Rapport 2019 de la Haute Autorité de Santé sur les EIGS

Le 16.01.2020 par Sophie LORIEAU, Juriste
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
EIGS

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie son deuxième rapport sur les événements indésirables graves associés aux soins (EIGS), réalisé à partir de 820 déclarations reçues en 2018.

Dans ce rapport, la HAS note une augmentation des déclarations mais encore trop légère par rapport à la réalité.

Il indique que ces déclarations émanent majoritairement :

  • des établissements de santé (82 %),
  • d’une structure médico-sociale (14 %),
  • des médecins de ville (4 %).

Trois types d’EIGS sont déclarés :

  • le décès (50 %),
  • la mise en jeu du pronostic vital (33 %), 
  • le déficit fonctionnel permanent (DFP) (17 %).

L’acte de soin réalisé a un but thérapeutique dans 87 % des événements concernés.

Dans 55 % des déclarations, l’événement est considéré évitable ou probablement évitable par le déclarant.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×