Régime sans gluten (RSG) et implications médico-légales

Le 13.01.2020 par Dr Pascale d’Abravanel, gastro-entérologue conseil MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Régime sans gluten

Le régime sans gluten est un régime dont le principe est de supprimer les apports en gluten et de le remplacer par des aliments n'en contenant pas. Celui-ci est contenu dans les céréales, essentiellement le blé, l'avoine, l'orge, et le seigle et aussi dans l’épeautre, le kamut et le triticale. A l’état naturel, le gluten n’existe pas dans les céréales.

Qu’est-ce que le gluten ?

Le gluten résulte en réalité de l’association, en réseau, de plusieurs éléments nutritifs lors de l‘hydratation d’une pâte. Ce complexe reste toutefois composé majoritairement de deux protéines : les gliadines, qui appartiennent à la famille des prolamines, et les gluténines, qui appartiennent à la famille des glutélines, et ont pour particularité commune d’être insolubles dans l’eau.

Bien qu’on les associe généralement au blé, on retrouve les deux mêmes types de protéines constitutives du gluten (prolamines et glutélines) dans les grains d'autres céréales.

Les céréales malaxées pour la comestibilité produisent du gluten qui donne le liant aux préparations. Cela est aussi largement utilisé dans l’industrie alimentaire pour améliorer la consistance des préparations. Par exemple les bases d’un RSG consistent à supprimer de l’alimentation :

  • le pain,
  • les pâtes issus du blé,
  • les biscuits,
  • les viennoiseries,
  • les céréales du petit déjeuner,
  • les pâtisseries,
  • de nombreux plats industriels…

Ces aliments peuvent être remplacés par des préparations à base de riz, maïs, ou sarrasin.

Gluten et intolérance

Le gluten n'est pas un élément nutritif indispensable et son éviction n'entraîne pas de carence.

Le régime sans gluten a d'abord été prescrit pas le corps médical pour traiter l'intolérance au gluten ou maladie cœliaque pour lequel il est encore actuellement le seul traitement. Environ 1 % de la population présente une intolérance au gluten qui va se présenter parfois sous un tableau clinique évocateur mais souvent il s’agit de formes fruste et/ou trompeuses. Il faut donc y penser et la dépister essentiellement par un test sanguin.

Dans cette indication l'éviction doit être totale et prolongée le plus souvent à vie pour éviter l'évolution de la maladie cœliaque et prévenir ses complications. Il s'agit donc d'un régime strict entraînant des contraintes sociales et un coût non négligeable. L’association AFDIAG (Association Française des Intolérants au gluten) est incontournable pour les conseils sur cette pathologie et sur le régime. Son observance pourra être évaluée lors de la surveillance de la maladie par un suivi clinique, sanguin et/ou endoscopique.

 

L’industrie alimentaire dans la course au marché du sans gluten

La "mode nutritionnelle" s’est emparée de ce régime et il faut dire qu’un certain nombre d’utilisateurs s’en trouvent bien améliorés. De nombreux médecins ou paramédicaux le préconisent et il est vrai que le fait de supprimer ces céréales diminuent en parallèle la charge en FODMAPS. Les FODMAPS (acronyme anglais) sont des hydrates de carbone à chaîne courte : monosaccharides, disaccharides, oligosaccharides très présents dans l’alimentation occidentale peu absorbés par l’intestin grêle et qui vont être fermentés par la flore intestinale colique avec production de gaz entraînant un inconfort digestif. Le RSG améliore donc ces troubles fonctionnels intestinaux si fréquents.

L’industrie alimentaire aussi est rentrée dans la course pour produire des produits sans gluten ce qui d’ailleurs facilite la vie des intolérants au gluten.

On voit donc bien alors que dans la population dont les troubles sont améliorés par ce régime il se cache quelques intolérants au gluten qui s’ignorent. Cependant, il n’existe pas de recommandations de dépistage de l’intolérance au gluten dans la population générale.

Faut-il déclarer une intolérance au gluten lors de la souscription d’un contrat d’assurance individuelle ?

Un régime sans gluten est un traitement non médicamenteux certes mais un traitement quand même. De ce fait, celui-ci nous semble être à déclarer lors d’un questionnaire médical en vue de la souscription d’un contrat d’assurance individuelle (contrat prévoyance ou assurance de prêt par exemple). Il se peut alors que des renseignements complémentaires soient demandés afin d’évaluer son indication et si une maladie sous-jacente – notamment une maladie cœliaque - doit être évoquée. Une maladie cœliaque n’est pas un obstacle à l’entrée en assurance bien entendu mais sa reconnaissance versus un "simple" régime nutritionnel permettra d’éviter toute interprétation inutile voir incompréhension lors de l’entrée en assurance ou par la suite dans l’hypothèse de demande de mise en jeu des garanties à ce sujet.

Actuellement le gluten peut être mis en cause dans 3 situations :

  • L’intolérance au gluten ou maladie cœliaque où le régime sans gluten s’impose encore comme seule thérapeutique en 2019.
  • L’allergie au blé où ce n’est pas le gluten qui est en cause mais le blé et donc qui nécessite l’exclusion du blé dans l’alimentation ; mais de ce fait un régime sans gluten va entraîner la disparition des symptômes.
  • La sensibilité au gluten où le régime strict sans gluten ne s’impose pas et où la diminution de l’apport en gluten soulage des symptômes polymorphes digestifs et ou extra digestifs. Par analogie ce régime est souvent conseillé dans nombre de pathologies sans preuves bien reconnues par les sociétés médicales scientifiques.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
RCP-PJ

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner