Professionnels de santé : mieux comprendre la téléconsultation et le télésoin

Le 14.05.2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Téléconsultation tutoriel

La téléconsultation est reconnue par l’assurance maladie depuis août 2018 pour tous les médecins. Dans le cadre de l’épidémie de SARS-COV-2, les règles s’assouplissent. D’autres professionnels de santé médicaux peuvent désormais avoir recours à la téléconsultation ainsi que les paramédicaux au télésoin. Les outils numériques dédiés s’enrichissent également. Dans la pratique, quels sont les actes de télémédecine, les actes de télésoin ? Comment se déroule la consultation ? Comment la facturer ? Guide pratique !

Quels professionnels de santé peuvent avoir recours à la télémédecine ?

Tous les médecins, qu’ils soient généralistes ou spécialistes, les chirurgiens-dentistes et sages-femmes peuvent avoir recours à la télémédecine. Peu importe que vous soyez médecin libéral, salarié d’un établissement de santé ou salarié d’un centre de soins, vous pouvez pratiquer la téléconsultation, qui est une forme de télémédecine.

Pour faire face au COVID-19, 5 nouvelles catégories de professionnels de santé peuvent désormais pratiquer le télésoin : 

  • les kinésithérapeutes:
  • les infirmiers
  • les orthophonistes
  • les ergothérapeutes
  • les psychomotriciens

SARS-COV-2 : quels sont les 3 principaux actes de télésanté ?

La téléconsultation

C’est une consultation à distance grâce à des outils numériques. Le patient peut être seul ou accompagné d’un professionnel de santé (infirmier, aide-soignante). Dans ce cas, vous recevrez plus d’informations : pression artérielle, rythme cardiaque, oxymétrie du pouls… Certains lieux (Ehpad, pharmacie, maisons de retraite…) sont dotés d’e-chariots qui combinent vidéoconférence et appareils de diagnostic connectés.

La téléexpertise

Un médecin sollicite à distance l’avis d’un ou plusieurs confrères, généralement en raison de sa formation ou de sa compétence particulière. La téléexpertise peut se faire en dehors de la consultation initiale : il n’y a pas de communication entre le patient et le téléexpert choisi par le médecin. Face à l’épidémie, le nombre d’actes de téléexpertise n’est plus limité.

La télésurveillance ou télésuivi

Acte pouvant être pratiqué par un médecin ou un IDE (Infirmier diplômé d’État) selon les indications du médecin. Il s’agit de collecter à distance des données sur l’état du patient : température, variation de poids, signes de déshydratation, etc. Pour cela, l’utilisation d’appareils médicaux connectés est un plus.

Quels sont les outils numériques nécessaires à votre téléconsultation ?

Face à l’épidémie de COVID — 19, vous n’êtes plus tenu d’utiliser les solutions numériques référencées par le ministère. Si vous n’êtes pas équipé, vous pouvez avoir recours à d’autres outils (Skype, WhatsApp, FaceTime, etc.).

Les meilleures solutions numériques de téléconsultation et de télésuivi sont multitâches. Elles assurent :

  • la vidéotransmission ;
  • le partage de documents du patient vers le médecin et du médecin vers le patient ;
  • la planification des rendez-vous ;
  • le paiement de l’acte ;
  • la facturation à l’assurance maladie.

Les critères de sécurité retenus par le ministère pour les noter sont : leur conformité RGPD (protection des données), une certification HDS (Hébergeur des Données de Santé), la sécurisation des flux vidéo ou de données, les protocoles d’identification renforcés du patient et du médecin et la traçabilité de l’historique des actes.

Leah, qui a obtenu la note maximale de 10 pour son haut niveau de sécurité, est une application en ligne qui ne requiert aucune installation. En plus des fonctionnalités citées ci-dessus, elle vous avertit quand le patient est dans la salle d’attente virtuelle, envoie les comptes-rendus de consultation et les ordonnances.

Comment se déroule votre consultation ou votre suivi médical à distance ?

Grâce à la télésanté, vous pouvez réaliser une primo-consultation d’un patient « cas possible » SARS-COV-2 et prendre en charge le suivi si vous le maintenez à domicile.

C’est une consultation normale, qui commence par la prise de rendez-vous et s’achève par un compte-rendu et, si besoin est, une ordonnance.

SARS-COV-2 : déroulement du télésuivi

Vous collectez régulièrement les infos clés quant à l’état de votre patient (polypnée, fièvre, toux, etc.). Le télésuivi est beaucoup plus facile si le patient peut utiliser des appareils médicaux connectés.

Comment facturer une téléconsultation ?

Si vous êtes doté d’une bonne solution numérique, vous n’avez pas à vous en charger. Sinon, soit parce que votre solution n’offre pas cette fonction, ou parce que vous communiquez via Skype ou WhatsApp, il est vivement conseillé de recourir au tiers payant. Les actes COVID-19 sont pris en charge à 100 %.

La feuille de soins peut être envoyée au patient par courrier, ou préremplie et directement adressée à l’assurance maladie.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×