Professionnel de santé retraité : le cumul emploi-retraite facilité en période de covid-19

Le 07.04.2020 par Lauriane Lenfant, Juriste MACSF - MAJ le 10.11.2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
retraité actif

Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, l’Assurance retraite a mis en place des mesures dérogatoires pour favoriser le retour en emploi du personnel soignant retraité et contribuer ainsi au renforcement des effectifs.

 

Toutes les personnes retraitées qui poursuivent ou reprennent une activité salariée relevant de l’Assurance retraite (aide-soignant, infirmier, médecin, pharmacien, etc.) dans un établissement de santé privé :

  • bénéficient du cumul emploi-retraite total, sans aucune condition,
  • peuvent reprendre leur activité chez leur ancien employeur, sans aucun délai.

En temps normal, les retraités qui n’ont pas atteint l’âge de 62 ans et ceux qui n’ont pas le taux plein peuvent cumuler les salaires procurés par leur reprise d’activité avec leur retraite. Et ce, à condition que le total de leurs revenus ne dépasse pas certaines limites : c’est le cumul emploi retraite plafonné.

En cas de dépassement des limites prévues, les retraites sont réduites du montant dépassé ou suspendues.

La CARMF a également pris une mesure pour favoriser la mobilisation des médecins.

Ainsi, la Caisse s’est engagée à ne pas procéder au recouvrement  des cotisations dues au titre des régimes de retraite de base, complémentaire et allocations supplémentaires de vieillesse (ASV) des médecins retraités effectuant volontairement des remplacements en cumul emploi-retraite jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Voici la marche à suivre pour les médecins concernés : 

  •  S'ils ne sont actuellement pas affiliés à la CARMF dans le cadre du cumul retraite/activité libérale (ou bénéficiaires d’une dispense d’affiliation) : aucune démarche particulière à effectuer.

Il convient simplement de retourner l’imprimé de déclaration d’activité qui leur aurait été adressé en mentionnant expressément leur activité de remplaçant.

  • S'ils sont actuellement affiliés à la CARMF dans le cadre du cumul retraite/activité libéral : ils doivent se déclarer sur leur compte CARMF à compter du 15 avril prochain.

Aucune mesure similaire n’a été prise par les autres caisses de retraite des praticiens de santé libéraux à ce jour.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×