Masques et patients : comment gérer les consultations pendant le déconfinement ?

Le 28.05.2020 par MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La sortie du confinement s’accompagne de mesures de précaution conformément aux recommandations officielles, ainsi qu’aux dispositions préconisées par les différents ordres : port du masque, gel, marquage au sol, distanciation, autant d’éléments formant un cadre inhabituel pour praticiens et patients. Voici quelques pistes pour répondre aux interrogations, craintes ou incompréhensions que peut soulever le nouveau mode de fonctionnement d’un cabinet.

Poser les premiers jalons lors de la prise de rendez-vous

S’effectuant le plus souvent à distance, la prise de rendez-vous constitue une étape utile pour préparer le terrain et informer en amont les patients des nouvelles mesures mises en place dans le contexte du déconfinement.

Ponctualité, nombre d’accompagnants limité, distanciation, port du masque et usage de gel hydroalcoolique, ces recommandations peuvent être transmises au téléphone ou via la plateforme de réservation. Elles peuvent faire l’objet d’une rapide explication dès ce stade.

Si les patients reçoivent un message confirmant la date et l’heure de leur visite, il peut être utile d’y joindre un rappel des règles auxquelles ils doivent se conformer lors de la consultation.

Ces informations données en amont permettent de favoriser le bon déroulement de la venue du patient. Elles le préparent au nouveau cadre d’accueil, d’attente et de consultation. Dans certains cas, elles peuvent aussi contribuer à rassurer les personnes redoutant le risque de contamination au COVID-19 lors de leur venue.

La question du port du masque

En plus des informations émises par le Ministère de la santé, chaque ordre (médecins, kinés, podologues…) a publié et continue de diffuser régulièrement des recommandations concernant l’accueil des patients dans le contexte du déconfinement.

Aux yeux de certains patients, les mesures de protection et de distanciation préconisées peuvent paraître superflues ou abusives. Avec à la clé des refus de porter le masque, d’utiliser le gel hydroalcoolique à disposition ou de se conformer au nombre limité de patients dans la salle d’attente.

Pour répondre à un interlocuteur refusant de porter un masque ou arguant qu’on ne peut légalement l’y contraindre, le dialogue reste la meilleure option. Il est bien sûr recommandé de s’appuyer sur les recommandations officielles : expliquer que l’objectif des soignants est de limiter les risques de contamination, pour les patients, dont certains fragiles, comme pour les soignants eux-mêmes. Allié à d’autres mesures de prévention, le port du masque y contribue. Il est aussi recommandé de prévoir dans la mesure du possible des masques disponibles pour les patients qui en sont démunis. 

Une organisation et une signalétique claires

Pour faciliter l’accueil des patients et les aider à se conformer à ce nouveau protocole, il s’agit de favoriser la clarté. Les règles à suivre doivent être faciles à comprendre par tous. Marquage au sol, gel hydroalcoolique bien visible, placement des sièges dans la salle d’attente… plus vite les arrivants comprennent ce que l’on attend d’eux, meilleur sera le déroulement de leur visite.

Sans surcharger les murs avec trop d’informations, afficher quelques visuels explicatifs dans la salle d’attente permet de bien faire passer le message. Les patients qui ne disposent plus de magazine pour patienter en prennent ainsi connaissance en attendant d’être reçus. C’est un bon moyen de renforcer leur vigilance et de rappeler que malgré le déconfinement, le virus continue de circuler. Chaque praticien prendra soin de choisir les affichettes les plus adaptées parmi les exemplaires disponibles en ligne sur le port du masque, le respect des gestes barrières ou la circulation du virus.

Sources :

http://www.ordremk.fr/wp-content/uploads/2020/04/guide-exercice-en-cabinet-de-ville.pdf

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/consignes-hygiene-cabinets-ville-covid19.pdf

https://www.larevuedupraticien.fr/article/coronavirus-point-dinformation-et-questions-pratiques

https://lecmg.fr/wp-content/uploads/2020/05/InfogOrga15mai.pdf

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×