Assurance habitation location et colocation : laquelle choisir ?

Le 29.03.2021 par L'équipe éditoriale MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les formules d’assurance multirisque habitation cumulent les garanties contractuelles à d’autres options que l’assuré adapte à son profil de locataire ou colocataire, de même qu’à la nature de ses biens et aux spécificités de son logement.

Vous occupez un logement en location ou en colocation et avez besoin d’une protection efficace de votre habitation et de vos biens ? L’assurance habitation est là pour ça. Risques locatifs, dommages aux biens, responsabilité civile, protection juridique : quelles garanties souscrire pour être sûr d’être bien assuré ?

Quelles obligations en matière d’assurance habitation en cas de location ou colocation ?

Locataire ou colocataire, la loi vous oblige à être assuré contre les risques locatifs. L’attestation d’assurance habitation locataire fait partie des éléments requis par le propriétaire avant la signature définitive du bail. 

  • Si vous êtes titulaire d’une assurance habitation limitée aux risques locatifs, vous êtes couvert uniquement contre les dommages causés au logement que vous occupez en cas de sinistre. 

Autrement dit, seul votre propriétaire est indemnisé pour les dégâts intervenus. Vos biens, de même que les dommages pouvant être causés aux tiers (vos voisins, votre immeuble) ne sont pas garantis. 

  • Si vous souhaitez une couverture complète couvrant vos obligations vis-à-vis de votre propriétaire, ainsi que vos biens et votre responsabilité civile, il vous faut alors opter pour une formule d’assurance multirisque habitation.

Les avantages d’une assurance multirisque habitation

Les formules d’assurance multirisque habitation proposent plusieurs garanties. L’assuré les adapte à son profil de locataire ou colocataire, de même qu’à la nature de ses biens et aux spécificités de son logement. 

L’étendue des garanties varie selon les assureurs, mais toutes proposent les garanties indispensables pour protéger votre habitation des principaux risques suivants : 

  • Incendie 
  • Dégât des eaux 
  • Vol 
  • Bris de glace
  • Catastrophes naturelles 
Le montant des frais résultant des dommages occasionnés par ce type de sinistre peut vite atteindre des sommes importantes.

Il est donc recommandé de choisir une assurance multirisque habitation pour bénéficier de garanties adaptées que vous pourrez compléter de garanties complémentaires couvrant vos biens et votre responsabilité civile selon votre profil  : 

  • La responsabilité civile liée à l’habitation qui protège l’assuré des dommages causés aux tiers (voisins) dans le cadre de l’occupation de son logement 
  • Pour une couverture plus étendue, des garanties telles que la garantie « valeur à neuf », l’assurance électroménager, la protection juridique, le pack numérique, l’assistance, etc.

Toutes les compagnies d’assurance n’offrent pas le même niveau de garanties, ce qui explique les variations de tarif. C’est pourquoi il est important de bien comparer les devis et le document d’information sur le produit d’assurance en étudiant les exclusions de garanties et le montant des franchises.

Colocation : l’importance d’une assurance habitation adaptée

Tout comme pour une location, le propriétaire exige dans le cadre d’une colocation la souscription d’un contrat d’assurance habitation protégeant au minimum les colocataires contre les risques locatifs, ainsi qu’une garantie recours des voisins et des tiers.  

En tant que colocataire, vous pouvez choisir de vous assurer individuellement ou de souscrire une assurance commune. Dans le cas d’une souscription à plusieurs, plusieurs points de vigilance s’imposent : 

  • Soyez certain que tous les colocataires sont d’accord sur l’étendue des garanties à souscrire : assurance des risques locatifs et garantie recours des voisins et des tiers uniquement ou également des garanties complémentaires. En cas de désaccord et si les montants assurés sont insuffisants mieux vaut s’assurer individuellement avec une garantie ajustée aux besoins et à la valeur des biens de chacun.   
  • Lors de la souscription d’un contrat unique d’assurance colocation, le départ d’un habitant ou l’arrivée d’un nouveau colocataire doit être signalé au propriétaire, intégré au contrat de colocation et également signalé à l’assureur en vue de modifier le contrat d’assurance habitation.

Il arrive que ce soit le propriétaire qui se charge de souscrire le contrat d’assurance habitation de ses colocataires. Dans ce cas, celui-ci ne garantit les occupants que contre les risques locatifs. Le montant de l’assurance est intégré à celui du loyer mensuel et il revient aux colocataires de souscrire des garanties complémentaires couvrant leurs biens et leur responsabilité vis-à-vis des tiers. 

Les compagnies d’assurance proposent des formules adaptées aux étudiants. Locataire ou colocataire, vous bénéficiez, en plus d’un tarif adapté, de garanties répondant à vos besoins.

Obtenir un tarif

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
Assurance habitation

Une assurance sur mesure pour votre maison ou votre appartement.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner