« Première année » : un film réaliste surprenant sur la P1

Le 07.09.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le nouveau film « première année » n’est pas encore sorti en salle (12 septembre 2018) qu’il fait déjà parler de lui à l'occasion des avant-premières ! Notre point de vue sur cette plongée bouleversante dans l'univers de la PACES.

Un film étudiant

Le réalisateur Thomas Lilti, également médecin généraliste, déjà connu du grand public grâce à ses deux premiers films sur le milieu médical, « Hippocrate » et « Médecin de campagne », marque de nouveau les esprits avec un film poignant et bouleversant sur la première année commune aux études de santé. La MACSF partenaire du film a de ce fait été conviée à une avant-première.

Cette première année est en effet particulièrement marquante pour chaque étudiant. Le film retrace toute cette réalité, une atmosphère compétitive, implacable, injuste qui demande aux étudiants un bachotage acharné voire insoutenable. Le jeu des deux acteurs principaux Vincent Lacoste et William Lebghil, nous transporte dans cet univers ; on y découvre une histoire d’amitié passionnante qui montre un côté plus humain de la P1.

 Le réalisateur n’a pas voulu transmettre cette image que l’on a régulièrement des étudiants en médecine, fêtards et profitant pleinement de leurs années étudiantes. Le message est plus celui de cette dure vérité, celle montrant la cruauté de la compétition entre les milliers d’étudiants primant ou doublant voire triplant pour certains exceptionnellement.

 

Numerus clausus contesté

« Tu connais la différence entre un étudiant en médecine et un étudiant en prépa ? Demande leur d’apprendre le Bottin par cœur. L’étudiant en prépa il te demandera pourquoi et l’étudiant en médecine pour quand. » ; cette réplique est la plus représentative de ce film et de cette année où seulement environ 20% des étudiants réussissent et 10% uniquement en une seule première année.

Un film donc entièrement dans l’actualité, avec ce numerus clausus faisant l’objet de nombreux débats quant à sa fin potentielle.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Notre solution
Assurance RCP-PJ

Pour être protégé pendant vos études. Souscription offerte et attestation immédiate !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×