Que faire en cas de dommages liés à la grêle ou à la tempête sur mon logement ou mon local professionnel ?

Votre logement, votre local professionnel a subi des impacts de grêle ou des dommages liés à la tempête ? Votre contrat d'assurance prend-il en charge ces dommages ? Que faire en cas de sinistre ?

Partager Partager

Prendre des mesures immédiates

Vous devez prendre immédiatement toutes les mesures de sauvegarde nécessaires pour éviter l'aggravation des dommages (par exemple le bâchage de la toiture endommagée). Si vous êtes obligé de déblayer rapidement, conservez, dans la mesure du possible, des justificatifs (photographies, comptes rendus d'intervention des services de secours...).

Regroupez aussi toutes les factures que vous possédez se rapportant aux biens endommagés.

Déclarer votre sinistre

Vous pouvez déclarer votre sinistre : 

Quelle assistance ?

Composez le n° d'appel de l'assistance :   (numéro joignable 24h/24 et 7j/7).

En tant que titulaire d'un contrat d'assurance habitation ou multirisque professionnelle, vous pouvez bénéficier notamment des prestations suivantes :

  • retour prématuré au domicile
  • préservation du domicile sinistré
  • assistance au relogement temporaire...

En savoir plus sur les garanties et l'assistance du contrat d'assurance habitation

En savoir plus sur les garanties et l'assistance du contrat d'assurance propriétaire non occupant

En savoir plus sur les garanties et l'assistance du contrat d'assurance multirisque professionnel

Quelle indemnisation ?

Votre contrat habitation ou cabinet professionnel contient obligatoirement une garantie tempête.

Cette garantie couvre tous les dommages causés par le vent (chute d'arbre selon l’option souscrite, toit endommagé ou arraché, toiture détériorée par la grêle, dommages d’eau à l’intérieur des locaux) au bâtiment ou local professionnel dont vous êtes propriétaire.

Le processus d’indemnisation peut être enclenché dès votre déclaration de sinistre, sans qu’une reconnaissance « catastrophe naturelle » ne soit nécessaire.

Comment sera déterminée la prise en charge des dommages ?

Le remboursement des dégâts causés aux bâtiments est basé sur la valeur de reconstruction. Nous prenons en charge les montants des réparations sur la base d'un devis que nous aurons validé. 

Quant au mobilier, il est assuré dans les mêmes conditions qu'un sinistre incendie.

Selon votre formule d’assurance une franchise contractuelle peut demeurer à votre charge.

Quelles sont les autres dommages pris en charge ?

Les frais de déblaiement des arbres sont pris en charge dès lors que ces derniers ont causé un dommage.
Si la tempête a rendu votre maison ou votre local professionel inhabitable, la MACSF peut prendre en charge vos frais de relogement / réinstallation ou de gardiennage.

Ma cave, ma piscine ou mon mobilier de jardin sont-ils garantis par mon assurance habitation / local professionnel ?

Votre cave est automatiquement assurée dans le cadre de votre contrat.

Concernant les autres biens de type piscine, véranda, marquise ou mobilier de jardin, nous vous invitons à nous consulter directement. En effet, la prise en charge peut varier selon la formule d’assurance souscrite et les déclarations mentionnées sur les conditions particulières de votre contrat.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×