Burn-out : l’identifier, le prévenir et s’en protéger

Le 01.06.2020 par MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
burn out soignants

Le stress, la pression, les journées à rallonge, la souffrance des patients : jusque-là, vous avez tenu bon. Mais un jour, sans prévenir, c'est votre corps ou votre mental qui lâche. Avant d'atteindre ce point de non-retour, nos conseils pour vous préserver.

On l'appelle « burn-out » ou « syndrome d'épuisement professionnel ». Dans les couloirs des hôpitaux, chacun le redoute. Cet « épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d'un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel » concerne particulièrement les soignants.

Les symptômes du burn-out

L'épuisement professionnel se traduit, selon la Haute autorité de santé, par des manifestations plus ou moins importantes, d'installation progressive et souvent insidieuse, en rupture avec l'état antérieur. Les signes suivants doivent vous alerter :

  • Des émotions exacerbées : anxiété, tensions musculaires, tristesse, manque d'entrain, irritabilité, hypersensibilité.
  • Une difficulté à se concentrer.
  • Un changement de comportement : repli sur soi, agressivité, ressentiment, hostilité, baisse de l'empathie, addictions.
  • Une perte de motivation.
  • Une dévalorisation de vous-même.
  • Des troubles physiques variés : asthénie, troubles du sommeil, troubles musculo-squelettiques, crampes, céphalées, vertiges, anorexie, troubles digestifs...

Des facteurs de risque au quotidien

Surcharge de travail, agressivité de certains patients, confrontation à la souffrance de l'autre, pression, sentiment de ne pas pouvoir faire correctement son travail... Le quotidien des soignants à l'hôpital est rempli de facteurs de risque psycho-sociaux. Chacun réagit à sa façon, mais rares sont ceux qui y sont imperméables.

Agir à temps

Aux premiers signes de fatigue, de lassitude, intervenez. Exprimez votre mal-être à un professionnel (médecin du travail, généraliste, psychologue). Ecoutez-le et écoutez-vous : ignorer ces alertes, c'est prendre le risque de craquer pour de bon, physiquement et mentalement. Des spécialistes sont à votre disposition auprès de la MACSF en cas de recours à notre service d'assistance psychologique (tel: 0 811 70 33 10). Il existe également des associations dédiées: Association Soins aux professionnels de santé (tel SPS : 0 805 23 23 36) et Association d'aide professionnelle aux médecins et soignants (tel AAPMS : 0 800 800 854).

Une prise en charge spécifique

L'épuisement professionnel n'est pas une fatalité : il se soigne ! Pour en venir à bout, un travail sur vous- même est nécessaire, ainsi qu'une action sur votre contexte professionnel. Le chemin vers la guérison passe par une prise en charge psychothérapeutique ou psychocorporelle. Des antidépresseurs peuvent être prescrits, si votre médecin juge le traitement utile et adapté à votre cas.

Se recentrer sur soi pour aller mieux

Les pratiques méditatives ou relaxantes peuvent vous aider à évacuer les tensions. En laissant l'hôpital et son quotidien stressant en dehors de votre esprit, au moins un instant, vous vous construisez un salvateur sas de décompression .

>5 idées reçues sur la méditation et pourquoi vous y mettre pourrait vous aider?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
Complémentaire santé individuelle

Une assurance complémentaire santé responsable, complète et efficace.

En savoir plus

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×