Reprise de l’activité en cabinet pour les gynécologues de ville

Le 14.05.2020 par Stéphanie Tamburini, Juriste MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Covid-19 : reprise d'activité pour les gynécologues de ville

Depuis le 11 mai, la France commence son déconfinement. L’activité des cabinets de ville peut reprendre, au prix de précautions drastiques.

Pour les gynécologues, le Syndicat national des gynécologues obstétriciens de France (SYGOF) propose une aide à l’organisation des cabinets dans cette période délicate*.

Eviter les pertes de chance

Depuis deux mois, beaucoup de femmes ont différé leur prise en charge, par crainte du virus, avec un risque de retard dans le diagnostic ou le traitement de leurs pathologies.

A l’heure du déconfinement, il est indispensable de reprendre rapidement les dépistages de cancer et d’assurer en présentiel les consultations nécessaires aux suivis de grossesse.

Comment organiser les consultations ?

  • Continuer la télémédecine quand cela est possible.
  • Interroger en amont la patiente sur le motif de la consultation et l’absence de signes évoquant le COVID-19.
  • Limiter le nombre d’accompagnants.
  • Exiger le port du masque.
  • Mettre à disposition du gel hydroalcoolique.
  • Faire retirer les gants aux patientes qui en portent.
  • Espacer suffisamment les rendez-vous.

Comment aménager le secrétariat ?

  • Poser une protection en plexiglas.
  • Mettre à disposition du gel hydroalcoolique.
  • Désinfecter les matériels (boîtier de carte vitale, de carte bancaire).
  • Privilégier le paiement sans contact.
  • Faire respecter les distances de sécurité.

Comment aménager la salle d’attente ?

  • Eviter la présence simultanée de plusieurs patientes.
  • Retirer tous les objets non indispensables.
  • Limiter le nombre d’accompagnants.

Comment protéger le gynécologue ?

  • Porter un masque, des gants, une coiffe et des lunettes.
  • Retirer tous les objets non indispensables.
  • Désinfecter le matériel (tensiomètre, etc.) entre chaque patiente.

Comment assurer l’hygiène générale du cabinet ?  

  • Aérer les locaux.
  • Désinfecter les poignées de porte, les accoudoirs, les surfaces sur lesquelles la patiente peut être en contact.
  • Effectuer un bio-nettoyage de la table d’examen entre chaque patiente.
  • Veiller au nettoyage des surfaces de type clavier d’ordinateur, poignées de sonde, etc.

* Accéder à la "Fiche conseil à destination des gynécologues de ville" proposée par le SYNGOF.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Formations

Nos juristes et médecins vous proposent un large choix de formations adaptées à votre situation professionnelle.

Le plus : elles sont illustrées par l'analyse des situations réelles issues de nos dossiers.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×