Cabinets libéraux : exercice multi-site et digitalisation

Le 21.05.2021 à 08:55 par L'équipe éditoriale MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Cabinets liberaux multisite et digitalisation

L’e-santé révolutionne la pratique médicale. Au-delà des avancées scientifiques améliorant la prise en charge des patients et de leurs pathologies, les outils numériques apportent également de nouvelles formes de collaboration et d’organisation. Focus sur Co-clinic, une application qui propose une mise en relation entre praticiens pour mettre à disposition ou réserver un cabinet en fonction de vos besoins (remplacement, exercice salarié mixte...).

La digitalisation bouleverse les pratiques médicales

 La e-santé s’invite dans les cabinets médicaux

À l’ère digitale, la médecine se pratique aussi par écrans interposés. Dans différents contextes, pour faciliter l’accès au soin et le suivi des patients, les consultations peuvent se tenir via un cabinet virtuel.

Reconnue et encadrée, la télémédecine a notamment fait la preuve de son utilité en termes de maintien du lien et de suivi, dans le contexte de la pandémie de la Covid-19. 

Au-delà des téléconsultations, la télémédecine englobe bien d’autres aspects de l’exercice médical. Elle offre la possibilité de renforcer les collaborations et mutualiser les compétences grâce à :

  • la téléassistance médicale entre professionnels 
  • l’interprétation des données, même à distance 
  • la téléexpertise, à savoir solliciter à distance l’avis de confrères

IA et big data pour une meilleure prise en charge

Comme dans d’autres secteurs, dans le domaine médical, le recours à l’intelligence artificielle (IA) et au big data modifie et transforme les pratiques sur le plan de la prévention, du diagnostic, du traitement et du suivi.

Ces nouvelles technologies donnent lieu au développement d’applications améliorant la prise en charge des maladies, et notamment de maladies chroniques comme l’asthme ou le diabète.

Qu’elles se nomment Effic’Asthme, AsthmaCrise, Gluci-Check ou Novi-Chek, ces applications améliorent la gestion au quotidien de leurs pathologies par les patients eux-mêmes, en permettant :

  • L’identification des facteurs déclenchant des crises d’asthme ou alerte à la pollution 
  • L’aide à la composition de repas, évaluation de la quantité de glucides, enregistrement des données dans une base alimentaire

Dans d’autres disciplines, et particulièrement dans le domaine de la recherche de tumeurs, le recours à l’IA et aux algorithmes renforce la pertinence du diagnostic. Le fait de s’appuyer sur les données collectées et leur analyse, va aider le soignant à affiner son évaluation et même permettre, dans certains cas, une détection plus précoce.

Le recueil et la compilation de données permettent de constituer des outils d’aide au diagnostic via des applications collaboratives comme Medpics qui recense 12 000 cas cliniques et réunit 40 000 confrères.

Cabinets libéraux : une gestion administrative simplifiée grâce à de nombreux outils digitaux

Les médecins libéraux disposent eux aussi d’un vaste choix de plateformes numériques conçues pour améliorer leur organisation au quotidien.

  • Un secrétariat en ligne (Doctolib, Ordoclic) permet d’éviter les appels restés sans réponse, d’améliorer le taux de présence grâce aux rappels SMS et de réduire les frais de gestion en comparaison à ceux d’un secrétariat classique.
  • Une messagerie sécurisée contribue à simplifier les échanges entre soignants, avec les patients et les professionnels – c’est la promesse par exemple de Lifen spécifiquement pensée pour optimiser le parcours de soin coordonné.
  • La prescription peut elle aussi être facilitée par des outils d’aide à la médication comme Synapse ou des applications de prescription dématérialisée comme Ordoclic.
  • Autre approche numérique : le recours à des logiciels d’aide à la gestion des données médicales et dossiers des patients avec des outils tels que DrSanté.
80 % des médecins généralistes de moins de 50 ans et 48 % des 60 ans ou plus, utilisent quotidiennement ces outils de e-santé : le dossier patient informatisé, le logiciel d’aide à la prescription et la messagerie sécurisée de santé.*

De nouveaux modes d'exercice multi-site : focus sur notre solution partenaire Co.clinic

Les cabinets médicaux, dentaires et paramédicaux sont sous-utilisés, en moyenne 40% du temps. Partant de ce constat, des plateformes mobiles, comme co.clinic, proposent aujourd’hui aux professionnels de santé de mutualiser et d’optimiser leur lieu d’exercice.

En mettant en relation des praticiens désireux de mettre leur structure à disposition et d'autres praticiens cherchant à exercer sans s’installer, ces plateformes contribuent aussi à renforcer l’accès aux soins, particulièrement dans les secteurs sous-dotés.

Cette application de mise à disposition de local professionnel révolutionne l’exercice multi-site en cabinet médical, dentaire et paramédical. Sa simplicité d’utilisation n’enlève rien à son caractère parfaitement légal. Chaque location donne lieu à la signature d’un contrat en bonne et due forme, signé entre deux praticiens tous deux titulaires d’une assurance professionnelle (RCP).

Optimiser son cabinet

Comme pour l’immobilier pour votre résidence principale, il est désormais possible aux médecins généralistes, spécialistes, dentistes ou paramédicaux, d’optimiser leurs infrastructures, via des plateformes dédiées en les mettant à disposition lorsqu’ils ne les utilisent pas.

En mettant votre local professionnel sur ces plateformes, il continue de fonctionner pendant vos absences. Vous rentabilisez vos locaux. La mise à disposition peut se faire à un confrère ayant la même spécialité ou même une profession différente.

Remplacement ou renfort temporaire, ces solutions vous permettent de trouver facilement et en toute sécurité un confrère en cas de congés annuels, congé maternité ou congé maladie de longue durée.

Flexibilité et mobilité

Les praticiens et notamment les plus jeunes qui souhaitent avoir une expérience en cabinet sans les contraintes de l’installation ou qui veulent trouver facilement des remplacements peuvent profiter de ce service. L’idée est de trouver facilement des lieux où exercer et des patients à soigner.

Pour les soignants, l’exercice multi-site se révèle optimal. La flexibilité de co-clinic répond aux nouveaux modes d’exercice et au désir de mobilité des jeunes praticiens.

* Panel d’observation des pratiques et conditions d’exercice en médecine générale, janvier 2019.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Nos solutions
RCP-PJ Libéraux

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause par un patient, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Assurance multirisque professionnelle

Pour protéger votre local et pérenniser votre activité professionnelle (cambriolages, bris de matériel, dégâts des eaux, incendies, perte d’exploitation, responsabilité civile exploitation).

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner