Mobilité douce : les nouveaux modes de transport urbain

Le 31.05.2021 à 11:00 par L'équipe éditoriale MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les nouvelles mobilités urbaines

Trottinettes électriques, gyropodes, hoverboards… Les engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) sont de plus en plus présents dans l’espace urbain. En octobre 2019, ces modes de déplacement doux ont d’ailleurs fait leur entrée dans le Code la route, afin d’encadrer leur usage. Le point sur la réglementation et les points de vigilance avec la MACSF.

EDPM : des moyens de transport urbain de plus en plus populaires

Plus écologiques et permettant de se déplacer rapidement en ville, les engins de déplacement personnel motorisés ont la côte ! Les agglomérations s’adaptent à cette tendance, et sont nombreuses à proposer des bornes de location d’EDPM en libre-service et des voies dédiées à ces mobilités douces.

En parallèle, une réglementation encadre leur utilisation, afin de garantir la sécurité de l’ensemble des usagers de la route.

Ce cadre légal permet également de définir quels véhicules font partie de la catégorie des EDPM, et quels sont ceux qui n’en font pas partie…

Ainsi, pour être considéré comme un engin de déplacement personnel motorisé, la trottinette électrique, le gyropode, le skateboard électrique, ou encore l’hoverboard doit :

  • être équipé d’un moteur non thermique ou d’une assistance non thermique 
  • disposer d’une vitesse supérieure à 6 km/h et n’excédant pas 25 km/h 
  • ne pas contenir de place assise et être conçu pour le transport d’une seule personne âgée de 12 ans minimum

Crise sanitaire et mobilité urbaine : de nouvelles habitudes en 2020

Les confinements successifs, la méfiance vis-à-vis des transports en commun et les périmètres de déplacement réduits ont directement impacté les habitudes de déplacements des Français.

Selon une étude menée par la Fédération Française d’Assurance, Assurance Prévention et la Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité, 27 % des Français déclarent avoir modifié leurs modes de transports habituels depuis le début de la pandémie, et 72 % des 18-34 ans envisagent désormais d’utiliser un EDPM pour se déplacer.

Parmi ces nouveaux engins, la trottinette électrique reste la grande favorite…

Mobilité douce et prévention : des risques d’accident à ne pas minimiser

La prise en main rapide et le faible encombrement des EDPM peuvent parfois donner l’illusion que leur utilisation est sans danger.

Pourtant, toujours d’après l’étude précédemment citée, près d’un quart des usagers de la route a déjà été exposé à une situation dangereuse en lien avec l’un de ces véhicules.

68 % des accidents impliquant un EDPM sont liés au non-respect de la réglementation. Des règles, désormais énoncées dans la Code de la route, et qui indiquent que :

  • les EDPM n’ont pas le droit de circuler sur le trottoir, et doivent se déplacer sur les pistes cyclables et sur les routes dont la vitesse de circulation est inférieure ou égale à 50 km/h 
  • hors agglomération, les EDPM ne doivent pas circuler sur la chaussée, et ont l’obligation d’emprunter les voies vertes ou les pistes cyclables 
  • le stationnement sur un trottoir n’est toléré que s’il ne gêne pas la circulation des piétons 
  • il est formellement interdit d’utiliser son téléphone ou des écouteurs en conduisant

Une infraction à l’une de ces règles expose le conducteur de l’EDPM à une sanction.

Côté équipement, les EDPM doivent être dotés d’un dispositif rétroréfléchissant, de freins, d’un avertisseur sonore et de feux avant et arrière.

Le port du casque et d’un gilet de haute visibilité est obligatoire hors agglomération, et fortement recommandé en ville.

Par ailleurs, une assurance responsabilité civile est obligatoire pour circuler avec ce type de véhicule. Elle vous protège des dommages causés à un tiers avec votre véhicule (à un piéton ou à un autre véhicule, par exemple).

Vous avez décidé d’adopter un engin de déplacement personnel motorisé pour vos prochains trajets en ville ? Découvrez l’assurance dédiée aux nouvelles mobilités de la MACSF, qui vous propose de nombreuses garanties et prestations (garantie du conducteur, assistance, bagages, véhicule de location...).
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
Assurance Mobilités

Une assurance à 10€/mois pour tous vos déplacements en EDPM. 

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner