La déclaration fiscale de l'interne

Le 26.03.2021 par Mickaël de Magalhaes, Juriste MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
interne

Vous vous apprêtez peut-être à faire votre première déclaration fiscale ou bien vous vous posez des questions sur la déductibilité éventuelle des frais liés à votre activité d’interne voire de remplaçant non thésé.
Voici quelques conseils pour que la déclaration fiscale ne soit plus un casse-tête...

Sommaire 

Le statut fiscal de l'interne >
La déclaration fiscale de l'interne >
Vous êtes marié ou pacsé : une seule déclaration fiscale >
Vous avez effectué des remplacements non thésés >
La déduction des frais professionnels engagés en tant qu'interne >
La déduction des frais professionnels engagés en tant que remplaçant non thésé >
A savoir >

Le statut fiscal de l'interne 

En qualité d’interne vous avez le statut d’agent contractuel de la fonction publique hospitalière. Vous percevez des émoluments forfaitaires selon votre ancienneté ainsi que des primes, majorations et indemnités éventuelles.

L’ensemble des revenus perçus au titre de cette activité doit être déclaré. Le montant à déclarer figure dans la rubrique "cumul des rémunérations imposables" sur votre dernière fiche de paie de l’année.

Attention, le cumul des salaires nets n’est pas égal au montant à déclarer.

En outre, la prime exceptionnelle appelée "prime Covid" versée en 2020 est exonérée d’impôt sur le revenu et de cotisations et contributions sociales dans la limite de 1 500 €.

La déclaration fiscale de l'interne

A partir de 18 ans, on est en principe imposable personnellement. Toutefois, il est possible d’être rattaché au foyer fiscal de ses parents jusqu’à l’âge de 21 ans, ou de 25 ans (au 1er janvier de l’année N-1) pour ceux qui poursuivent leurs études.

Votre déclaration fiscale permet de déterminer votre bénéfice imposable, de calculer votre impôt ou de constater votre non-imposition.

La déclaration se fait en ligne, par foyer fiscal, chaque année, sur son espace personnel sur le site impots.gouv.fr. Vous recevez un courrier électronique vous informant de l’ouverture du service (en principe en avril avec une date limite selon votre numéro de département). Votre déclaration est pré-remplie. Vous devez vérifier les informations et éventuellement les compléter avant de retourner le document.

La déclaration automatique a été mise en place en 2020, et a été proposée aux foyers fiscaux qui ont été imposés l’année précédente et qui n'ont signalé aucun changement de situation. Si vous êtes éligible, vous devez bien vérifier les informations que l’administration porte à votre connaissance. Si certains éléments doivent être complétés ou modifiés, vous devrez alors remplir et signer votre déclaration de revenus comme habituellement.

Votre 1re déclaration fiscale

Si vous avez plus de 20 ans, que l'année précédente vous vous étiez rattaché au foyer fiscal de vos parents et que vous avez reçu un courrier de l'administration fiscale avec vos identifiants, vous pouvez déclarer vos revenus en ligne. Vous devez créer un mot de passe à l’aide du numéro fiscal et du numéro d'accès en ligne figurant sur votre courrier et ajouter un revenu fiscal de référence à "0". Votre déclaration en ligne sera alors pré-remplie de vos revenus et, le cas échéant, des montants de retenue à la source prélevés durant l'année N.

Si vous ne disposez pas de vos identifiants, procurez-vous la déclaration des revenus n° 2042 dans un centre des finances publiques ou sur le site impots.gouv.fr.

Vous devez :

  • compléter l'ensemble des informations demandées sur la première page,
  • déclarer vos revenus/charges,
  • compléter le formulaire intégré à la déclaration (en fournissant les documents indiqués).

Adressez votre déclaration au centre des finances publiques du lieu de votre résidence l’année N.

Vous êtes marié ou pacsé : une seule déclaration fiscale 

Si vous êtes marié ou pacsé, vous devez en principe faire une seule déclaration commune pour l’ensemble des revenus du couple pendant l’année.

Toutefois, pour les revenus de la première année de votre union, vous pouvez déposer deux déclarations distinctes.

Vous devez faire une déclaration séparée lorsque :

  • vous êtes marié sous le régime de la séparation de bien,
  • vous êtes séparé non divorcé vivant séparément,
  • vous êtes concubin non pacsé.

Vous avez effectué des remplacements non thésés 

Lorsque vous avez perçu des revenus libéraux dans le cadre de remplacements, ces revenus doivent être déclarés en complément de vos revenus d’interne.

