Covid-19 : les chirurgiens-dentistes, vétérinaires, manipulateurs radio, étudiants en santé et techniciens de laboratoires peuvent désormais vacciner

Le 29.03.2021 par Sophie Lorieau, Juriste MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Actu santé

Dans un avis* publié le 26 mars, la Haute autorité de santé (HAS) s’est déclarée favorable à l’extension de la liste des professionnels de santé pouvant administrer le vaccin contre le coronavirus. Le décret** du 26 mars paru samedi au Journal officiel fixe les modalités d’application de ce dispositif.

*Avis publié par la HAS le 26/03/21
** Décret paru au JO le 26/03/21

Un élargissement des compétences pour vacciner 

Les chirurgiens-dentistes pourront administrer les vaccins à la fois en ville et dans les centres de vaccinations.

Les pharmaciens exerçant dans une pharmacie à usage intérieure (PUI), dans un laboratoire d’analyse de biologie médicale, les pharmaciens relevant des services d’incendie et de secours, les pharmaciens du bataillon de marins-pompiers de Marseille pourront injecter les vaccins uniquement dans un centre de vaccination

De même, sous la responsabilité d’un médecin pouvant intervenir à tout moment et après une formation spécifique, les professionnels suivants pourront vacciner

  • les manipulateurs d’électroradiologie médicale (Merm), 
  • les techniciens de laboratoire,
  • les vétérinaires,
  • étudiants de deuxième cycle des formations en médecine, en pharmacie et en maïeutique,
  • étudiants en soins infirmiers ayant validé leur première année de formation,
  • étudiants de deuxième et troisième cycles en odontologie,
  • étudiants de premier cycle de la formation en médecine à partir de la deuxième année ayant effectué leur stage infirmier,
  • les professionnels retraités volontaires (pharmaciens, infirmiers, médecins, sages-femmes, vétérinaires, dentistes, manipulateurs d’électroradiologie et techniciens de laboratoire), 
  • les professionnels de la réserve sanitaire,
  • les professionnels de santé exerçant des missions de prévention, de contrôle ou d’expertise. 

Les pharmaciens et les vétérinaires pourront procéder à l’intégralité de l’administration du vaccin, y compris la préparation des doses.

Un élargissement des compétences pour prescrire

La prescription des vaccins est élargie pour les chirurgiens-dentistes et les infirmiers, en ville et en centre de vaccination, sauf pour les femmes enceintes, les personnes présentant un trouble de l’hémostase et les personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection. 

Pour les pharmaciens exerçant dans une PUI, dans un laboratoire d’analyse de biologie médicale (LAB), les pharmaciens relevant des services d’incendie et de secours (Sdis), et les pharmaciens du bataillon de marins-pompiers de Marseille, cela se fera uniquement en centre de vaccination et avec les mêmes exceptions. 

Le décret s’accompagne d’un arrêté fixant le niveau de rémunération pour la participation des professionnels de santé aux vaccinations. 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Formations

Nos juristes et médecins vous proposent un large choix de formations adaptées à votre situation professionnelle.

Le plus : elles sont illustrées par l'analyse des situations réelles issues de nos dossiers.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner