Bien-être des sages-femmes au travail : résultats quantitatifs de l’enquête du CNSF

Le 14.06.2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
CNSF

Mercredi 3 juin 2020, le Collège National des Sages-femmes de France (CNSF) a présenté les résultats du premier volet de son rapport sur l'évaluation de la santé des sages-femmes en France.

Une étude inédite sur le métier de sage-femme

Ce travail, réalisé en collaboration avec l'Université Paris 8, est l'une des premières études de cette ampleur menée sur la profession de sage-femme.

L'objectif de cette étude est d'évaluer le vécu professionnel des sages-femmes en s'intéressant plus spécifiquement aux facteurs de risques psychosociaux et au burnout.

Le CNSF avait invité les sages-femmes à participer à cette étude au mois de février 2020 et partage aujourd’hui les résultats de la première phase de ce travail. Celui-ci consiste en un état des lieux national et s’appuie sur des données quantitatives afin d'évaluer la situation des sages-femmes dans les différents modes d'exercice de la profession sur l'ensemble du territoire.

Synthèse des résultats quantitatifs

La participation à cette enquête est un indicateur positif de l'intérêt portée par les sages-femmes puisque 3 471 d'entre elles ont répondu au questionnaire. 2 767 réponses ont été analysées pour cette étude.

  • Le niveau d’épuisement émotionnel, dimension centrale du burnout, est fortement marqué chez pratiquement ¼ des sages-femmes, tous modes d’exercices confondus.

Cet épuisement émotionnel est, par ordre d’importance, fortement corrélé au conflit vie privé/vie professionnelle, aux exigences émotionnelles fortes de la profession et, pour les cliniciennes, au manque de reconnaissance.

  • Par ailleurs, il est à noter que plus de la moitié des sages-femmes effectuent des heures supplémentaires et que pour certaines, ces dernières ne sont ni récupérées ni rémunérées.
  • Enfin, il ressort que l’exercice libéral semble être protecteur de la forme grave d’épuisement professionnel puisque seul 1 % des sages-femmes libérales sont touchées. Toutefois chez ces dernières, le sentiment d’insécurité professionnelle est plus manifeste.

Le projet sera complété d’un second volet dédié à une étude qualitative destinée à comprendre les enjeux et par des recommandations concrètes en termes d’organisation, de prévention primaire, de dispositifs de soutien et de prises en charge dédiées.

Accéder à l’intégrité des résultats de l’étude ICI

 

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Formations

Nos juristes et médecins vous proposent un large choix de formations adaptées à votre situation professionnelle.

Le plus : elles sont illustrées par l'analyse des situations réelles issues de nos dossiers.

À lire aussi

santé soignants, épuisement, burn-out

La santé des soignants : risques psychosociaux, stress, burn-out, souffrance au travail

      Addictions, épuisement, burn-out, suicides... la vulnérabilité et la souffrance des soignants font l'objet d'une prise de conscience et...

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner