COVID-19 et maintien de traitement par corticoïde

Le 25.03.2020 par Dr Carole Gerson, Médecin-conseil MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Traitement par corticoïde et COVID-19

Suite aux alertes successives du Ministère de la Santé sur les dangers de la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et de corticoïdes en cas d’infection, puis sur les comorbidités pouvant contribuer à la sévérité de certains cas, la Société de pneumologie de langue française (SPLF) a rapidement réagi en précisant dans un communiqué en date du 18 mars 2020* que si les AINS n’ont aucune indication dans les maladies respiratoires chroniques, en revanche, "les personnes souffrant d’une maladie respiratoire chronique (asthme, BPCO, autre…) qui reçoivent un traitement par corticoïde inhalé ou oral ne doivent pas l’interrompre sans l’avis de leur pneumologue ou de leur médecin traitant, au risque de déstabiliser leur maladie".

Les traitements au long cours par corticoïde doivent-ils être maintenus ?

Il a été depuis précisé que si effectivement les asthmatiques ne semblaient pas "surreprésentés", il n’était pas non plus exclu que "l’infection par COVID-19 puisse être responsable d’une exacerbation d’asthme".

C'est pourquoi la SPLF recommande aux asthmatiques de maintenir le traitement de fond pendant toute la durée de l’épidémie, notamment le traitement de fond par les corticoïdes inhalés qui "n’exposent pas à un risque d’infection virale respiratoire plus sévère en général et d’infection par le SARS-CoV-2 sur les données disponibles".
 
De même, "la corticothérapie orale au long cours doit comme habituellement être maintenue à la dose minimale efficace pour contrôler l’asthme et doit être poursuivie si elle est nécessaire pour conserver un bon contrôle de l’asthme".

Des précautions à prendre pour les nébulisations

Une alerte a également été donnée quant aux risques de dissémination virale en cas de nébulisation, justifiant le respect de mesures de protections pour les soignants comme pour l’entourage, l’utilisation de chambres d’inhalation étant à privilégier.

Rassurer le patient en l'absence de signes significatifs de l'épidémie de COVID-19

Avec l’arrivée du printemps et son cortège de pollens, nombre de vos patients vont aussi certainement présenter des symptômes tels que rhinite, toux et sifflements pouvant susciter de l’inquiétude quant à une possible contamination en cours. Il convient certainement de les rassurer s’ils ne présentent aucun des signes pouvant évoquer une forme débutante telles que fièvre, céphalées, asthénie, myalgies ou une toux d’allure différente de celle qu’ils connaissent chaque année à la même époque.

C’est aussi l’occasion de leur rappeler la nécessité de respecter les gestes "barrières" comme le lavage des mains, la nécessité de tousser ou d’éternuer préférentiellement dans un mouchoir à usage unique… et surtout, contrairement aux idées reçues, de bien aérer leur appartement ou leur maison, préférentiellement le matin très tôt ou le soir très tard. Car le danger, de ce point de vue, ne vient pas que de l’extérieur mais aussi des polluants des logements confinés.

*INFO PRESSE – Paris, le 18 mars 2020
COVID-19 et maladies respiratoires chroniques : La SPLF met en garde sur l’interruption des traitements par corticoïde inhalé ou oral sans avis médical

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×