Vous devez déclarer ces revenus dans la catégorie des BNC (bénéfices non commerciaux), conformément au régime du micro BNC (formulaire 2042 C PRO) ou de la déclaration contrôlée (formulaire 2035), selon les cas. 

Il faudra remplir l’un de ces deux formulaires avant de compléter votre déclaration 2042. Vous déclarez ainsi l’ensemble de vos revenus.

> A lire aussi : "BNC, les dépenses professionnelles déductibles"

La déduction des frais professionnels engagés en tant qu'interne 

Dans le cadre de votre internat vous êtes amené à engager des dépenses directement liées à vos fonctions. Deux options s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de bénéficier de l’abattement forfaitaire de 10 %. Cet abattement est automatiquement appliqué en l’absence d’option.

Lorsque vos frais sont supérieurs à 10 %, vous avez intérêt à opter pour la déduction de frais réels.

Ces frais peuvent être déduits des revenus perçus en votre qualité d’interne sous 3 conditions :

  • avoir été engagé dans l’année de référence,
  • avoir été engagé pour les besoins de votre activité,
  • et être justifié.

Les frais déductibles

  • De nourriture,
  • de trajet domicile-lieu de travail et de déplacements professionnels,
  • d'étude et de formation (frais d'inscription, cotisation syndicale, livres médicaux/abonnements aux revues médicales...),
  • d'équipements professionnels nécessaires à l'exercice de la profession.

Toutefois, toutes dépenses professionnellessupérieures à 500 € HT sont déductibles mais sous forme d'amortissement.

Pour un ordinateur à usage professionnel, le prix d'achat peut être amorti sur 3 ans à partir de la date d'achat. De plus, il faudra prendre en compte s'il est utilisé à des professionnelles et/ou personnelles et dans quelle proportion il est utilisé à des fins professionnelles.

Ces frais professionnels pourront être déduits de vos revenus et permettront de diminuer le montant de votre revenu imposable.

En savoir plus : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/je-declare-mes-frais-professionnels

La déduction des frais professionnels engagés en tant que remplaçant non thésé 

Tout comme dans la situation précédente, certains frais engagés dans le cadre des remplacements sont déductibles.

La méthode de déductibilité résulte du régime d’imposition applicable à vos revenus libéraux.

Le régime Micro BNC

Vos revenus libéraux sont inférieurs à 72 600 € HT. Vous bénéficiez à ce titre d'un abattement forfaitaire de 34 % au titre de vos charges professionnelles.

Ce régime peut être intéressant car les charges sont généralement peu importantes dans le cadre des remplacements.

Le régime de la déclaration contrôlée (formulaire papier - déclaration n° 2035)

Le régime de la déclaration contrôlée vous permettra de déduire ligne à ligne les charges professionnelles déductibles de vos revenus libéraux et de déterminer le revenu imposable à ajouter à votre revenu net imposable d'interne dans deux cas :

  • vous êtes au-dessus du seuil de 72 600 € HT,
  • vous êtes en-dessous du seuil de 72 600 € HT. Vous pouvez opter pour la déclaration contrôlée (réel), intéressante si vous avez des frais déductibles supérieurs à 34 %.

A savoir

Que vous déduisiez des frais en tant qu’interne ou remplaçant, des règles spécifiques à chaque poste de dépenses existent.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels de la fiscalité ou de votre centre des impôts.

Le Centre d’Information des Professions de Santé (CIPS) répond à vos questions. 

Prenez rendez-vous en ligne avec un expert 

pour un entretien téléphonique gratuit de 20 minutes. 

Barème progressif impôts sur les revenus 2021

TrancheRevenu net imposable 2020Taux marginal d'imposition
Tranche 1Jusqu'à 10 064 €0 %
Tranche 2De 10 064 € à 25 710 €11 %
Tranche 3De 25 710 € à 73 516 €30 %
Tranche 4De 73 516 €à 158 122 €41 %
Tranche 5Plus de 158 122 €45 %

> Pour aller plus loin, découvrez notre "petit guide de l'interne et du Dr junior"

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Assurance RCP-PJ interne

Garanties offertes pendant toute la durée de l'internat : L’assurance responsabilité civile professionnelle et protection juridique (RCP-PJ)  indispensables pour vous défendre en cas de mise en cause pendant votre internat. 

Plan de prévoyance interne

En cas d’arrêt de travail, le plan de prévoyance dédié aux internes de la MACSF maintient vos revenus jusqu’à 100 %. Si cet arrêt est dû à un accident ou une maladie, indemnisation dès connaissance d'une perte de revenus.

 

 

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner