Quel budget pour les études de vos enfants ?

Le 06.08.2018

logo les échos

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Le budget des études de votre enfant varie fortement selon le type et le lieu d’enseignement.

7 118 euros : c’est le montant moyen du budget qu’un foyer français consacre aux études supérieures par enfant et par an. Mais que recouvre-t-il et comment le financer ?

Un budget qui varie selon les études

 
Toutes filières confondues, le budget consacré aux études d’un enfant en France s’élève à 7 118 euros par an, d’après une enquête de l’institut CSA Research pour Cofidis réalisée auprès d’un échantillon de plus de 500 parents en mars 2018. Il vous faudra donc établir un budget étudiant moyen de 593 euros par mois sur douze mois ou de 711 euros par mois sur dix mois – si vous excluez huit semaines de vacances dans votre comptabilité.

Toutefois, derrière cette moyenne se cachent d’importantes disparités. D’une part, selon le type d’études supérieures que souhaite suivre votre enfant, le coût de la scolarité d’un étudiant varie fortement.

D’après l’enquête de CSA Research, ce budget annuel moyen :

  • s’élève 6 473 euros pour un étudiant suivant la voie universitaire ou publique ;
  • passe à 9 733 euros pour un élève en école d’ingénieur ;
  • et atteint à 10 735 euros pour des études en école de commerce.
     

Ces différences sont principalement liées au montant des frais de scolarité des établissements. Sans surprise, le coût d’un étudiant à l’université sera beaucoup moins élevé que s’il suit des études dans le privé.  

 

Un budget qui varie selon le lieu des études

 
Le budget moyen des études d’un enfant varie également selon la localisation des études poursuivies :

  • Si l’étudiant suit ses études supérieures en dehors du domicile familial, avec les frais d’hébergement, le coût moyen passe à 8 461 euros par an (contre 5 528 euros s’il continue de vivre sous votre toit) ;
  • Si l’étudiant suit ses études supérieures en dehors du domicile familial et à Paris, le budget moyen atteint 9 346 euros, contre 6 564 euros en moyenne s’il poursuit des études en province.
     

Classement des différents postes de dépenses

 
Les trois principaux postes de dépenses d’un budget étudiant concernent :

  • Le logement (2 107 euros en moyenne par an et par enfant) ;
  • Les frais de scolarité (1 897 euros) ainsi que l’alimentation (cette dernière ne doit pas être sous-estimée car elle pèse en moyenne 1 182 euros par an et par enfant).

Pour établir le plus justement possible ce budget étudiant, il faudra donc ventiler vos estimations en fonction de ces trois critères et, surtout, pour le logement, du prix moyen des locations des studios du lieu de résidence de votre enfant. Si les loyers sont stables ces dernières années, ils restent corrélés à la tension du marché de l’immobilier. Dans les zones « tendues » (région parisienne, Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes), ils sont très élevés : en dehors de Paris (plus de 25 €/m2 à Paris), ils dépassent généralement les 13 €/m2, d’après l’association Clameur. Mais dans les zones moins « tendues », comme l’Ille-et-Vilaine ou les Landes, leur moyenne tombe respectivement à 10,9 €/m2 et 8,8 €/m2.

Les sources de financement des études étudiantes

 
Même si 8 parents sur 10 déclarent être en mesure de financer les études de leurs enfants, plus de la moitié d’entre eux déclarent avoir fait des arbitrages financiers pour trouver le budget nécessaire, révèle l’enquête de CSA Research. La source de financement la plus utilisée reste l’épargne (87 % des sondés). Une majorité de famille opte aussi pour des « bons plans » en vue de réduire leurs dépenses, comme aider son enfant à trouver un petit boulot, prendre des cartes d’abonnements pour les billets de train et d’avion, recourir à un hébergement en colocation, ou faire appel à son réseau de proches pour trouver un logement…
 

Faire une simulation prêt étudiant

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Nos solutions MACSF
Assurance vie

La constitution et la gestion de votre épargne en souplesse, dans un cadre fiscal privilégié.

Prêt étudiant

Un prêt étudiant pour financer ses études, un projet ou son internat sans exploser son budget.

À lire aussi

Le 07.05.2018 par logo les échos

Notaires : quel recours en cas de litige ?

Le notaire est un officier ministériel investi d'une mission d'autorité publique. Mais il n'est pas infaillible. En cas de différend, on peut s'adresser au médiateur. La profession...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×