La téléconsultation en bilan : chiffres-clés et retours d'expérience

Le 28.09.2020 par MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Lors de la crise du Covid-19, la téléconsultation a fait son entrée dans le quotidien de nombreux professionnels de santé. Au cours du seul mois d’avril 2020, la CNAM a enregistré près de 4,5 millions de téléconsultations. Depuis, l’utilisation de la téléconsultation s’est imposée comme un outil qui améliore la prise en charge de certains patients et le quotidien des professionnels de santé. Nous avons demandé à nos sociétaires ce qu’ils en pensaient.

Quelques chiffres clés relatifs à la téléconsultation : notre infographie


Retour d'expérience d'un généraliste : la téléconsultation, "une soupape de sécurité dans la journée"

« J’ai envisagé la téléconsultation pendant la crise du Covid-19. J’ai choisi cette option suite à la réception d’un mail de MACSF et j’ai été séduit par le partenariat avec une start-up. A l’usage, je ne trouve pas qu’il s’agisse d’un exercice dégradé de la médecine. Par exemple, elle me sert maintenant à gérer le « multi-motif » en fin de consultation après l’examen clinique. Cela permet de se plonger dans le dossier d’un patient ou de rédiger un courrier d’orientation à un confrère, au calme et sur une plage horaire définie. Pour moi, la téléconsultation est une soupape de sécurité sur la cocotte-minute d’une journée de consultation. »

                      Dr J-C. W., généraliste, Paris


Témoignage d'un psychiatre : "un confort et un bonus pour moi et les patients"

« C’est moi qui ai proposé la téléconsultation aux patients. Globalement, ils ont été ravis. Lors du déconfinement, certains patients phobiques auraient sans doute préféré prolonger l’expérience mais il était important pour moi de les voir. Nous avons donc organisé un suivi en alternance présentiel/téléconsultation, notamment pendant les vacances ou avec certains patients qui sont maintenant partis plus loin de Paris. J’ai également mis en place des plages de téléconsultation lorsque je suis en déplacement. C’est un confort et un bonus pour les patients, mais aussi pour moi. »

Dr A. G-F., psychiatre à Paris


"C'est intéressant pour les patients qui viennent de loin", témoigne un chirurgien orthopédiste

« Cela fait plusieurs années que j’ai recours à la téléconsultation. Aujourd’hui, un quart de mon planning de consultation se fait par ce canal car l’outil s’intègre bien au parcours de soin. Je l’utilise notamment pour le suivi de certaines opérations, comme celle du canal carpien.  Je l’utilise également pour donner une expertise ou un avis sur des fractures, des entorses, des problèmes ligamentaires ou nerveux. C’est très intéressant car cela permet de rencontrer en téléconsultation des patients qui viennent de loin. »

Dr E-D. K-H., chirurgien orthopédiste, Nantes

 

Focus sur LEAH : notre partenaire en téléconsultation
Vous exercez en tant que médecin, infirmière, sage-femme, psychologue ou kinésithérapeute : LEAH propose un tarif réduit pour démarrer la téléconsultation sur un outil simple et adapté à vos besoins.

Découvrez notre offre partenaire LEAH

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×