonctionnement de votre structure.

La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande à cet égard l’utilisation d’un dossier partagé. Ce dernier passera par une plateforme labellisée e-santé et 100 % en ligne, du type de celle de Weda, lancée en 2010 à Montpellier et qu’utilisent 9 000 professionnels de santé à ce jour. ASIP Santé a mis en ligne sur son site internet (5) les outils labellisés, au nombre de 14 à ce jour.

4. Prévoir de bons outils de gestion dès votre projet de santé

La gestion d’une maison de santé pluriprofessionnelle épuise souvent ses acteurs et surtout les détourne de leur cœur de métier, les soins. Les relations humaines, les achats internes, les relations avec les bailleurs, la gestion du secrétariat, les négociations salariales, en un mot tous les actes de gestion et d’administration d’une entreprise, fut-elle médicale, doivent être organisés et suivis.

Pour vous aider dans cette tâche, il est possible de vous faire aider par une structure externe, telle Espage, première société qui propose aux professionnels de santé libéraux de gérer avec et pour eux tous les aspects administratifs (6).

 

5. Structurer les partenariats externes de votre maison de santé pluriprofessionnelle

Une MSP n’est pas une maison fermée sur elle-même ! Elle participe aux soins sur un territoire donné. Aussi peut-il être important d’identifier les problématiques de santé prioritaires du dit territoire pour être certain d’apporter la bonne réponse aux bonnes personnes, en particulier en termes de prévention.
Vous pourrez aisément identifier sur Internet et prendre contact avec les partenaires sanitaires du territoire concerné par les problématiques :

-          hôpitaux de proximité,

-          SSIAD,

-          EHPAD,

-          CMP,

-          services sociaux,

-          offre de service en éducation thérapeutique,

-          HAD,

-          Plateforme d’appui à la coordination…

Ces recherches pourront être confiées à votre coordinateur qui fera le lien avec les équipes de la MSP selon les problèmes de santé à résoudre et les solutions à apporter aux patients sur les sujets précis.

 

6. Apporter des services par le biais de votre MSP

Enfin, le projet de santé que vous projetez de mettre en place pourra intégrer d’autres modalités d’action développées au bénéfice de vos patients. Les actions de prévention ou de dépistage sur des pathologies précises (diabète, hypertension, BPCO etc.) peuvent être organisées au besoin avec l’aide d’une infirmière Asalée recrutée à cet effet.

De même, des séances d’éducation thérapeutique peuvent être dispensées par un membre de la structure formé pour cette tâche. Un service de télémédecine pour des patients éloignés peut également être apporté à votre patientèle. Cette démarche est actuellement encouragée par le ministère de la Santé et soutenue par les Agences régionales de santé (7). DirectMedica propose ses services à tous les médecins qui veulent développer la télémédecine.

 

 

(1) Cf. KPMG : https://home.kpmg.com/fr/fr/home/secteurs-activite/sante-et-sciences-de-la-vie.html

(2) Cf. Fiducial : https://www.fiducial.fr/Medecins/Ouvrir-un-cabinet-medical/SISA-l-exercice-pluriprofessionnel-pour-les-medecins

(3) Cf. Ecole de Rennes : https://formation-continue.ehesp.fr/formations-diplomantes/

(4) cf Facilimed : https://www.facilimed.fr/page/offres

(5) cf. ASIP SANTE : http://esante.gouv.fr/services/labellisation/les-solutions-labellisees

(6) Cf. : première société qui propose aux professionnels de santé libéraux de gérer avec et pour eux tous les aspects administratifs

(7) Cf : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/telemedecine/article/etapes-experimentations-de-telemedecine-pour-l-amelioration-des-parcours-en

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×